Colloque au Sénat: La crise dans le Golfe , enjeux et conséquences sur les libertés.

BDMTV et le club géopolitique organisent au Sénat un colloque sur la crise dans le Golfe qui oppose Quatar et Arabie Saoudite, afin de discuter des enjeux et des conséquences sur les libertés. En présence de nombreux invités (diplomates, députés , journalistes ,responsables d'ONG ) seront débattus les effets de cette crise et les moyens d'en sortir Thierry Paul Valette

BLOCUS CONTRE LE QUATAR, CRISE ET CONSEQUENCES.

Le mercredi 5 juin 2017, les ministres des affaires étrangères égyptien , saoudien, bahreinien et des Emirats Arabes unis se sont réunis pour définir leur position face au Quatar.

Les ministres des affaires étrangères égyptien, saoudien, bahreïnien et des Émirats Arabes unis se réunissaient mercredi 5 juillet pour définir leur position face au Qatar. / Khaled Elfiqi/AFP Les ministres des affaires étrangères égyptien, saoudien, bahreïnien et des Émirats Arabes unis se réunissaient mercredi 5 juillet pour définir leur position face au Qatar. / Khaled Elfiqi/AFP
Un ultimatum avait été lancé au Qatar dés le 23 Juin pour ses supposés liens avec le terrorisme et son rapprochement avec l'Iran donnant naissance à une grave crise diplomatique dans le Golfe persique.

Cette rupture diplomatique s'accompagne d'un blocus économique avec la fermeture des frontières ainsi que des liaisons maritimes et aériennes. Cet ultimatum comportait une liste de 13 mesures jugées comme impératives par Riyad, parmies lesquelles la fermeture de la chaine d'informations Al Jazeera. 

Chaine d'information Al Jazeera Chaine d'information Al Jazeera
 La chaîne Al Jazeera, créée en 1996 , s'était illustrée pendant le printemps arabe mais elle reste très controversée par des liens supposés avec Al Qaida jamais démontrés à ce jour. La chaine tributaire des jeux diplomatiques et des luttes d'influences au sein de la famille régnante est suivie par plus de 50 millions de personnes à travers le monde dans de nombreux pays.

Cette demande de fermeture d'Al Jazeera touche un point de souveraineté nationale dans la mesure ou il s'agit d'une atteinte à la liberté d'expression dont elle jouissait pour un pays arabe.

Cette mesure crée la controverse puisqu'elle auto-saborderait le procesus de sortie de crise.

La liberté de la presse est l'un des principes fondamentaux des systèmes démocratiques qui repose sur la liberté d'opinionLa liberté de la presse est considérée par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) comme une composante de la liberté d'expression (article 10 de la Convention européenne des droits de l'homme). 

L'ONU s'indigne face à cette situation jugant innaceptable cette demande de fermeture de la chaine de télévision. 

"Que vous les regardiez ou pas, que vous les aimiez ou pas, que vous soyez d'accord ou pas avec leurs points de vue éditoriaux, les chaînes Al Jazeera en arabe et anglais sont légitimes et ont des millions de téléspectateurs", avait déclaré le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Zeid Ra'ad Al Hussei.

C 'EST DANS CE CONTEXTE QUE SE TIENDRA AU SENAT UN COLLOQUE LE JEUDI 28 JUILLET 2017.

Dans un communiqué de presse , la chaine de télévison BDMTV ainsi que le club géopolitique  en partenariat avec quelques médias et ONG basés en France annoncent la mise en place d'un colloque pour débattre de cette crise et tenter d'y apporter des solutions.

bdmtv-organisation-300x140

 Ce colloque qui se tiendra au Sénat dés 18h00 se déroulera en deux parties. De nombreux invités seront présents : des élus , des diplomates, des journalistes , des responsables de structures , ainsi que des décideurs politiques et économiques.

 AU PROGRAMME JEUDI 28 JUILLET  :

 1°) OUVERTURE  

   - Présentation dés 18h00 des intervenants par Ibrahim SOREL KEITA , président de BDMTV qui animera les débats.

   - Lecture d'un texte de Pierre Palatino par l'auteur et artiste engagé Thierry Paul VALETTE également fondateur du mouvement de l'Egalité Nationale.

 2°)  PREMIERE PARTIE:   Crise géopolitique , enjeux et perspectives.

Suivie d'un débat de questions/réponses d'une quinzaine de minutes.

 3°) SECONDE PARTIE : Crise et liberté , état des lieux et solutions.

Suivie d'un débat questions/réponces d'une quizaine de minutes.

 LISTE INTERVENANTS : 

Loic Tribot La SPIERE ( délégué général du CEPS) , Clarence RODRIGUEZ ( Grand reporter et ex correspondante radio France Arabie) , Nabil ENNASRI , Malik BOUMEDIENE ( professeur de droit international et humanitaire ) , Anne GIUDICELLI ( directrice et consultante Terrorisc ) , Helene CONWAY-MOURET ( Sénatrice et ex ministre ) Alexis CORBIERE ( député ) , Karim BAILA ( grand reporter ) , Pierre HENRY ( directeur général de France Terre d'Asile ) , Emmanuel DUPUY ( président Institut Prospective et Sécutité en Europe ).

Contact presse : Karine Garcia 

Outre la retransmission par les médias , le colloque sera retransmi également avec Facebook Live visible sur la page Facebook : COLLOQUE QATAR .

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.