touriste
Abonné·e de Mediapart

101 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 sept. 2022

touriste
Abonné·e de Mediapart

La guerre mondiale contre le salaire.

Deux articles intéressants.

touriste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En lisant l'excellente revue (pub gratuite !) Alencontre, je suis tombé sur cet article (gratuit):

Etats-Unis. La Réserve fédérale attaque les travailleurs et travailleuses des Etats-Unis

Lequel explique que les autorités américaines souhaitent faire baisser l'inflation en augmentant les taux d'intérêts, ce qui provoquera une baisse de l'activité des entreprises et donc l'augmentation du chômage et donc la baisse des salaires.

Tout cela dans une tentative désespérée pour éviter une mega crise du capitalisme. Auparavant le plan de relance post Covid aux USA a distribué gracieusement plus de 5000 milliards, soit 25% du PIB du pays ! 

Mais le plus surprenant c'est qu'aujourd'hui Les Echos, un journal modérément gauchiste, publie un dossier (payant): "Lutte contre l’inflation les hausses de taux d’intérêt provoquent une onde de choc mondiale" qui reprend la même thèse.

En particulier avec un article de P. Artus: Pour faire baisser l'inflation, il faut faire monter le chômage

Et dont je cite un extrait:

"Pour faire baisser l’inflation, il faut plus de chômage et moins de croissance. C’est la méthode qui a été adoptée avec succès entre les années 1980 et 2010. Une situation où la hausse des prix ralentit sans conséquences sur l’emploi, ça n’existe pas ! Encore une fois, soit la banque centrale renonce à combattre l’inflation pour de bonnes raisons (guerre en Ukraine, besoin de financer la transition énergétique…), soit elle lutte. Et elle est obligée de déclencher une récession."

Devant une telle convergence d'opinions je m'incline et je dois admettre que la finance mondiale s'est alignée sur une politique des taux d'intérêts en vue de faire baisser les salaires. Et in fine rétablir les profits capitalistes.

Soit dit en passant cette attaque massive des capitalistes, le journaliste Les Echos parle d'un "degré de synchronisation inédit", s'accompagne politiquement de la mise en place de gouvernements autoritaires, voire plus, pour "mater" les salariés.

De la Suède à l'Italie, en passant bientôt par la France, la bourgeoisie adoube des gouvernements d'extrême droite.

Plus à même d'imposer des bas salaires ?  

C'est à voir. Dès le 29 septembre.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Derrière le triomphe annoncé de l’extrême droite, des élections aux multiples enjeux
Dimanche, les Italiens votent pour renouveler leur Parlement. Une élection décisive qui conclut une campagne morne mais pourrait porter l’extrême droite au pouvoir. Tour d’horizon des programmes et des enjeux. 
par Romaric Godin
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal — Moyen-Orient
L’Arabie saoudite soudoie des stars des réseaux sociaux pour attirer les touristes
Le royaume entend préparer l’après-pétrole grâce aux revenus du tourisme. Pour faire la promotion des trésors touristiques saoudiens, des influenceurs des quatre coins du monde affluent par avions entiers. Avec un objectif : montrer par leurs publications Instagram que le pays s’est ouvert. 
par Yunnes Abzouz
Journal — Écologie
Trois ans après Lubrizol, Rouen confie aux entreprises la prévention des risques industriels
Trois ans après l’accident de l’usine chimique, la métropole normande a mandaté une association d’industriels pour étudier les attentes de la population et former les élus. Une association de victimes dénonce un « McKinsey » de la pollution.
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez