Histoire de la Réunion : Grand-mère Kal

Je disais souvent Grand-mère Kal, par la bas, sans savoir ce que c'était, puis j'ai appris aujourd'hui, que c'est semblable à la fée Carabosse.

« Grand-Mère Kal, kel hèr i lé ? »

carolinel3fle carolinel3fle

https://carolinel3fle.wordpress.com/2014/10/31/grand-mere-kal-kel-her-i-le/

il y a 6 ans

 (Reblog par moi)

affiche trouvé sur mi aime à ou © http://www.mi-aime-a-ou.com/grand_mere_kalle.php affiche trouvé sur mi aime à ou © http://www.mi-aime-a-ou.com/grand_mere_kalle.php

 

Grand-Mère Kal est un personnage légendaire de la Réunion, craint par les plus jeunes. En effet, afin de se faire obéir de leurs petits garnements, les parents les menacent d’être emportés par l’effrayante Grand-Mère Kal, véritable croque mitaine Réunionnais. Eh, oui, une vieille femme, laide et méchante, aux allures de sorcière, rien de tel pour effrayer les enfants désobéissants et les rendre sages comme des images… quoique…

Qui est Grand-Mère Kal ? Difficile de répondre à cette question car il existe plusieurs versions de cette légende, mais dans tout les cas celle-ci prend sa source à l’époque de l’esclavage. Selon les versions, Kalla, était une esclave qui se serait suicidée en se jetant dans un gouffre, ou encore en se pendant, et dont l’âme errante attend une sépulture. Dans une autre version, Kalla aurait été une cruelle propriétaire d’esclaves, empoisonnée par l’un d’eux.

Mais pourquoi ce petit article sur Grand-Mère Kal ? Eh, bien parce que ce soir, des sorcières, des fantômes et autres monstres viendront frapper aux portes pour réclamer des bonbons. Eh, oui, à la Réunion aussi on fête Halloween !… version locale, bien sûr, car c’est surtout le moment idéal pour se faire peur, en se racontant les horribles légendes de Grand-Mère Kal.

" alt="">

Le jeu

Voici un jeu très populaire dans les cours de récréation, à la Réunion : « Grand-Mère Kal, kel hèr i lé ? » (Grand-Mère Kal, quelle heure il est ? ).

Un enfant est désigné pour être Grand-Mère Kal. Il fait semblant de dormir alors qu’autour de lui tournent les autres joueurs qui ne cessent de lui demander « Grand-Mère Kal, kel hèr i lé ? ». Grand-Mère Kal répond par une heure de son choix tout en continuant de faire semblant de dormir. Mais lorsque Grand-Mère Kal répond « Il est minuit ! », elle se réveille et se met à poursuivre les autres joueurs qui s’enfuient en criant. Si un joueur est attrapé, il devient alors Grand-Mère Kal et le jeu reprend.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.