touriste
Abonné·e de Mediapart

101 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 août 2022

touriste
Abonné·e de Mediapart

L'eau et ses prédateurs.

Sujet d'actualité. Brulante.

touriste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le Canard Enchainé de cette semaine, page 5, remet sur le tapis la question du maïs. Avec ses 3 millions d'hectares qui représentent 41% des cultures irriguées, le maïs sert essentiellement à nourrir des bêtes. Et il consomme beaucoup d'eau.

Le ministère de l'environnement publie un excellent livre sur la question de l'eau. Excellent surtout pour la quantité et la variétés des statistiques fournies.

Eaux et milieux aquatiques.

Cet ouvrage a servi de base aux Echos pour publier un article le 12/8 sur le problème de l'eau, accompagné d'un graphique montrant les usages de l'eau en France.

En 2020 les eaux de pluie représentent 512 milliards de m3 dont 60% est perdu en évaporation et seulement 40% est utilisable dans les cours d'eau ou dans les nappes.

On remarque que sur les 32 milliards d'eau utilisés, près de la moitié alimente des centrales nucléaires. Dans ce cas le problème n'est pas la consommation d'eau puisque l'eau utilisée est rejetée dans les rivières. Le problème c'est la température de l'eau.

Lors de l'épisode de chaleur que nous venons de traverser l'eau rejetée atteint les 30 degrés. A ce niveau c'est un désastre pour l'environnement des rivières. Et d'ailleurs c'est interdit d'atteindre ces températures, mais le gouvernement a pris un décret pour autoriser ces niveaux exceptionnels. Refrain: On va pas se laisser embêter par l'écologie.

Ce même gouvernement qui nous vend les centrales nucléaires pour lutter "contre le réchauffement climatique". Mais si le "réchauffement climatique" arrive un jour, ces centrales ne pourront plus fonctionner. Je n'imagine pas des rivières à 45 degrés, bonjour la nature, et la baignade aussi !

C'est donc encore encore une fumisterie macronienne. Si l'on veut lutter contre le "réchauffement climatique" il faut immédiatement dépenser les centaines de milliards promis au nucléaire dans des centrales photovoltaïques voire éoliennes. Elles peuvent être mises en œuvre en quelques années, au lieu de 10 ou 20 ans pour le nucléaire, elles coutent moins cher, et elles supportent la chaleur !

Autre remarque. Si l'on retire du graphique l'eau des centrale et des canaux, il nous reste:

Eau potable 5,3

Agriculture 2,9

Industrie 2,5

Pour l'eau potable, le rapport précise que 20% de cette eau est perdue en raison du mauvais état des canalisations. Je connais des petits villages dont les conduits datent de Mathusalem et dont le taux de pertes est effrayant. Et il le restera longtemps parce que le budget (inter)communal ne permet pas de faire les gros travaux nécessaires. Et donc si vraiment on se préoccupe de l'eau il faudrait un plan national pour récupérer les 20% perdus.

Enfin il faut parler des agriculteurs. Dont l'article du Canard Enchainé évoque les turpitudes.

Non seulement l'agriculture intensive du maïs et du soja, le soja c'est trois la consommation d'eau du maïs, n'est pas remise en question. Mais les intéressés entendent bien consommer (lire gaspiller) toujours plus d'eau.

Notamment en multipliant les "retenues" collinaires. Ce qui revient à poser des bâches qui vont priver le sol d'eau de pluie. Eau qui ensuite va majoritairement s'évaporer. Et tout ce gaspillage d'eau pour des productions dont on pourrait se passer en limitant la consommation de viande. Ce qui est bon pour la santé.

A un moment il va falloir que les agriculteurs réfléchissent. Ou qu'on les aide à réfléchir. Jusqu'à maintenant tous les gouvernements - droite ou gauche - ont privilégiés la "valeur électorale" de la population agricole. Je comprends. C'est important d'être réélu.

Mais préserver ou sauver nos ressources en eau c'est bien aussi !

PS

Pour faire court j'évite le volet industriel en particulier la pollution. Cf les cartes nitrates et métaux lourds du rapport précité.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Les nouvelles liaisons dangereuses de Sarkozy avec le Qatar
Un rapport de la police anticorruption montre que Nicolas Sarkozy aurait fait financer a posteriori par le Qatar, en 2011, des prestations de communication réalisées par le publicitaire François de La Brosse pour sa campagne électorale de 2007, puis pour l’Élysée. Aucune d’entre elles n’avait été facturée.
par Fabrice Arfi et Yann Philippin
Journal — Justice
Ce double condamné que Macron envoie représenter la France
À la demande d’Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy a représenté la France, mardi 27 septembre, aux obsèques de l’ancien premier ministre japonais. Le fait que Nicolas Sarkozy ait été condamné deux fois par la justice, notamment pour « corruption », et soit lourdement mis en examen dans l’affaire libyenne, notamment pour « association de malfaiteurs », ne change rien pour l’Élysée.
par Fabrice Arfi et Ilyes Ramdani
Journal
Crise de l’énergie : sans « compensation » de l’État, le scolaire et l’université en surchauffe
Pour affronter la flambée des prix de l’énergie dans tout le bâti scolaire et les établissements d’enseignement supérieur, collectivités et présidents d’université s’arrachent les cheveux. Le projet de loi de finances 2023 est cependant bien peu disert sur de possibles compensations de l’État et écarte l’hypothèse d’un bouclier tarifaire. En réponse, économies, bricolage ou carrément fermeture des établissements d’éducation.
par Mathilde Goanec
Journal
« Il faut aider les Russes qui fuient, qui s’opposent »
Alors que Vladimir Poutine a lancé la Russie dans une fuite en avant en annonçant la mobilisation partielle des réservistes, et des référendums dans les régions ukrainiennes occupées, quelle réaction de la société civile, en Russie ou en exil ? La chercheuse Anna Colin Lebedev et trois exilées qui ont quitté le pays depuis l’invasion de l’Ukraine sont sur notre plateau.
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk
Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda