la crise du citoyen

La compétition est une des valeurs que l'entreprise subit et promeut dans le même temps. Pourquoi la rejeter si elle est indispensable à l'émulation de tous dans tous les domaines y compris la politique?  Le souci de ceux qui perdent est d'être sûr qu'on ne les oubliera pas... ce qui n'est pas le cas actuellement. Les crises successives veulent oublier qu'un citoyen ça ne se licencie pas...
La compétition est une des valeurs que l'entreprise subit et promeut dans le même temps. Pourquoi la rejeter si elle est indispensable à l'émulation de tous dans tous les domaines y compris la politique?

 


Le souci de ceux qui perdent est d'être sûr qu'on ne les oubliera pas... ce qui n'est pas le cas actuellement.
Les crises successives veulent oublier qu'un citoyen ça ne se licencie pas...

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.