Bruxelles - Amsterdam : l'avion de plus en plus populaire

La honte de voler ne touche apparemment pas tout le monde, car le trafic augmente même sur des liaisons aériennes facilement substituables par le train.

Lien vers le texte original : https://www.bruzz.be/mobiliteit/vlucht-van-brussel-naar-amsterdam-nog-populairder-2019-08-19

Traduit du néerlandais par Vincent Doumayrou

=-=-=-=-

En 2018, 277 787 passagers ont pris l'avion entre Bruxelles et Amsterdam, ce qui correspond à environ 760 passagers par jour pour un vol qui dure souvent moins d'une demi-heure. Le nombre de voyageurs est en hausse de 8,4 % par rapport à l'année précédente. Ces vols exploités sur une distance très courte font l’objet de critiques récurrentes pour leur impact climatique.

La publication BRUtrends a publié ces chiffres, il s'agit d'une rétrospective annuelle des chiffres et tendances marquante de l’aéroport de Bruxelles Zaventem, que la compagnie KLM relie avec Amsterdam cinq fois par jour.

Il s'agit de ce qu'il est convenu d'appeler un vol "feeder" : les passagers volent vers Schiphol, le hub de KLM à Amsterdam, où ils prennent un avion long courrier, ou inversément. Mais les critiques de ces vols de courte distance reviennent régulièrement. Les deux aéroports sont situés à guère plus de 150 km l'un de l'autre à vol d'oiseau, et certains vols ne durent que 22 minutes.

Il y a quelques mois, une majorité de la Seconde Chambre des Pays-Bas a pourtant voté en faveur de la suppression de cette liaison aérienne, sans résultat à ce jour, le ministre compétent ayant déclaré qu'une telle interdiction contreviendrait au principe de libre marché de l'Union européenne. En Belgique, le parti Groen [le parti vert en Flandre, NDT], entre autres, a défendu l'idée que les « vols très courts devraient être remplacés par des trains trains (internationaux) ». Encore faut-il que l'offre ferroviaire suive.

Ainsi, aucun train à grande vitesse ne dessert l’aéroport de Bruxelles. Celui qui souhaite prendre le Thalys de Paris ou d’Amsterdam vers Zaventem doit changer de train - avec ses bagages - à Bruxelles Midi. Thalys ne prévoit pas de desservir l'aéroport de Bruxelles, estimant que cela plomberait le temps de parcours des autres voyageurs.

Le train dit « IC Benelux » (train classique Bruxelles - Amsterdam) s'arrête bien aussi bien à Schiphol qu'à Zaventem, mais le temps de parcours est supérieur à deux heures. Au départ de l’aéroport de Bruxelles, Amsterdam est à la fois la destination la plus proche, et la 28ème destination en nombre de passagers ; deux autres destinations - de 300 à 350 km à vol d'oiseau - se classent un peu mieux, il s'agit de Londres, cinquième destination (688 333 voyageurs en 2018) et Francfort à la huitième place (589 109). Paris, situé à une distance de 250 km environ, ne fait pas partie des trente première destinations.

Selon la même revue, sur les 25,7 millions de passagers de l'aéroport de Bruxelles, l'Espagne est la destination (ou l'origine) la plus fréquentée avec environ 4,1 millions de passagers. L'Italie et l'Allemagne viennent après, avec respectivement 1,9 et 1,8 millions de passagers.

 

Bien cordialement,

Vincent Doumayrou,
auteur de La Fracture ferroviaire, pourquoi le TGV ne sauvera pas le chemin de fer,
Préface de Georges Ribeill. Les Éditions de l'Atelier, Ivry-sur-Seine, 2007.

=-=-=-

Ce blog se veut écocitoyen. Par conséquent, il n'utilise de photos qu'à la marge, et uniquement en format réduit. Les billets sont supprimés au bout d'une durée maximale de deux ans, à moins de présenter un intérêt particulier.
=-=-=-
Pour me contacter : vincent-doumayrou{a}laposte.net
Pour m’écouter gazouiller (photo de fond personnelle) : Mon compte Twitter
=-=-=-

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.