vilmauve
Abonné·e de Mediapart

367 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 nov. 2017

Hausse des salaires en cabinets ministériels de 20,5%

La rémunération moyenne brute (primes comprises) des 232 membres des cabinets ministériels s'élève à 9186 euros mensuels soit +20,5%. La politique, un bizness en or pour tous.

vilmauve
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"La rémunération moyenne brute (primes comprises) des 232 membres des cabinets ministériels s'élève à 9186 euros mensuels soit +20,5% par rapport au gouvernement Valls", a constaté ce mardi l'ancien parlementaire socialiste René Dosière, s'appuyant sur un document annexé au projet de budget pour 2018 et publié par Bercy.

Ce spécialiste du contrôle de l'argent public a jugé "choquante" l'augmentation de la rémunération des membres des cabinets ministériels du gouvernement d'Édouard Philippe, même si ces derniers sont beaucoup moins nombreux, une promesse de campagne d'Emmanuel Macron.

Le rapport sur lequel il se base est intitulé "personnels affectés dans les cabinets ministériels" "80 membres de cabinet sont mieux payés que leur ministre"

De fait, explique René Dosière, "c'est la conséquence de la réduction du nombre de ministres (30 au lieu de 38) et de la limitation à 10 personnes de la taille du cabinet restreint". Pour autant, si les membres des cabinets sont moins nombreux, les "personnels-support" ont opéré un repli moindre, -16%, avec 2040 agents (chauffeurs, sécurité, secrétariat, etc.).

"S'agissant des rémunérations, on assiste à une progression toute aussi spectaculaire", relève René Dosière, évoquant une rémunération moyenne brute (primes comprises) de "9186 euros mensuels" pour les "232 membres des cabinets ministériels" - hors ministres délégués et secrétaires d'Etat.

"Dans douze ministères, la rémunération est supérieure à cette moyenne: au total, plus de 80 membres de cabinet sont mieux payés que leur ministre", a également relevé René Rosière, estimant que ce n'était "pas le fait du hasard" et que c'était "choquant".

La politique, un bizness en or pour tous. Droite, centre et gauche, vous remarquerez qu'aucun de ces Mr chic ne viennent contester ces salaires mirobolants. De Melenchon à Le Pen, ils sont tous d'accord...étrange non ?
Le Macron, lui n'est pas en reste. Salaire "confortable" et dorure, un vrai petit roi !

Salaire mensuel du Macron : 14 910,31€ Bruts par mois qui comprend une indemnité de base (11 580,82€), une indemnité de résidence (347,42€) Il n'est pas logé gratuitement lui ? et une indemnité de fonction qui n’est bizarrement non imposable (2982,06).

Avantages: logement de fonction à l’Elysée, accès gratuit au réseau SNCF, voiture de fonction et chauffeurs, mise à disposition d’une flotte d’avions, jouissance de plusieurs résidences secondaires. La totale ....

Quand le peuple manifeste, Mr Macron ripaille.....

Nos très chers députées ne sont pas en reste.

Les Députés – 12 870€ bruts par mois

Indemnités mensuelle standard : 7100,15€ bruts par mois qui comprends une indemnité de base (5514,68€), une indemnité de résidence (165,44€) et une indemnité de fonction (1420,03€), la plupart des députés touchent 5148,77€ net par mois.

Indemnité représentative de frais de mandat : 5770€ bruts par mois afin de faire face aux diverses dépenses liées à la permanence parlementaire ( frais de transport…).

D'Autres Avantages : Les députés disposent de 9504€ brut par mois sous forme de crédit destiné à rémunérer leurs collaborateurs, d’un accès gratuit à l’ensemble du réseau SNCF en 1er classe, du remboursement des forfaits de 5 lignes mobiles.

Personne ne trouve cela choquant, de la gauche à la droite, pas un ne dit mot! Mais où sont passés les indignés ? Ceux qui ont toujours le mot peuple, pauvreté, travailleurs pauvres etc. Ne voient-ils pas là une incompréhension de ceux qu'ils prétendent soutenir ? Non, tout va bien pour eux et ils nous vendent des mots, en bon biznessman qu'ils sont, que certains boivent avec une telle naïveté, au point de défendre l’indéfendable.
Il faut vous dire Mr, que chez ces gens-là, on ne pense pas, on ne pense pas: On compte....

Ange - Ces Gens-Là - Live 2005 © Jack Brte

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gauche(s)
En Seine-Maritime, Alma Dufour veut concilier « fin du monde et fin du mois »
C’est l’un des slogans des « gilets jaunes » comme du mouvement climat. La militante écologiste, qui assume cette double filiation, se lance sous les couleurs de l’union de la gauche sur ce territoire perfusé à l’industrie lourde, qui ne lui est pas acquis.
par Mathilde Goanec
Journal — Sports
Ligue des champions : la France gagne le trophée de l’incompétence
La finale de la compétition européenne de football, samedi à Saint-Denis, a été émaillée de nombreux incidents. Des centaines de supporters de Liverpool ont été nassés, bloqués à l’entrée du stade, puis gazés par les forces de l’ordre. Une faillite des pouvoirs publics français qui ponctue de longues années d’un maintien de l’ordre répressif et inadapté, souvent violent.
par Ilyes Ramdani
Journal — Europe
En Italie, Aboubakar Soumahoro porte la voix des ouvriers agricoles et autres « invisibles »
L’activiste d’origine ivoirienne, débarqué en Italie à l’âge de 19 ans, défend les ouvriers agricoles migrants et dénonce le racisme prégnant dans la classe politique transalpine. De là à basculer dans la politique traditionnelle, en vue des prochaines élections ? Rencontre à Rome. 
par Ludovic Lamant
Journal — Moyen-Orient
Le pouvoir iranien en voie de talibanisation
La hausse exponentielle des prix pousse à la révolte les villes du sud et de l’ouest de l’Iran. Une contestation que les forces sécuritaires ne parviennent pas à arrêter, tandis que le régime s’emploie à mettre en place une politique de ségrégation à l’égard des femmes.
par Jean-Pierre Perrin

La sélection du Club

Billet de blog
Pourquoi la fête des Mères est l’arnaque du siècle
À l’origine la Fête des Mères a donc été inventé pour visibiliser le travail domestique gratuit porté par les femmes. En effet, Anna Jarvis avait créé la Fête des Mères comme une journée de lutte pour la reconnaissance du travail domestique et éducatif gratuit ! Aujourd'hui personne n'est dupe sur les intérêts de cette fête et pourtant...
par Léane Alestra
Billet de blog
Mères célibataires, les grandes oubliées
Mes parents ont divorcé quand j'avais 8 ans. Une histoire assez classique : une crise de la quarantaine assez poussée de la part du père. Son objectif à partir de ce moment fut simple : être le moins investi possible dans la vie de ses enfants. Ma mère s'est donc retrouvée seule avec deux enfants à charge, sans aucune famille à proximité.
par ORSINOS
Billet de blog
« La puissance des mères », extrait du livre de Fatima Ouassak
A l'occasion de la fête des mères, et de son braquage par le Front de mères pour faire de cette journée à l'origine réactionnaire une célébration de nos luttes et de nos victoires, extrait du livre « La Puissance des mères, pour un nouveau sujet révolutionnaire » de Fatima Ouassak. Il s'agit de la conclusion, manifeste écologiste, féministe et antiraciste, lue par Audrey Vernon.
par Jean-Marc B
Billet de blog
Les mères peuvent-elles parler ?
C'est la nuit. Les phares des voitures défilent sur le périphérique balayant de leurs rayons lumineux le lit et les murs de ma chambre d'hôpital. Je m'y accroche comme à un rocher. Autour de moi, tout tangue. Mon bébé hurle dans mes bras.
par Nina Innana