mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart lun. 30 mai 2016 30/5/2016 Dernière édition

Stages de 3e, le retour.

Une lectrice assidue et  soucieuse me demande si je suis malade ou en vacances, rapport  au fait que je ne bloggue plus depuis au moins trois jours. En réalité, je travaille. N’en déduisez pas que quand je bloggue je ne travaille pas ; enfin bref. Non, cette semaine c’est le retour des stagiaires de 3e du collège Thomas Mann : ils reviennent parmi nous, et c’est l’occasion de faire avec eux des choses nouvelles. Donc cette année j’ai proposé à Lucas, Albin et Julien de refaire en mieux une observation que j’avais faite l’année dernière avec Manon.

Voici le développement de la tête d’un poulet, vers 3 jours de développement ; plus précisément : l’apparition des yeux. Ce film a été très difficile à obtenir, et, comme on peut le voir, la tête est vue de face, donc l’œil est vu par la tranche. Challenge du jour : réaliser le premier film du développement de l’œil de poulet, vu in vivo, mais en plein champ, face à l’œil (donc tête de profil).

 © VF/CNRS/MSC © VF/CNRS/MSC

Ça a pris…. une semaine, d’un labeur assez intense (d’où pas de billets de blog). La difficulté est de disséquer l’embryon exactement au bon moment, et de dégager sa tête du sac amniotique, pour pouvoir le voir en clair sur fond noir (y’a qu’au laboratoire MSC qu’on sait faire ça).

Voici ce que ça donne :

 

 

 © VF/CNRS/MSC © VF/CNRS/MSC

Il s’agit d’environ 6 heures de film passées en accéléré. La tête fait environ 2 millimètres à ce stade.

Bon, je ne sais pas si ça va vous impressionner. Le film a été réduit en taille et en base de temps pour pouvoir le faire tenir sur le site de MDP.  Vous ne trouvez pas que cette tête de poulet a un gentil petit air de dinosaure ?

Il y a de nombreuses choses intéressantes à voir, que je réserve pour une publication. Cependant, le point crucial est celui-ci : l’œil est un magnifique appareil photo, avec un objectif devant (le cristallin). Dans le vivant, c’est en réalité l’objectif, qui fabrique l’appareil photo. La croissance du cristallin, visible ici comme le petit rond au centre de l’œil, pousse sur un morceau de cerveau en forme de tube, (vu par la tranche, c'est le cercle visible ici sur la tête), ce qui provoque son retournement. Une fois retourné, le morceau de cerveau (dont j’ai parlé dans d’autres billets) se dilate et devient une boule ronde. A ma connaissance, la croissance du cristallin et le retournement du tissu autour n’avaient jamais été filmés in vivo dans un amniote (ça a été fait chez le poisson et la grenouille, mais c'est plus éloigné dans l'évolution).

Sur le plan de l’interaction avec des jeunes, la semaine a été très féconde. Après trois jours de foirages complets, il ne restait que des embryons trop jeunes ou trop vieux pour qu’on puisse sortir la tête du sac amniotique (la tête est alors trop grosse, et le sac amniotique trop refermé). Dans ces conditions, il n’y avait plus qu’une solution, tenter une manœuvre désespérée. En l’occurrence, sortir la tête de l’embryon de force, en l’aspirant. Et ça a marché. D’où la possibilité ensuite de filmer l’embryon d’aussi près qu’on veut. Pour être honnête, on avait essayé la même chose il y a un mois avec des stagiaires de secondes, et on n’y était pas arrivé. Du coup on en a fait un deuxième; c'est reproductible. Y'a de la joie.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Photo