Les bonobos fabriquent des outils.

YouTube
YouTube

Dans un article paru la semaine dernière dans les Proceedings of the National Academy of Sciences, des chercheurs rapportent un ensemble d’observations « éthologiques », sur Pan paniscus, autrement dit, le bonobo (Stone tool production and utilization by bonobo-chimpanzees (Pan paniscus), Itai Roffman et al. PNAS, 109 (36) 4 sept. 2012).

On savait déjà que le bonobo était le singe le plus proche de l’homme. Je vous avais montré il y a quelque temps, un bonobo trèèèès intelligent qui allume le feu avec un briquet. On retrouve le même bonobo (Kanzi) dans une nouvelle étude. Les auteurs de cette étude ont observé Kanzi et une de ses congénères, attelés à plusieurs tâches : scier du bois ou creuser un trou pour récupérer leur nourriture. Les bonobos fabriquent puis sélectionnent des éclats de forme différente pour les diverses tâches. En outre, dans le cas du trou à creuser, lorsque le sol est très meuble et sec, façon sable, les bonobos creusent à la main. Lorsque le sol est constitué de terre très humide, limite boueuse, le bonobo prend un morceau de bois ou une branche pour creuser. Lorsque le sol est dur, le bonobo prend une grosse pierre et la casse en deux, il récupère l’éclat le plus propice et creuse le sol avec cette pelle improvisée. Le film fourni avec l’article est à tomber à la renverse, tellement on croit voir un humain en train de bricoler. Le film ci-dessus est un film de la même équipe mais moins précis scientifiquement (on le voit couper une corde, le film sur le site de PNAS montre toutes les activités filmées les unes après les autres). Les films sont ici :http://www.pnas.org/content/109/36/14500/suppl/DCSupplemental, je ne sais pas si c'est de l'accès libre.

On voit les singes réellement fabriquer les outils. Ce n'est pas de l'imitation.

 © Itai Roffman et al. PNAS (2012) © Itai Roffman et al. PNAS (2012)

Dans le film de youtube, que je reprends ici, on voit distinctement le chimpanzé choisir les pierres pour les casser, l'une, la plus grosse, servant de percuteur, l'autre tenue dans la main à plat étant la pierre qui va livrer l'éclat. Vers 30 secondes, on voit l'éclat formé. Si vous êtes attentif, vous verrez que l'éclat se détache par en dessous, ce qui est la caractéristique de la technique de la pierre taillée. (On tape dessus, et l'éclat est formé par une propagation d'onde en dessous).

Les auteurs concluent de leur étude que le bonobo est capable de performances mentales, que l’on croyait jusqu’ici réservées aux humains ("Such tool production and utilization competencies reported here in Pan indicate that present-day Pan exhibits Homo-like technological competencies.")

De fait, le grand Linné classait les chimpanzés dans le genre homo : Homo troglodytes (homme des cavernes). Puis il a été classé à part, en Pan troglodytes, rejoint ensuite par les bonobos Pan paniscus, avec lequel le chimpanzé a longtemps été confondu (et souvent mis en cage ensemble).

J’ai moi-même une expérience d’éthologie sauvage avec les chimpanzés. Nous devions tourner un film sur les empreintes digitales, et voulions un singe, pour montrer que les empreintes digitales des singes sont semblables à celles des humains. Ayant trouvé Mimitte, singe du cirque Zavatta, nous lui rendîmes visite dans son cirque. Le dresseur nous demanda ce qu’on voulait exactement, on lui dit : montrer ses doigts, et qu’elle a des empreintes digitales. Le dresseur dit, ah oui, c’est vrai elle a des empreintes digitales, puis il ajouta, et d’ailleurs elle sait écrire, hein Mimite ? Mimite prit un stylo, un carnet et se mit à écrire en tournant les pages régulièrement, comme un humain.

En regardant ce qu’elle écrivait, je ne reconnus que des gribouillis, comme ceux que font  les enfants, mais le geste était très réaliste, très bien « imité » et régulier. Les singes n’ont pas l’appareil phonatoire pour parler, peut-être parviendront-ils un jour à nous écrire ?

On peut voir un chimpanzé « écrire », de la main gauche, ici :

http://www.youtube.com/watch?v=0a7qpOPsW5U&feature=related

 

PS : ce billet n’a pas de rapport avec Richard Millet, bien qu’il affectionne les insultes animalières.

 

Référence : Itai Roffman, Sue Savage-Rumbaugh, Elizabeth Rubert-Pugh, Avraham Ronen, and Eviatar Nevo, Stone tool production and utilization by bonobo-chimpanzees (Pan paniscus), PNAS 2012 109 (36) 14500-14503; published ahead of print August 21, 2012, doi:10.1073/pnas.1212855109

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.