varlevent
Postier
Abonné·e de Mediapart

16 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 avr. 2010

varlevent
Postier
Abonné·e de Mediapart

Hommage à Yves de Kerdrel

varlevent
Postier
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Yves de Kerdrel est journaliste au Figaro et je voudrais à mon tour, après Jack Dion dans Marianne, saluer comme il se doit son professionnalisme exemplaire. Le titre de son papier se suffit presque à lui-même : « Arrêtez de tirer sur les riches ! » !

La crise que traverse la France et le monde, la plus grave depuis 1929, ne doit pas être l’occasion pour le peuple de se défausser de ses responsabilités aux dépens des pouvoirs publics. Bien au contraire, cela devrait être pour lui l’opportunité de prendre enfin conscience de tous ses archaïsmes qui empêchent le pays d’avancer.

Yves a bien raison de se lamenter face à cette ingratitude populaire, face à la mauvaise foi des Français, incapables de réaliser leur chance d’être présentement gouvernés par une équipe de très grands professionnels de la politique, des experts à chaque poste et très probablement par le plus grand président que la France ait connu.

Ne suffit-il pas de citer leur nom pour ressentir quasi physiquement la puissance intellectuelle qui les anime tous. Xavier Bertrand au parti, l’indépendance d’esprit poussée à son paroxysme, Christian Estrosi à l’industrie, l’ingénieur ou bien le génie incarné, espèce de prix Nobel en puissance, Brice Hortefeux à l’intérieur, le plus fidèle du régime sans sel présidentiel, une lumière qui ne cesse de progresser, Frédéric Lefebvre, porte-parole de haut vol, subtil et réfléchi, admirable d’humilité, et puis le plus intègre d’entre eux, le premier ministre le plus digne de la Vème République, François Fillon et sa personnalité charismatique.

Qui peut-oser penser que toutes ces personnes n’exercent pas leur fonction avec la plus grande honnêteté ? Avec un respect excessif de l’intérêt général et des valeurs qui ont construit notre démocratie ? N’est-il pas flagrant que tout est actuellement mis en œuvre pour tenter de sortir de cette crise ? Que tout ce qui est fait par ce pouvoir est toujours fait avec un souci de justice sociale qui dépasse parfois l’entendement ?

Alors, cessons je vous en prie, de jeter la pierre à celui qui sait mieux que n’importe qui quels sont les remèdes à apporter à la France, laissons ce président travailler sereinement et attendons 2012 pour juger de ses résultats. Après seulement trois ans de mandat, nul ne peut aujourd’hui tirer un quelconque bilan de son action.

Oui, Yves a bien raison d’écrire que « pour l’heure, il ne fait pas bon être riche en France », une France qui « souffre cruellement de cette haine des riches et de la richesse ». Je lui fais donc part ici de toute ma gratitude et de tout mon inconditionnel soutien. Continuez ainsi Monsieur de Kerdrel, informez nous encore de manière aussi objective. Vous êtes, je vous le garantis, l’honneur de la profession et à ce titre je vous engage à ne pas relâcher les efforts visibles que vous déployez inlassablement dans les pages du Figaro.

Et merci à Jack Dion.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Recommandés par nos abonné·es

À la Une de Mediapart

Journal
Un projet de loi au détriment du vivant
En pleine crise énergétique, le gouvernement présente dans l’urgence un projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire. Un texte taillé pour les industriels, et qui sacrifie la biodiversité comme la démocratie participative.
par Mickaël Correia
Journal — Éducation
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec
Journal — Terrorisme
Soudain, en plein cœur d’un service de renseignement, un cri long et rauque
Il y a trois ans survenait la première attaque commise par un membre de la police contre des collègues. Le seul et unique attentat à avoir frappé un service de renseignement. Mediapart a reconstitué cette tuerie à partir des dépositions d’une cinquantaine d’agents.
par Matthieu Suc
Journal — Discriminations
Lycée fermé pour « séparatisme » : deux ans d’accusations kafkaïennes, un dossier toujours vide
Cet établissement parisien hors contrat présenté comme « coranique », « clandestin » et « séparatiste » a été fermé par les autorités en décembre 2020 et sa directrice était jugée en appel à Paris ce vendredi. Mais deux ans après, rien dans le dossier consulté par Mediapart ne vient étayer ces accusations.
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda