RESF - UMP : deux poids, deux mesures

Dans le cadre de l'affaire Woerth-Bettencourt, Xavier Bertrand, secrétaire général du parti du président, l'UMP, a affirmé que la diffusion par Mediapart des écoutes réalisées clandestinement au domicile de Liliane Bettencourt entre 2009 et 2010 s'apparentait à des «méthodes fascistes».
Dans le cadre de l'affaire Woerth-Bettencourt, Xavier Bertrand, secrétaire général du parti du président, l'UMP, a affirmé que la diffusion par Mediapart des écoutes réalisées clandestinement au domicile de Liliane Bettencourt entre 2009 et 2010 s'apparentait à des «méthodes fascistes».

 

Presque dans le même temps (le 30 avril 2010), le Ministre de l'Intérieur portait plainte contre X à propos d'un communiqué de presse intitulé « LES BALEINIERS », signé de SOIF D'UTOPIES et de RESF 37. Ce texte faisait état de forts soupçons concernant l'utilisation, par les préfectures d'Indre-et-Loire, d'Ille-et-Vilaine et de Guyane, du fichier « Base-élèves » pour le repérage des parents sans-papiers, traitant ainsi les enfants comme des appâts, pour organiser l'expulsion du territoire de ces familles. Ce communiqué précisait en outre que ces pratiques de chasse à l'enfant rappelaient celles de la police de Vichy.
Pour M. Hortefeux, comparaison vaut diffamation.

On aurait envie de lui demander comment il juge aujourd'hui les propos de M. Bertrand.

 

Pour le moment, un comité de soutien « POUR LA LIBERTE D'EXPRESSION ET CONTRE LA CENSURE D'ETAT - RELAXE DES 4 PREVENU-E-S DE TOURS - DEBOUTONS HORTEFEUX » s'est constitué début juillet 2010.

Des manifestations (débats, soirées festives) auront lieu début septembre dans l'agglomération tourangelle.

Il existe par ailleurs un site et une pétition en ligne http://baleiniers.org/la-petition ...

 

14 juillet 2010

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.