Cul de sac

Les oracles annonçant à qui veut les entendre que l'élection présidentielle de 2022 sera probablement un mauvais remake de celle de 2017, il devient urgent et impératif de montrer à tout un chacun la grande duperie dont il a été et dont il est toujours la victime...

...car il y a évidemment ce faux semblant du paysage électoral, induit par la ruse des classes dominantes, pour brouiller le phénomène de la lutte des classes et obérer ainsi les notions de droite et de gauche.

Duperie du macronisme, avatar de l'hollandisme, qui se prétend au service du bien public alors qu'il n'est que l'émanation des forces de l'argent et de la puissance bourgeoise néo-libérale :  il est en réalité le nouveau visage de la droite.

Duperie du RN, cohorte illibérale, qui a réussi à capter la majorité des suffrages de la classe ouvrière et des employés, alors que Marine Le Pen n'est que la résurgence d'un retour du boulangisme, aggravé par le virus raciste venant de son ignoble berceau idéologique.

Duperies croisées donc qui donnent la gouvernance de notre pays à un Président minoritaire soutenu par les coteries d'une fraction de la bourgeoisie urbaine et quelques "honnêtes gens" provinciaux tandis que les autres, celles et ceux de la France périphérique, n'ont de choix que le vote toxique ou l'abstention !

La peste ou le choléra ?

Dans ces conditions, on peut en conclure qu'il y a un grand péril pour la démocratie : elle risque d'être broyée dans les mâchoires carnassières des muscadins de la "France d'en haut"...car les oppositions dites de "droite" ou de "gauche", sont aux abonnés absents.

L'ancienne droite (UMP) a décidé de camper autour du hallebardier Jacob. Qu'elle campe et chante des cantiques... Mais à gauche, ne croyez-vous pas qu'il serait désormais obligatoire de laisser au vestiaire tout sectarisme et tout nombrilisme ?

Les Chiliens nous montrent ce qu'il faut faire...

Que les yeux se dessillent !

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.