G20 : la présence de Ben Salman en question

La CIA, après avoir examiné plusieurs sources de renseignement, a conclu que Mohamed Ben Salman est le commanditaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi (source Washington post ). La présence prochaine de MBS au sommet du G20 les 30 Novembre et 1 décembre 2018 reste pourtant maintenue. Thierry Paul Valette

Selon le Washington post, la CIA après avoir examiné plusieurs sources de renseignement a conclu que Mohamed Ben Salman , est le commanditaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi à Istanbul début octobre.

Cette opération aurait été facilitée par Khalid Ben Salman, frère du prince héritier et ambassadeur de l’Arabie saoudite aux État-Unis. . C’est lui qui aurait conseillé au journaliste de se rendre sans crainte à l’ambassade où il a été démembré dans une folie meurtrière inédite.

salman3

L’Arabie saoudite ayant à plusieurs reprises changé de version sur cette affaire et rien d’important ne pouvant se faire dans ce pays sans l’aval de MBS, le doute est donc permis.

Malgré les dénégations de Ryad et l’inculpation de 11 lampistes dont 5 risquent la peine de mort, tout semble accuser MBS dont la défense consiste à dénoncer de prétendues campagnes de calomnie à son encontre.

Personne n’est dupe. Force est de constater que même ses alliés les plus importants comme les États-Unis et dans une moindre mesure le France ne sont pas convaincus de ces arguments et exigent la vérité sur cette affaire tout en prenant quelque distance.

ba334120-a200-458d-90e4-6a62ab86d474-w1023-r1-s

Par ailleurs, l’offensive meurtrière de l’Arabie saoudite et de ses alliés au Yémen avec son lot de victimes civils dont des millions d’enfants, suscite l’indignation de la communauté internationale.

Dans ces conditions, il est inadmissible que MBS puisse assister au prochaine sommet du G20 les 30 Novembre et 1 décembre 2018 à Buenos Aires. Sa participation entacherait cette conférence diplomatique qui est aujourd’hui le cadre principal de la définition de la gouvernance mondiale et d’une certaine idée de la démocratie.

sommet-forum-g20-hambourg-photo-de-famille-5912082

Le G20 qui regroupe les 20 principaux pays du monde et la plupart des organisations internationales, n’a pas vocation à servir de tribune à des dirigeants criminels en quête de respectabilité.

 Thierry Paul Valette 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.