Proposition de recette pour devenir un sans-abri dans la France des loups

Non satisfait de vous avoir soumis et humilié durant 6 ans, Dynacité, bailleur social en Auvergne Rhône-Alpes, soutenu par la loi des loups réussi le tour de force de vous priver de votre réussite. Et alors que cette année vous avez honoré 5000 euros d'impôts, dans quelques jours, vous êtes à la rue, sans un euro, interdit bancaire et poursuivit par les huissiers pour avoir fuit leur maltraitance.

« Pour être une fois au monde, il faut à jamais ne plus être »
Albert Camus

 

Pour une personne

Préparation : 5 ans 
Cuisson : 5 ans 
Difficulté : Facile 
Coût : Bon marché si financé par la Sécurité Sociale.

Ingrédients

Une victime, des bourreaux, du mépris, de l’indifférences, de l’ignorance, de l’inaction, du VIREAD, un regard ami. 

Ustensiles

Un contrat caduc, un studio réfrigéré, des matelas moisis, un ordinateur, de la porcelaine et quelques peintures et dessins.

La découverte des soldats inconnus (extrait), Porcelaine et émaux, 2009 © trstndbrtl La découverte des soldats inconnus (extrait), Porcelaine et émaux, 2009 © trstndbrtl

Étape 1

Avant toute chose,
Rester Dieu quoi qu’il arrive
Vous aurez mille opportunités de devenir un loup,
Mais rester Dieu quoi qu’il arrive,
Si vous devez galérer,
Galérer en Dieu.
Si vous devez gagner de l’argent,
Dépenser en Dieu.
Mais rester Dieu, 
Faite de votre mieux, 
Mais rester Dieu.

Étape 2

2011
Installez-vous dans une municipalité qui méprise les gens pauvres et malades.
Débrouillez-vous, abstenez-vous s’il le faut, mais il faut que le Maire de votre ville ne représente que 10%/15% de la population, pour que la majorité de la population soit négligé, et donc vous, c’est mieux.

Étape 3

Actuellement, vous expérimentez une situation de pauvreté extreme.
Les minima sociaux sont votre seule condition de socialisation, vous avez été formé à l'art et malheureusement vous avez fait le choix de vous installer dans une ville dortoir où l'art est un concept bizarre, voir déviant, voir dégénéré. Vous constatez donc que si vous souhaitez rester, il vous faudra, soit tout construire, créer l'environnement, le lieu propice à recevoir l'art que vous apportez, soit, changer d'activité, bifurquer, trouver un autre moyen de subvenir à vos besoins. Autours de vous, il y a la nature, des écureuils sautant d'arbres en arbres et une délicieuse odeur de noisette. Vous aimez cette vie d'écureuil et la question qui vous interroge est : Comment ?, les écureuils n'aiment-ils donc pas l'art ? Vous débordez d'ambitions et d'optimisme, alors vous restez. On dit pauvre mais malin et vous l'êtes, de plus vous êtes jeune et plein de santé, le jour, vous oeuvrez pour l'art, à modeler les mentalités, la nuit, vous montez en compétences dans le développement web, on sait jamais avec les goûts et les couleurs des écureuils.

Étape 4

2012
Vous venez de gagner le jackpot, bravo, on vous informe que vous êtes porteur d’une hépatite B, une maladie longue durée et que vous allez commencer votre descendre dans la déchéance humaine, mais ne soyez pas triste, vous obtenez pour ces 5 prochaines années, la bourse de la maladie, à hauteur de 21 euros 91 centimes journaliers, sponsorisé par la Sécurité Sociale pour financer, votre traitement VIREAD et etc... 

Aujourd’hui, vous venez de faire 250 kilomètres pour vous rendre à une consultation, on vous a demandé de venir le vendre vide et après deux heures passées dans une salle d'attente, vous êtes assis, le bras tendu devant une gentille infirmière venant de vous dire pour la douzième fois « ça va ? », en ajoutant cette fois-ci, « c'est le dernier tube, c'est fini ». Quelques minutes avant, vous avez eu l'opportunité de discuter 5 minutes avec votre médecin traitant, « Vous prenez bien votre traitement » vous demande-il,« C'est bien, c'est bien », « n'oubliez pas, 1 pilule par jour, c'est important", et dans votre tête, vous vous dites "je n'en doute pas, à 400 euros les 30 pilules ». Ces 5 prochaines années vous aurez droit à 5 minutes d'encouragement et de donner autant de tubes de votre sang, tous les trimestres, mais la semaine prochaine, c'est bonus pour les nouveaux arrivés, vous passerez 3 jours à l’hôpital pour le prélèvement d’un bout de votre foie. 

En rentrant chez vous, vous vous mettez immédiatement au lit, les hivers en Savoie sont rudes, vous êtes pétrifié, il n’y a pas de chauffage dans votre logement social, vous dormez sur un matelas moisi, que vous changer tout les hivers, posé à même le carrelage, vous mangez une poignée de pâte tous les deux jours les intestins plein de VIREAD et l'on vient de vous augmenter votre loyer de 300% sans vous prévenir et en totale violation de ce que stipule votre contrat de location : Les augmentations de loyer ne doivent pas être supérieure de 10% d’un trimestre à l’autre. À ce sujet, aucun avenant ne sera fait pour statuer la modification de ce contrat et d’ailleurs, celui-ci stipule que votre cave est en chantier alors que, cela fait déjà deux années et que ces quatre prochaines années encore, vous vous acquitterez du loyer et des charges, sans évolution de ce contrat et quand bien même vous protestez, quand bien même vous vous indignez, dans l’esprit de vos interlocuteurs, vous êtes un moins que rien, un « parasite », vous vivez dans une ville où le maire a été élu sans avoir à représenter 13% de sa population, les structures, les institutions font ce qu'elles veulent.

Étape 5

2013
Subissez l’humiliation, la maltraitance des petits gens et pour cela, revendiquez vos droits élémentaires en leur présence, leur haine sera excité, leur mépris débordera, ce qui les fera agir despotiquement à votre égard.

Votre vie étant conditionné par leur incompétence, attendez vous à de fortes secousses, l'incompétences et l'ignorance viendront de partout.

Étape 6

2014
Alerter le monde autour de vous. Manifestez-vous. Et constater l’indifférence générale, voir, constater la complicité.

Étape 7

2015/2016
Ne perdez pas confiance,
Ils vous ont laissés pour mort,
Vous ressusciterez d’autant plus majestueusement,
Tels mille phénix.
 
Pour l'art,
Ici c'est perdu,

Mais obstinez-vous à monter en compétence,
Indignez-vous,
Résistez,
Opposez-vous,
Mais ne perdez jamais confiance,

Pour l'art c'est fini,
Mais obstinez-vous à monter en compétences.

Étape 8

2017
Une fois que, dormant sur un matelas moisi dans un logement social dans lequel la température ne dépasse pas les 13 degrés, le foie brulé par le traitement Viread, les vertèbres écrasés par le froid, humilié par tous et au bord du suicide, profiter de l’élan d’un regard ami, du sourire d’une passante bienveillante et : fuyez !, évadez-vous, partez loin, pour recommencer votre vie, maintenant que vous êtes suffisamment monté en compétences, vous pouvez fuir, vous pouvez fuir partout, vous pouvez y arriver, c'est faux, vous n'êtes pas un « parasite ».

Eloge aux rachis lombaires Eloge aux rachis lombaires

 Fuyez mais prévoyez tout de même de vous expliquer avec la justice des Dieux, c’est elle qui à la charge de réparer les injustices.

Étape 9

2019
Mais, vous avez oublié que vous avez devant vous des loups et la justice, des loups, vous n’êtes pas convoqué au tribunal, vous ne pourrez pas vous expliquer, alors que vous avez fuit leur maltraitante, on dit de vous que vous avez fuit vos responsabilités, bien que vous honorez vos impôts, la justice ne vous a pas convoqué à votre principale et unique adresse. En résulte que, vous êtes condamnée, en votre absence, à payer à vos bourreaux, 5500 euros pour la maltraitance que vous avez subit. Vous avez êtes torturé, vous en porter aujourd’hui les stigmates sur votre corps et la justice des loups s’en lave les mains.

Étape 10

2020
Depuis 4 années que vous vous êtes évadé, vous avez essayé de vivre, difficilement intérieurement, mais, vous n'avez pas perdu votre temps à monter en compétence, aujourd'hui, vous êtes récompensé, alors que, il y a tout juste 4 ans vous étiez dans le caniveau, ce jour vous avez une bonne situation, confortable et cela apaise votre âme blessée.
Vous avez fuit la maltraitance, mais vous n'avez pas fuit la France, vous honorez fièrement vos impôts et du jour en lendemain, à la sortie du premier confinement, vous apprenez que vous avez été jugé en votre absence, vous n’avez pas/plus la possibilité de faire appel, voilà plus d’un an que vous avez été jugé.

Vous n’avez pas eu l’opportunité de vivre dignement,
Vous n’avez pas eu l’opportunité de guérir,
Vous n’aurez pas l’opportunité de vous défendre.

Étape 11

Vous êtes convoqué à une conciliation au tribunal pour le prélèvement de votre salaire. 

Manifestez-vous auprès de la presse, auprès des députés, auprès du ministre chargé de la Santé, auprès du ministre chargé de la Justice, en écrivant des lettres, des mails et raconter votre histoire, raconter votre persécution, raconter votre souffrance, ils ne feront rien, pour eux c’est du spectacle et tant qu’il n’y a pas de sang, c’est du spectacle gratuit, mais, cela aura l’effet de mettre la pression à vos tortionnaires qui, un instant honteux, affolés, ne se présenterons pas à la conciliation.

Le tribunal va donc conclure à la caducité de la requête de vos tortionnaires.

Le créancier attendu n'a fourni aucun justificatif de son absence, sa requête est caduque Le créancier attendu n'a fourni aucun justificatif de son absence, sa requête est caduque

Vous êtes soulagé, vous n’avez pas eu d’excuses pour guérir des souffrances que vous vivez, mais vous êtes soulagé.

Vous vous dites que même si aujourd’hui, dans chacune de vos demeures, vous avez toujours froid et besoin de vous couvrir, même si votre dos est cassé et qu’il est la pénitence de votre métier, même si vous ne pouvez plus apprécier la tranquillité et le plaisir de la mastication d’un repas, vous vous dite que vous pouvez enfin recommencer votre vie, passer à autre chose. 

Étape 12

Et alors que, vous avez tiré un trait sur votre santé, rebondissement, « ils font ce qu’ils veulent », la juge avait conclue à la caducité de la requête ? Et bien, magie, « personne ne s’est indigné, cela a décuplé leur confiance et », nouvelle convocation pour une conciliation et à cela s’ajoute des frais de convocation de 69.75 euros. Ils ne sont pas venu la dernière fois, mais il vous facture leur absence, « ils ont le droit », c'est des « loups » et vous, vous êtes un  « parasite » sur leur dos.

Des frais en plus pour payer la caducité de leur requête. Des frais en plus pour payer la caducité de leur requête.

Étape 13

Durant le temps de l'attente, écrivez votre mémoire, vous avez voulu oublier votre mémoire et c’est la pire erreur que vous avez faite et la « force » de la vie, de l’histoire, aujourd’hui vous « force » à l’écrire. c’est un moment très dur, vous devrez replonger dans vos traumatismes afin de sublimez la violence que vous avez subit, mais ce moment est indispensable, « votre souffrance ne mérite pas d’être oublier », prenez cela comme une libération et le témoignage de votre vie au monde.

Étape 14

2021
Présentez-vous au tribunal mais ne signez pas la conciliation, ils vous ont volés votre santé, ils vous ont volés votre dignité, ils peuvent également vous volez votre salaire sans votre approbation. Dite-le à la/le juge en lui offrant votre mémoire et en lui fessant remarquer, qu’à la précédente convocation « vous étiez présent », que vous vous êtes « toujours présenté lorsqu’on vous a convoqué » et que, quand bien même, la précédente fois, « c’est eux qui ont sollicités la conciliation », ils ne sont pas venus, pourquoi serait-ce à vous « d’honorer les frais » de cette nouvelle convocation ?. La/le juge va faire un effort, elle/il va relever « cette » aberration, en rejetant leur demande de nouveau frais, mais en fermant les yeux sur toutes les autres aberrations que contient votre dossier et que vous lui exposez en tournant, devant elle/il, les pages de votre mémoire. Le matelas, les vertèbres, les dents, le froid, la cave en chantier, l’avenant au contrat, la perception des APL pour un logement vide et sans électricité durant an etc. 

Étape 15

Patientez. Entre temps, vous avez déménagé, vous étiez encore en danger dans votre appartement, les plaques électrique s’allumaient empiriquement, un soir, vers 23h, avant de vous coucher, vous souhaitez boire un verre d’eau et en vous rendant dans la cuisine, vous constatez un halo de chaleur émanant des plaques électriques, elles sont en fonction alors que le bouton d’activation indique bien qu’elles sont à l’arrêt, effrayé, vous faites intervenir votre assureur qui mandate un électricien qui constate que : La situation est mauvaise, vous êtes en danger, poussé par celle-ci, ainsi que par la mauvaise foi de votre propriétaire, vous quittez dans les plus brefs délais ce logement insalubre.

Pour déménager, vous allez donc dépenser et sans compter, beaucoup d’argent. 

Une petite Cloclo ? © trstndbrtl Une petite Cloclo ? © trstndbrtl

Votre déménagement a été précipité par le danger et après les illusions des premiers instants, vous constatez que votre nouvel appartement est encore plus insalubre que le précédent. On vous impose un état des lieux sans électricité et durant les 15 premiers jours d’occupations de l’appartement, il n’y en aura pas, la baignoire fuit, au-dessus de celle-ci il y a un chauffe-eau et son alimentation électrique est dénudée et se situe dans la trajectoire du jet d’eau de la douche.

Apparemment, le disjoncteur fait son travail. © Ma formidable location

Lorsque EDF passe installer l’électricité, vous constatez que tous les dispositifs ne sont pas alimentés en électricité et que le disjoncteur saute intempestivement, et alors que, vous avez dépenser sans compter pour le déménagement, pour rénover l’appartement (il y a de la moisissure sur tous les joins, c'est sale), pour l'aménager et que vous êtes à moins 1300 euros sur votre compte, votre nouveau propriétaire vous informe que si vous n’êtes pas content de la situation, vous pouvez partir, qu’il/elle a fait de son mieux et rempli ses obligations ?.

Ils font de leur mieux Ils font de leur mieux

« Pour 1100 euros de loyer, en France, c’est trop demander d’avoir de l’électricité et de pouvoir prendre des douches dans son logement », maintenant vous le savez, néanmoins, vous insistez toute de même pour une compensation, mais, on vous confirme, par recommandé, que vous pouvez partir et sans préavis, si vous n’êtes pas satisfait.

Étape 16

Six mois sont passés, cela fait deux mois que vous êtes dans votre nouveau logement insalubre, vous devez partir, vous pensez à partir.

À cet instant, vous consultez votre compte et faites l’observation que ce mois-ci, vous n’avez reçu que 40% de votre salaire. Il manque 100 euros pour recouvrir votre découvert, vous ne pouvez pas payer vos crédits (420 euros), votre loyer (1100 euros), vous êtes en télétravail, l'abonnement internet (99 euros), votre assurance (20 euros), l'électricité et vous n'avez encore rien manger etc.

La loi, votre entreprise et vos tortionnaires considèrent qu'en France des droits de l'homme, on soumet son salaire au loup avant de payer son loyer.

La loi, votre entreprise et vos tortionnaires considèrent qu'en France des droits de l'homme, on travaille le ventre vide.

Personne ne vous a informé de ce prélèvement. Votre entreprise fera l’effort, après que vous ayez solliciter des explications, de vous informer, huit jours après votre sollicitation, de la situation, « vous payer votre évasion, cher agent, votre fuite », ils ont donné le maximum qu'ils pouvaient donner au mépris de votre vie et vous n’aurez pas l’opportunité d’anticiper la chose, vous êtes seul.

Étape 17

Indignez-vous mais, même si cela fait bientôt un an, que vous écrivez à des Députés, au Ministre chargé de la Santé, au Ministre chargé de la Justice, à la presse, pas un seul ne daignera répondre à vos questions ou en poser, s’informer de la situation, s’alarmer, alors, indignez-vous, mais vous êtes seul.

Étape 18

Sur de votre légitimité, concevez la performance du « pari » que l’on vous accorde des excuses pour ce que vous avez subit, faite le pari que l’on reconnaisse la maltraitance que vous avez endurés et faites le pari que l’on fasses tous ensemble, « la promesse à l’avenir », que cela ne se reproduira plus. 

Étape 19

Pour accompagner ces excuses, puisqu’il continue a vous maltraiter, demander une indemnité.

Étape 20

Conditionner votre participation à l’effort collectif de l’impôt à la réception de ces excuses.
Vous ne travaillerez plus tant que vos souffrances ne seront pas réparés. 

Étape 21

Les loups ne s’excusent jamais, débuter l’écriture de votre discours de l’échecs et commencer à collecter de l’argent car les huissiers sonnent à votre porte.

Quand bien même ils s’évertuent de faire de vous un délinquant, payez vos dettes, tous objets de valeur doit être vendu, aujourd’hui, vous êtes à moins 2000 euros sur votre compte, votre carte de crédit est bloquée, la banque refuse tous prélèvements présentés, je vous annonce cher·e indigné·e, que votre chute est consommée.

A partir de maintenant, il faudra faire vite, depuis un mois vous ne pouvez plus payer votre loyer et vous êtes en grève des impôts et alors que vous êtes en danger dans votre logement, ils ont donnés au propriétaire de votre nouveau logement insalubre, un couteau, qu’il présente allègrement sous votre gorge et cela l’arrange bien, vous qui étiez sur le point de faire intervenir un électricien Consuel pour lever la « réserve » sur le certificat de conformité de l’installation électrique de l’appartement qui a été réalisé… sans électricité.

img-3945


Dans la boite aux lettres il y a la troisième relance de l’huissier, la lettre de la chargées de mission de votre banque qui vous cherche concernant le crédit que vous n’avez pas pu honoré et sans argent, vous ne savez pas où vous pourrez aller dorénavant.

Étape 22

Vous devez savoir qu'il ne vous servira à rien de vous morfondre mise a part à vous tuer intérieurement, par chagrin, par tristesse, vous êtes seul et de sourire ne vous fera pas plus sombrer, souriez, les 5000 euros d’impôts que vous avez fièrement donné, cette année, ils sont utilisés pour vous écraser, pour anéantir votre vie et vos espérances.

Restez fier et souriez et ne vous soumettez plus à la France des droits des Maitres, à la France des loups.

Dans la France des droits des Maîtres, nul homme ne vous dira que ce que vous avez subit est indigne, 
Dans la France des droits des Maîtres, ce que vous avez subit est un cadeau.

Étape 23

14 juillet 2021
Révolté par la situation et afin d’assigner une valeur quantitative et qualitative à votre souffrance, profiter du 14 juillet et que Mcfly et Carlito soit au zénith dans le ciel de l’ile de France, pour concevoir la performance monumentale de détruire votre carte d’identité et en réalisant cette performance illégale, affirmer que vous détruisez le symbole d’une société où l’homme est encore un loup pour l’homme.

Je ne me soumettrai plus à la loi des loups Je ne me soumettrai plus à la loi des loups

Étape 24

Pour honorer vos engagements, vous avez dû vendre votre vie au tiers de son prix, vous avez pris chaque négociation de vos paysages comme une nouvelle humiliation, mais rassurez, tout ce que vous avez vécu n’est encore rien à coté de ce qui vous attends. Vous êtes en France, terre des bourreaux, des agresseurs, des violeurs, vous avez voulu vous soustraire à sa culture, vous êtes le seul responsable de votre situation, c’est avec le sourire que vous devez vous débarrasser de votre vie d’esclave et d'accepter dorénavant, d'être poursuivi.

Étape 25

Viens le moment où le temps presse de plus en plus, chaque jour qui passe est une condamnation et des frais supplémentaires, on vous écrasera jusqu’à la dernière goute de sang. Vous regardez autours de vous et vous vous rendez compte, que votre bibliothèque de romantique progressiste ne vous a servit qu’a vous leurrer sur votre condition d’homme, d’homme libre, raisonné et responsable, dans un pays où vous n’êtes pas né et dans les rues duquel vous errez en portant sur votre visage votre étrangeté, car au delà des déclarations, vous restez un allogène, qui doit dégager s’il n’est pas content et estimez-vous heureux qu'il ne vous soit pas imposé un préavis. 

Contraint, malgré mon émotion, d'abandonner ma bibliothèque de romantique progressiste © trstndbrtl

Alors, à l’agonie, mettant à la poubelle vos émotions, vous remplissez des cartons de vos livres dont vous ne savez plus quoi faire et vous allez les déposer dans le parc voisin, dans le box dédié au partage de livre.

Étape 26

Dans quelques jours vous n'avez plus de logement et votre vie n'est pas encore suffisamment légère pour la rue, vous ne pouvez plus assumer autant de vêtements et vous avez déjà pas mal souffert à la revente de votre vie, vous décidez dorénavant de tout donner pour ne plus solliciter de déception.

Contraint, malgré mon émotion, d'abandonner ma garde-rode © trstndbrtl

Vous remplissez des sacs poubelles de vos vêtements et vous allez les déposer dans un box de don de vêtements.

Étape 27

Dans la France des loups, les droits des allogènes sont limités ainsi que leurs propriétés, dorénavant, c’est la rue, le vagabondage, vous n’avez plus besoin de votre machine à laver, de votre réfrigérateur, de votre extracteur de jus, de votre machine café, de votre four, de votre mixer, de de votre planche à repasser, de vos outils etc, appelez l’Armée du Salut et donner tout ce qui ne sera pas jeté à la poubelle. 

Les agents de l'Armée du Salut viennent de récupérer les mille euros de marchandise et sachant que vous êtes à la rue, il ne vous apporterons pas vingt euros pour manger (Oui, j'ai oublié de vous dire, vous n'avez plus un euro) et ne vous ferons pas de justificatif non plus pour garder une trace de ce don. Avez-vous vraiment fait ce don à l'Armée du Salut ou avez-vous encore eu affaire avec des loups ?.

Tu n'as pas vingt euros pour manger ? Non désolé. © trstndbrtl

Étape 28

L’armée du salut n’est pas une déchèterie, bien que, ils auraient prit les murs et les canalisations si vous les auriez laisser faire, il vous reste donc, des meubles homemade, des étagères homemade, des bricoles dont votre matelas, dans lequel vous avez transpiré toute votre détresse toutes les nuits de cette dernière année, en l’état, vous considérez qu'il est bon pour la poubelle. Contacter la mairie pour prévoir un enlèvement d’encombrants. Le rdv organisé, descendez dans la rue tout ce qu’il y a à jeter.

Tout le reste aux encombrants © trstndbrtl Tout le reste aux encombrants © trstndbrtl

Étape 29

Écrivez à l’agence pour organiser l’état des lieux de sortie, si vous faite de l’art comme moi pour essayer de sublimer vos joies ou vos peines, vous pouvez toujours filmer le moment et diffuser en direct la séquence sur Youtube, cela fera de la matière à exposer pour votre hypothétique retrospective au Palais de Tokyo. 

02 Août 2021
L'heure de l'état de lieux est organisée, entre onze heure et onze heure trente, vous avez donc, rendez-vous, le deux août au alentour de midi, midi trente avec la rue, félicitation, votre intégration à la France des loup est bientôt complète.

Etat des lieux de sorti le 2 aout 2021 © trstndbrtl Etat des lieux de sorti le 2 aout 2021 © trstndbrtl

Étape 30

Appeler votre opérateur téléphonique pour arrêter votre connexion internet, votre assureur pour arrêter votre assurance, votre fournisseur d'électricité pour l’arrêt de l’électricité.

Étape 31

Vous êtes interdit bancaire, les huissiers voudraient bien vous harceler, mais n’ayant plus d’adresse et de travail, vous aurez quelques moments de répit.

Étape 32

Maintenant, je ne sais pas trop ce que vous pouvez faire, mais moi, je vais entreprendre un voyage, si vous souhaitez m'aider j'ai crée une cagnotte, maintenant je deviens un sans-abri, mais je ne me soumettrai plus aux lois des loups.

Ici commence l'écriture du journal d'un sans-abri.

Paris, Ville lumière, 2021

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.