La fin du dernier monde connu - Revivre, sortir de chez soi

Les réflexions essaiment en cette période de confinement et les voies d'un autre monde possible s'esquissent. Emmanuel Macron l'a promis lui-même : « le jour d'après, quand nous aurons gagné, ce ne sera pas un retour au jour d'avant ». Ensemble parcourons ces alternatives qui émergent.

Arpenter à nouveaux les chemins escarpés. © Tim Buisson Arpenter à nouveaux les chemins escarpés. © Tim Buisson

 Bastien : Sixième chronique de La fin du dernier monde connu avec Tim Buisson pour penser le monde d'après confinement. Fin mars, François Morel proposait sur France Inter une chronique en palindrome, comprenez qui peut se lire dans les deux sens, intitulée Tenir, rester chez soi. Un peu de poésie donc. Tim, en cette période de déconfinement tu as eu envie d'essayer de lui répondre.

 

Tim :

Revivre, sortir de chez soi,

Arpenter à nouveau les chemins escarpés,

Devant tant de mensonges rester coi,

Se masquer,

 

Continuer à cultiver notre jardin,

Se souvenir du silence,

Rire de ce mauvais cabotin,

Appréhender cette nouvelle ambiance,

 

Reprendre nos habitudes,

Apposer sur un vieux vinyle le saphir,

Composer avec l'incertitude,

Ralentir,

 

Continuer de s'informer,

En petit comité reprendre l'apéro,

Ne rien oublier,

Attendre impatiemment la réouverture des bistrots,

 

Se souvenir de la vertu du temps long,

Lire,

Faire attention,

Ecrire,

 

Conserver sa reconnaissance intacte,

Pour les infirmières, les caissières, les femmes de ménage,

Avec ses amis reprendre contact,

 

Revoir le village


Avec ses amis reprendre contact,

Pour les infirmières, les caissières, les femmes de ménage,

Conserver sa reconnaissance intacte,

 

Ecrire,

Faire attention,

Lire,

Se souvenir de la vertu du temps long,

 

Attendre impatiemment la réouverture des bistrots,

Ne rien oublier,

En petit comité reprendre l'apéro,

Continuer de s'informer,

 

Ralentir,

Composer avec l'incertitude,

Apposer sur un vieux vinyle le saphir,

Reprendre nos habitudes,

 

Appréhender cette nouvelle ambiance,

Rire de ce mauvais cabotin,

Se souvenir du silence,

Continuer à cultiver notre jardin,

 

Se masquer,

Devant tant de mensonges rester coi,

Arpenter à nouveau les chemins escarpés,

Sortir de chez soi, revivre.

 

 

Tim Buisson.

 

La chronique de François Morel "Tenir, rester chez soi" diffusée sur France Inter. © François Morel

Animateur : Bastien Enard.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.