PLAN ANTI PAUVRETE

et si depuis son élection notre président avait toujours eu un fils d'Ariane pour diminuer les indemnités chômages et les minimas sociaux en r2unisant tout sous le sigle REVENU UNIVERSEL D ACTIVITE

1er étape lors de l'entre deux tours monsieur macron avait répondu à une question de Mr Pujadas comment obliger un chômeur à accepter un empploi. Il avait repondu déjà à l'époque en renplaçant le satut assurantiel en statut universersel

petite lancée sur ce qui allait etre un des pires bouleversements je trouve dans la défense des demandeurs d'emplois, seulement il le fait de façon beaucoup plus incidieuse depuis quelques temps  il a diminué les charges sur certaines cotisations sociales sous couvert de donner plus de pouvoir d'achat aux salariés et pour que cela passse mieux il n'hésite pas à jouer sur le soutien trangznzrationnelle en augmentant la csg

par contre ce qu'il ne dit pas c'est que grace à cela l'état va reprendre la main sur les indemnité chomage et qui sera totalement aboutit car la fin des prelevements seront complets fin 20019 ce qui fait que le chomeur 'est plus rémunéré en vertu d'une assurance versee et qui permettait de calculer le montant la duree en fonction de la cotisation et ceci n'heistera plus puisque l'etat pourra reprendre la main dessus en mettant un revenu unique pour une donner de temps donner et le tous indemnisé de facon universelle car payer par la csg et on plus par descotisations prélevees sur salaire

2 émé etape on arrive au plan pauvreté ou l'on veut fusionner plusieures aides sociales comme le RSA la prime d'activit" ou l'apl et letransformer en revenus universel d'activite aussi pleins de questions de poses

puisque c'est une revenu universel d'activité celavoudra dire que toutes les personnes qui l on peut imaginer que les personnes qui recoivent le rsa, la prime d'activité de l'apl et pourquoi ne pas imaginer aussi a partir de 2020 des allocations chomages car lorsque l'on prend la logistique de la phrase revenu universel d'activité il me semble que cela voudra dire que les personnes qui recoivent certaines aides qui seront regroupees recevront le meme montant d'indemnidation donc il peur etre envisager une plafond minimun ou les gensne gecenderaient pas mais n augmenteraient pas et qu une moyenne de revenu serait assurait pour certaines personnes

d'ailleurs pendant le discours je ne sait pas si c'était voulu ou pas mais il a fait une allusion au revenu universelle sans condition que proposait benoit Hamon et qand il était parlait de revenu universel il etait question d'une somme identique de revenus pour tous et c'est bien pour cela que le p2rsident à rajouté en fin de phrase qu'il y aurait bien un revenu universel mais que celui serait soumis à condition.

donc pour résume j'ai l'impression que des acronyme sociaux vont disparaitre,  êre regrouper sur un revenu unique universel maintenant reste a savoir comment les personnes vont ere perdantes car tout sera^réuni en paquet mais a aucun moment il ne dit de combien sera ce revenu universel et si il y sera rajouté par exemple les indemnités  chômage ou encore l'ASS (allocation de solidarité spécifique versée par le chôma ge) et quand sera t il de l'allocation d'adulte handicapé et si l'apl est mis dans le revenus universel certaines personnes ne se verront elles pas diminuer leur   revenu

car quand on est seul au rsa on a droit a 253 euros d'apl plus 465 euros de RSA pour une personne seule qui ne travaille par car elle ne perçoit pas de prime d'activité (toute au moins dans ma région en charente martiime et pour le montant d vous pouvez faire des simitaions sans etre allocataires)

après pour une personne qui travaille cela peut être variable en fonction du revenu qu'elle perçoit si elle a un revenu supérieur au rsa socle (de base) elle n’aura pas de rsa juste un prime pour l'emploi sous certaine conditions et l'apl peut aussi être diminuée si cette personne avait travaillait deux ans auparavant car l'apl est calculé sur une valeur n-2

donc vous voyez pour moi le plan pauvreté annonce plutôt des zones d'ombres pour 2020 car il n'indique pas de combien sera le revenu universel de plus toutes les réformes chômages formations ne sont pas encore ajustées et donc en 2020 l'employé n aura plus de statut assurantiel et devra répondre a des obligations de cotas tout comme ceux qui toucheront le revenus universels et peut être d'autre encore pour ma part ce n'est qu'une boite de pandore pas encore ouverte qui vise a répondre a réduire les comptes publics et répondre aux exigences de baisse des déficits

aujourd’hui il ne pouvait pas faire mieux devant un panel  d'associations qui dépendent du bon vouloir des subventionnions de l'état qui les mets en concurrence en mettant en place de évaluations avec peut être à la clé des bonus manus pour des personnes qui seront mieux "placés" mais à quel prix ???

dernière chose j'ai un certain age j'ai vécu le petit déjeuner des enfants a la maternelle ou les parents amener les lundi tous quelques choses pour la semaine mais qui a été supprimé a cause de normes d'hygienes et de sécurité quand à la cantine à un euros pour les cités défavorises faut il qu' il y ai de la place pour tout le monde car actuellement les écoles n'acceptent que 2 jours par semaines les enfants dont les parents ne travaillent pas

pour ma part tout ceci est un fil d’Ariane car il répond a une baisse drastique des dépenses publiques sous couvert de de faire plus de social en prévision de plus d'insertion mais quand comment avec quelles moyens et surtout comment toucher ce qui resteront sur la route et seront perdus de vu il suffit de voirles disparus de parcours sup.........

enfin pour ma part tout cala suit une suite logique

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.