Dominique Maillet replonge dans la mémoire de l'Espagne

La semaine le où juge Baltasar Garzon est mis hors d'état de nuire par la justice de son pays, Dominique Maillet replonge dans la mémoire de l'Espagne des années noires avec le deuxième volet de sa trilogie sur l'Identité, sorti cette semaine en salles sous le titre définitif de La Mémoire dans la chair. Nous l'avions rencontré il y a trois ans, alors que le film s'appelait Tierra(s) de sangre. Présentation par le cinéaste d'un film déconcertant.
Dominique Maillet et la mémoire de l'Espagne © UniversCiné

La semaine le où juge Baltasar Garzon est mis hors d'état de nuire par la justice de son pays, Dominique Maillet replonge dans la mémoire de l'Espagne des années noires avec le deuxième volet de sa trilogie sur l'Identité, sorti cette semaine en salles sous le titre définitif de La Mémoire dans la chair. Nous l'avions rencontré il y a trois ans, alors que le film s'appelait Tierra(s) de sangre. Présentation par le cinéaste d'un film déconcertant.

Sur UniversCiné, retrouvez des centaines d'interviews d'auteurs majeurs du cinéma indépendant et découvrez en streaming et en téléchargement un catalogue exigeant et engagé.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.