thierry paul valette
Co/Fondateur pour le rassemblement des "Gilets Jaunes Citoyens" porte parole Comité Famine au Yemen
Abonné·e de Mediapart

153 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 nov. 2018

G20 : la présence de Ben Salman en question

La CIA, après avoir examiné plusieurs sources de renseignement, a conclu que Mohamed Ben Salman est le commanditaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi (source Washington post ). La présence prochaine de MBS au sommet du G20 les 30 Novembre et 1 décembre 2018 reste pourtant maintenue. Thierry Paul Valette

thierry paul valette
Co/Fondateur pour le rassemblement des "Gilets Jaunes Citoyens" porte parole Comité Famine au Yemen
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Selon le Washington post, la CIA après avoir examiné plusieurs sources de renseignement a conclu que Mohamed Ben Salman , est le commanditaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi à Istanbul début octobre.

Cette opération aurait été facilitée par Khalid Ben Salman, frère du prince héritier et ambassadeur de l’Arabie saoudite aux État-Unis. . C’est lui qui aurait conseillé au journaliste de se rendre sans crainte à l’ambassade où il a été démembré dans une folie meurtrière inédite.

L’Arabie saoudite ayant à plusieurs reprises changé de version sur cette affaire et rien d’important ne pouvant se faire dans ce pays sans l’aval de MBS, le doute est donc permis.

Malgré les dénégations de Ryad et l’inculpation de 11 lampistes dont 5 risquent la peine de mort, tout semble accuser MBS dont la défense consiste à dénoncer de prétendues campagnes de calomnie à son encontre.

Personne n’est dupe. Force est de constater que même ses alliés les plus importants comme les États-Unis et dans une moindre mesure le France ne sont pas convaincus de ces arguments et exigent la vérité sur cette affaire tout en prenant quelque distance.

Par ailleurs, l’offensive meurtrière de l’Arabie saoudite et de ses alliés au Yémen avec son lot de victimes civils dont des millions d’enfants, suscite l’indignation de la communauté internationale.

Dans ces conditions, il est inadmissible que MBS puisse assister au prochaine sommet du G20 les 30 Novembre et 1 décembre 2018 à Buenos Aires. Sa participation entacherait cette conférence diplomatique qui est aujourd’hui le cadre principal de la définition de la gouvernance mondiale et d’une certaine idée de la démocratie.

Le G20 qui regroupe les 20 principaux pays du monde et la plupart des organisations internationales, n’a pas vocation à servir de tribune à des dirigeants criminels en quête de respectabilité.

 Thierry Paul Valette 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Économie
« Tout augmente, sauf nos salaires »
Des cortèges de travailleurs, de retraités et de lycéens ont défilé jeudi, jour de grève interprofessionnelle, avec le même mot d’ordre : l’augmentation générale des salaires et des pensions. Les syndicats ont recensé plus de 170 rassemblements. Reportage à Paris.
par James Gregoire et Khedidja Zerouali
Journal — Écologie
En finir avec le « pouvoir d’achat »
Face aux dérèglements climatiques, la capacité d’acheter des biens et des services est-elle encore un pouvoir ? Les pensées de la « subsistance » esquissent des pistes pour que le combat contre les inégalités et les violences du capitalisme ne se retourne pas contre le vivant. 
par Jade Lindgaard
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Un filicide
Au Rond-Point à Paris, Bénédicte Cerutti conte le bonheur et l'effroi dans le monologue d’une tragédie contemporaine qu’elle porte à bout de bras. Dans un décor minimaliste et froid, Chloé Dabert s'empare pour la troisième fois du théâtre du dramaturge britannique Dennis Kelly. « Girls & boys » narre l’histoire d'une femme qui, confrontée à l’indicible, tente de sortir de la nuit.
par guillaume lasserre
Billet de blog
En Afghanistan, on décapite impunément les droits des femmes
Les Talibans viennent d’édicter l’interdiction de toute visibilité du visage féminin dans l’aire urbaine, même celle des mannequins exposés dans les commerces. Cette mesure augure mal pour l’avenir des droits de la population féminine, d’autant qu’elle accompagne l’évacuation forcée des femmes de l’espace public comme des institutions, établissements universitaires et scolaires de l’Afghanistan.
par Carol Mann
Billet de blog
« Je ne vois pas les sexes » ou la fausse naïveté bien-pensante
Grand défenseur de la division sexuée dans son livre, Emmanuel Todd affirme pourtant sur le plateau de France 5, « ne pas voir les sexes ». Après nous avoir assuré que nous devions rester à notre place de femelle Sapiens durant 400 (longues) pages, celui-ci affirme tout à coup être aveugle à la distinction des sexes lorsque des féministes le confrontent à sa misogynie…
par Léane Alestra
Billet de blog
Les crimes masculinistes (12-12)
Depuis une dizaine d'années, les crimes masculinistes augmentent de manière considérable. Cette évolution est principalement provoquée par une meilleure diffusion - et une meilleure réception - des théories MGTOW, mais surtout à l'émergence de la communauté des incels, ces deux courants radicalisant le discours misogyne de la manosphère.
par Marcuss