PÉTITON CONTRE LA SUPRESSION DE L'ISF ADRESSÉE À EMMANUEL MACRON

Réforme lSF: 400 millions d'euros rendus aux 1000 premiers contributeurs.Les députés de gauche ont fait front commun mardi soir dans l'hémicycle pour obtenir le détail des baisses d'impôts accordées aux plus aisés. Une pétition a été lancée par Libération pour "rendre public" l'impact des mesures. L'Égalité Nationale lance elle aussi sa pétition au nom de la société civile. Thierry Paul Valette.

Le 17 Octobre était la journée contre la pauvreté. Prés de 9 millions de francais vivent sous le seuil de pauvreté dont environ 3 millions d'enfants. La lutte contre les inégalités est plus que jamais nécessaire. La répartition des richesse est inégalitaire. Les plus riches se répartisent plus de 90% du gâteau...

LIEN DE LA PÉTITION CLIQUEZ ICI

Thierry Paul Valette , Emmanuel Macron qui souhaite supprimer l'ISF Thierry Paul Valette , Emmanuel Macron qui souhaite supprimer l'ISF


C'est ce mardi 17 Octobre qu'était présenté le projet de loi dont la réforme de l'ISF. Cynique coïncidence . Réforme favorable aux plus riches avec une redistribution de 400 millions....belle conception de la défence des plus pauvres à qui d'ailleurs l'Etat à supprimé près de 400 millions d'euros d'APL...

Le système de contre-partie pour lutter contre la pauvreté ne fonctionne pas. Nous l'avons vu lors du précédent quinquennat. Il ne s'agit ici que d'un cadeau fait aux plus riches. Ceux qui ne vont plus payer d'ISF vont-ils investir dans les PME ? NON parce que chacun est libre de son investissement.

Par conséquent le projet de loi de finances (PLF) qui a été présenté ne prévoit pas que l'exonération des revenus du capital s'accompagne d'une quelconque contrainte à l'investissement.
Dans le projet de réforme du Président Macron les riches pourront gonfler leur assurance-vie, des placements qui servent à financer les obligations d'État, la dette de la France.

Baisser les APL, les retraites, augmenter les impôts mais de l'autre côté supprimer l'ISF EST UNE GRAVE ERREUR DE COHESION NATIONALE ET SOCIALE...Stigmatisation inutile des riches !!!

Un rapport de la Direction générale des finances publiques sur l’évolution des départs pour l’étranger et des retours en France des contribuables montre que les exilés fiscaux représentent officiellement… 0,2% des assujettis à l’ISF.
Et monsieur Mavron s'obstine à vouloir nous expliquer le contraire.

La France reste le deuxième pays en Europe, et le cinquième au monde, comptant le plus de millionnaires, selon un rapport de Capgemini. Signe que les plus riches ne se portent pas si mal dans l'Hexagone…

Nous nous devons d'être solidaire dans cette lutte contre la pauvreté. Favoriser les plus riches pour la suppression de l'ISF est une erreur symbolique majeure et met à mal la justice sociale. De la même manière que l'était le "Statut de première Dame".
Acheter un jet privé ou un yacht de luxe ne fait qu'augmenter l'indignation de l'opinion publique en période de crise mais les défenseurs de la suppression de l'ISF vont nous expliquer qu'il s'agit d'une atteinte aux droits.

Dans ces cas-là les petits propriétaires qui croulent sous la fiscalité de l'impot foncier parce qu'ils ont économisé une vie entière pour pouvoir investir dans un bien immobilier en prévision de leur retraite ce n'est pas une atteinte à leur droit ????
C'est curieux que soit absente du débat public la question de l'impôt foncier....

Nous demandons donc au Président MACRON DE FAIRE PREUVE DE JUSTICE SOCIALE EN NE TOUCHANT PAS À L'ISF , EN CESSANT D'ÊTRE LE PRESIDENT DES PLUS RICHES , DE SE CONCENTRER SUR CEUX QUI SONT DANS LE BESOIN...
Quitte à supprimer l'ISF alors autant libèrer les revenus faibles concernés par les premières tranches de l'impôt sur le revenu parce que 5 millions de personnes en France vivent avec moins de 846 euros par mois, ce qui représente 50 % du niveau de vie , et près de 9 millions personnes vivent avec moins de 1 015 euros par mois, soit 60 % du niveau de vie . Soyons logique jusqu'au bout.. Comment le financer ? : baisse du train de vie luxueux de l'état et lutte active contre la corruption etc...

Monsieur Macron est de plus en plus impopulaire...Maladresses à répétitions dans la communication , dans la manière d'expliquer les choses , de s'exprimer face aux francais , dans le timing de ses réformes etc...Il aurait pourtant tout à gagner en prenant en considération la voix du peuple francais. Renouer un rapport de confiance n'est pas mission impossible à condition qu'il prennent en considération ce que nous avons à lui dire. Mais en attendant cette réforme de l'ISF ne doit pas passer sinon elle serait une insulte grave pour nous tous qui devons nous priver de plus en plus afin satisfaire les exigences fiscales du Président...Elle sonne comme le pire des privilèges au même titre que l'était l'idée du "STATUT DE PREMIÈRE DAME" . Si monsieur Macron souhaite une éventuelle réelection en 2022, qu'il garde à l'esprit que cette réforme sonnera le glas de toutes ses ambitions à ce sujet...


Thierry Paul Valette
Fondateur et Président de l'égalité nationale

https://www.change.org/p/contre-la-réforme-de-l-isf-contre-les-cadeaux-aux-plus-riches

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.