A quand l'ordinateur biodégradable ?

Pourvu que ça ne dure pas !

 

A quand l'ordinateur biodégradable ?

 

 

 

Imaginez-vous l'un des objets les plus fétiches du monde pour une majorité de pays riches ! L'ordinateur tel qu'on le connaît aujourd'hui, se met au vert ! Non pas simplement d'électricité verte, mais disons une matière très avancé de technologie de pointe aux puissances de calcule exemplaire ! Voir encore, un ordinateur souple, modulable, parfait allié pour les prouesses de communication, d'exploration, de satisfaction vidéo-ludique, j'en passerais les meilleurs propos pour désigner ce nouveau compagnon, stratégique qui nous emmènes vers l'anarchie révolutionnaire numérique, des voies d'émancipations virtuelles, comme au pire cette quintessence de sagesse des lumières de l'abominable exemplarité du pouvoir maître organisateur de chaos subventionné par "envoûtement voodoo-esque".

 

Bon n'examinons rien, je me calme, que dis-je ? Si peu pour énormément ? Non, ça ne tient pas du tout cette histoire, puisqu'il manque de l'argumentaire, pour que je ne vénère plus cet objet désigner par mes soins, nous rendant comme oracle, "j'ai une sorte de vision; un rêve, une lanterne noire, qui m'excite la rétine". J'ai dû me dire aussi des milliards de fois, n'y vas pas, tu vas encore provoquer la guerre mondiale trente huit ! Comment ? Déjà ? Et si bien même que Madame La Misère; ne chanterait plus " Ne vas jamais là bas", comme aujourd'hui pourrait s'être dit un " Ne vas jamais au dessus du rythme ". Peut être par simple attirance, d'un quelque chose trop banalement convoité sans doute ?

 

Ordinateur aux miracles, dit nous ce que fait nos voisins ? " Et bien heu, je rame... " ,

 

Ho zut, il patauge, il mouline, il radote, ah ça ! Pour radoter ! Quand est-ce qu'il y a cette maudite page qui s'affiche ? Bon je rentre dans le vif du sujet : Il me faut cet ordinateur jetable (rire), tant qu'à faire , un ordinateur à usage unique, une extinction pour un seul allumage ! " Ce processus s'autodétruira bientôt ... " Quoi donc ? Et votre bio-dégradable on en fait quoi ? En attendant un peu plus loin dans la lecture (Tou-Dou-Doum) " Ho ouais, comme la carte SIM aurait a peu près le même principe, donnez nous un numéro temporaire seulement pour un seul appel ! Comment ? Pratique pour le "pseudo anonymat" :

 

 

 

" Votre ligne a été désactiver, vous ne pourrez pas la réactiver, veuillez souscrire votre nouvelle SIM temporaire, sur www.ma-sim-temp.com! ".

 

Tant qu'à faire acheter une autre carte SIM qui s'autodétruit, pourquoi pas ? Vous imaginez le délire ? Il faudrait que cet élément se désintègre instantanément après avoir raccroché ! Vous savez à la manière du petit extraterrestre qui a son pistolet bizarre dans le dessin animé de Cartoon machin "Bugs Bunny" !

Marvin le Martien © Google Images Marvin le Martien © Google Images
Il manque plus qu'un trompettiste qui sait faire semblant de jouer, dans ce beau bar club du coin, après tout une bonne légende garde toujours une part de mystère sur sa manière d'aborder le son et les notes de musicien professionnel !

 

Il y a tellement d'étape de mise en bouche, pour satisfaire les palais de ces milliardaires dans notre grand monde, quand l'on se demande, si franchement ça vaut le coups de se jeter à l'eau en terme, de grandir dans sa tête, pour favoriser les astuces de notre belle et chère grand-mère ! C'est à dire :

 

 

 

_ Chef ! J'ai rien fait !

 

_ Ouais à vos ordres trou de souris !

 

_ OK! Merci chef de m'obéir !

 

_ Je suis votre général !

 

_ Taillez moi donc un crayon !

 

_ Oui ! Que ça saute !

 

 

 

C'est ainsi que le général Cinq Goal II But, aimait se faire satisfaire dans sa petite loge, où il y avait des feuillets aux sardines ! Qu'elle magnifique revue, une news à sensation, les vues vont augmentées, ça c'est sûr ! Manque plus qu'un délire de pré-phrase, vous savez ces phrases sur les périphériques urbains qu'on lit au moment de circuler dessus. Du style, " Hey les pédagogues ! Faut freiner dans la descente ! ".

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.