Blog suivi par 7 abonnés

Absurdicus

Ingénieur et jardinier
À propos du blog
Parce qu'il ne faut pas baisser les bras.
  • Les Verts, ces optimistes crétins

    Par | 2 recommandés
    Il est de bon ton de taper sur les Verts, mais c'est surtout le fait des conservateurs en panique à l'idée de lâcher leur SUV. Pour ma part j'ai envie de taper sur eux non pas parce qu'ils seraient des ayatollahs, mais bien parce qu'ils ne le sont pas, à quelques exceptions près, servant de vitrine.
  • Détruire la Vie pour boire un verre entre potes

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Tel un lac évaporé laissant apparaître la décharge qu'il était sous la surface, le virus parti, ou pas, a surtout révélé la société de déchets que nous sommes. Modèle à suivre d'après certains, l'Occident n'a rien à proposer d'autre que consommer pour essayer de se convaincre du bonheur.
  • Les leçons de Trump

    Par | 1 recommandé
    Dans une période de crise brusque et violente, il y a ceux qui rêvent, ce qui palabrent, ce qui se cachent et ceux qui font tout pour garder, étendre ou prendre le pouvoir. Il s'agit évidemment de moments clés de l'Histoire, mais, tétanisés par l'inconnu, beaucoup les ratent pour finir en mouton d'un troupeau mené par les plus motivés et les plus agressifs.
  • La Chine, ou l'extase des imbéciles

    Par | 1 commentaire
    On entend ici, ou là, et de plus en plus, que la Chine serait un modèle. La Chine a stoppé l'épidémie, la Chine sait monter des hôpitaux en une nuit, la Chine aide les autres... Comme toujours, on oublie les faits et on parle pour peupler le silence.
  • Doctrine vs Stratégie

    Par
    D'aucuns pourraient croire que l'agitation vaut compétence. C'est exactement comme cela que ça fonctionne dans les entreprises que le capitalisme chérit tant.
  • Conseils révolutionnaires pour personnes averties

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Nous rêvons de vraie révolution. On le sait au fond de nous-mêmes, ce serait chômage, troubles et inconnu. Mais on préférerait ça à l'humiliation d'être broyés par la caste nous servant de maîtres, qui en sourit cyniquement de plaisir. Et il y a quelques gestes très simples pour provoquer la chute de ce système. Que ceux qui parlent donc de révolution, s'y mettent, maintenant ou jamais.
  • Le lourd acte manqué de la collapsologie

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    A force d'écumer les endroits, virtuels ou réels, où on peut rencontrer des collapsologues ou assimilés, j'ai évidemment fini par être déçu: peuplée de gens bien éduqués imbus du fait de "savoir", contrairement à la plèbe, la collapsologie ne vaut plus que par ses concepts. Pourtant, parmi ces gens, on trouve d'authentiques collapsonautes qui portent un lourd secret, connu de tout le monde.
  • Que les optimistes ferment leur gueule

    Par | 2 recommandés
    Tous les cons le disent, il faudrait cesser de s'alarmer inutilement et faire peur aux gens. Les messagers sont la cause de nos turpitudes, puisque tout va bien et qu'il suffit d'attendre les solutions qui ne vont pas tarder à sortir des chapeaux des génies que nous sommes.
  • Les chefs, ces incompétents

    Par | 2 recommandés
    Dans notre "société des chefs", on rêve tous d'en être un. Dès que notre agenda se remplit de réunions, on pétille de fierté, alors que savoir faire quelque chose de ses mains est juste bon pour les perdants. Il est temps de battre en brèche cet idéal, mais aussi de rappeler que les "chefs" tels qu'ils existent dans nos sociétés occidentales, sont d'abord des incompétents.
  • Sortir de notre échec

    Par | 2 recommandés
    C'est une forme d'échec que d'écrire ici, pour quelques dizaines de lecteurs tout au plus, en espérant secrètement qu'un jour le "monde" va finir par se rendre compte de la grandeur de mes écrits. Et il y a aussi quelque chose de tragique à chercher à se faire entendre, alors que de ceux qui ont réussi, si peu ont vraiment quelque chose à dire.