Valérie Thorin

Journaliste

Paris - France

Sa biographie
Je suis journaliste, spécialiste de l'Afrique subsaharienne. J'ai été salarié du magazine hebdomadaire Jeune Afrique pendant une dizaine d'années, avant de rejoindre le mensuel Afrique Asie, où je suis chef de rubrique. J'interviens régulièrement sur l'antenne de TV5 Monde, dans l'émission Afrique Presse présentée par Denise Epoté et Assane Diop. Je collabore également à d'autres chaînes de télévision comme TéléSud, dans l'émission Maquis Hebdo, ou encore sur VoxAfrica. Mes analyses de l'actualité africaine, quoique déjà anciennes, sont également disponibles sur le site de la radio francophone de Téhéran (IRIB). J'ai à mon actif d'avoir été la première journaliste française à pénétrer dans le nord de la Côte d'Ivoire en descendant depuis le Burkina Faso, au début de la rébellion qui a suivi la tentative manquée de coup d'État du 19 septembre 2002. Mes reportages racontant dans le détail la vie en zone rebelle ont tous été publiés dans le magazine Jeune Afrique, J'ai également été l'une des premières arrivées en Centrafrique, à Bangui, en mars 2003 après le coup d'État réussi de François Bozizé, qui a renversé le président Ange-Félix Patassé. Depuis, je considère qu'il faut "laisser la place aux jeunes"... ce qui signifie que je voyage moins sur le terrain, mais que je privilégie les articles d'analyse. Néanmoins, je vais toujours de temps à autre au Nigeria, mon pays de prédilection.
Son blog
6 abonnés Le blog de Valérie Thorin
Voir tous
  • La mort de soi et la mort de l'autre comme éthique de vie : comprendre

    Par
    Plus le temps passe, plus de nouvelles affaires de terrorisme surgissent, plus nous avons de lois pour soi-disant assurer notre sécurité, mais qui en réalité limitent notre liberté. Les tentatives de "déradicalisation" sont autant d'échecs, et l'on se pose la question de ce qu'il convient de faire des Français partis en Syrie et désireux de revenir. Il est urgent de comprendre.
  • Zimbabwe : Osons ne pas être d'accord avec la presse "mainstream"

    Par
    Certes, le président zimbabwéen Robert Mugabe n'était pas un tendre. Il n'était pas non plus un démocrate. Il était vieux, insolent, iconoclaste et, par dessus tout, il n'hésitait pas à se payer la tête des Occidentaux. Poussé dehors par l'un de ses frères de combat, il est désormais l'objet non de la vindicte populaire, mais de l'acharnement des médias occidentaux, oublieux du passé.
  • Centrafrique : des mots et des faits

    Par
    Le quartier Boy-Rabe, à Bangui © Valérie Thorin Le quartier Boy-Rabe, à Bangui © Valérie Thorin
    Il n'est pas anodin de parler de "signes avant-coureurs de génocide", mais est-ce bien le cas en Centrafrique ?
  • Zo Kwe Zo - Un homme en vaut un autre, en sango

    Par
    Dans le quartier Boy Rabe © Valérie Thorin Dans le quartier Boy Rabe © Valérie Thorin
    Dans la capitale centrafricaine, la vie reprend peu à peu son cours et l'on sort de chez soi, désormais, sans la peur au ventre. Les «déplacés» s'appellent désormais des «retournés» et chacun tente de se refaire une vie, ou une survie... Voyage dans l'ancienne «Bangui-la-coquette», dont le petit qualificatif ne veut hélas plus dire grand chose aujourd'hui.
  • Le Mali, les jeunes et le djihad

    Par
    Le problème du djihadisme - et du terrorisme - dans le nord du Mali ne peut pas se résoudre par une victoire militaire, si tant est qu'elle soit possible. C'est aussi une question sociale et politique et concerne à la fois l'éducation, le développement, le travail, la sécurité... Un ensemble de facteurs complexes que les dirigeants maliens ne semblent pas vouloir prendre en compte entièrement.