Tentative de destruction d'une expo sur Gaza au Musée d'Art Moderne !

. Hommage au martyre du peuple de Gaza, l'exposition de Kai Wiedenhöfer connaît depuis son ouverture le 5 novembre un large succès. Les affidés de la Ligue de Défense Juive (LDJ) ont tenté, dimanche dernier, de détruire cette exposition sur les massacres à Gaza, au Musée d'Art Moderne de Paris, et le CRIF réclame sa fermeture !

.

 

Hommage au martyre du peuple de Gaza, l'exposition de Kai Wiedenhöfer connaît depuis son ouverture le 5 novembre un large succès. Les affidés de la Ligue de Défense Juive (LDJ) ont tenté, dimanche dernier, de détruire cette exposition sur les massacres à Gaza, au Musée d'Art Moderne de Paris, et le CRIF réclame sa fermeture !


.

 

Une trentaine de nervis sans doute affiliés à la LDJ dont certains étaient encagoulés et munis de casques de moto ont attaqué, dimanche après-midi, le Musée d'Art Moderne de Paris (11 Avenue Wilson, 7016 - Paris - M° Iéna ou Alma-Marceau, ligne 9), pour tenter de détruire une exposition photographique consacrée aux massacres d'Israël de décembre 2008 - janvier 2009 dans la bande de Gaza.
.

 

Les mercenaires, adeptes de l'extrême droite israélienne, ont tenté d'atteindre la galerie d'exposition au sous-sol du musée pour saccager le travail du photographe Kai Wiedenhöfer. Sans succès : l'accès leur a été barré par le service de sécurité du musée qui a du faire preuve de courage.
Ils ont alors perturbé l'entrée des visiteurs en scandant des slogans hostiles à la direction du Musée d'Art Moderne et apposé des autocollants sur lesquels on pouvait lire, entre autres « poésies » : « Antisionisme = Antisémitisme » ou « Stop au palestinisme antijuif »...
Dans la furie de leur assaut, ils ont de tenté de saccager les multiples oeuvres exposées aux côtés des photographies de Gaza dans l'enceinte du Musée d'Art Moderne, à savoir les toiles de Pablo Picasso, Henri Matisse, Amadeo Modigliani, Marc Chagall ou Henri Matisse !
.

 

Le CRIF est-il la « vitrine légale » de la LDJ ? Il avait, en tous cas, donné le signal, la semaine dernière, en appelant catégoriquement, à la suppression de l'exposition, comme on pouvait en prendre connaissance sur leur site.
http://www.crif.org/index.php
?page=articles_display/detail&aid=22403&artyd=9
.

 

Face à ces violences, menaces et pressions, il est essentiel que les visiteurs de cette expo soient très nombreux. C'est la meilleure manière de rendre hommage à ce magnifique travail mais aussi d' encourager la direction du musée à ne pas céder à ces méthodes barbares.
Visites de l'exposition « Gaza 2010 », 11 avenue du Président Wilson, 75016 - Paris (M° Iéna ou Alma-Marceau, ligne 9). En raison de la présence d'une exposition spéciale, l'accès aux collections permanentes (et à l'exposition Gaza) se fait sur le côté du Musée, en passant par la cafétéria.

Voir le billet de Naja:

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/naja/221110/exposition-gaza-2010

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.