Chérèque, "capitaine naufrage" multirécidiviste ...

. Fidèle à sa renommée, François Chérèque a exploité son passage sur France 2, hier lundi, pour enterrer le mouvement social contre les retraites à la sauce Woerth - Sarkozy - Medef.

.

 

Fidèle à sa renommée, François Chérèque a exploité son passage sur France 2, hier lundi, pour enterrer le mouvement social contre les retraites à la sauce Woerth - Sarkozy - Medef.

.

 

Le dirigeant de la CFDT a proposé à ses interlocuteurs patronaux « une négociation sur l'emploi des jeunes et des seniors »,, prenant acte, de fait, de l'inéluctabilité de la loi nonobstant une mobilisation sociale toujours impressionnante et un soutien de l'opinion qui ne se dément pas.

 

"Il faut absolument maintenant entrer dans les négociations sur l'emploi des jeunes, l'emploi des seniors, c'est une urgence", a argumenté François Chérèque.

 

Mme Parisot, du Medef, présente sur le plateau, a de suite salué comme il se doit « le retour à la raison »...

Quant au leader de la CGT, il semblait ravi que le collègue de la centrale rivale accepte encore une fois d'endosser le rôle de fossoyeur du mouvement social.

.

 

Tout le cercle de la raison néo-libérale salue le réalisme et le sens des responsabilités des grands dirigeants syndicaux, capables, une nouvelle fois, de se retrouver en parfaite harmonie avec le gouvernement et le patronat.

Qu'en penseront grévistes et manifestants ?

Peu semble leur importer...

Ces messieurs vont pouvoir faire reprendre à leur limousine de luxe avec chauffeur le chemin de l'Elysée.

Et si la force du mouvement, jeudi 28 octobre, donnait tort à cette nouvelle "désertion sociale" ?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.