Le refus du système

On peut s'interroger à perte de vue sur la "droitisation" de la France et aussi se désoler à propos de l'impossible union des gauches, mais il faut bien admettre que nous sommes piégés (et verrouillés) dans une nasse que les "honnêtes gens" versaillais avaient imaginée pour que les classes possédantes puissent dormir tranquilles...

...car cette "république bourgeoise" dans laquelle nous vivons, n'est qu'un ersatz de république, un simulacre de démocratie ; je crois l'avoir bien démontré à longueur de billets.

Alors pourquoi persister à jouer à ce jeu biaisé ? pourquoi participer à toutes ces joutes électorales puisque nous savons bien qu'elles n'aboutiront jamais à changer la vie ?

Par ailleurs notre participation (même si elle n'est que minoritaire et purement formelle) ne fait que légitimer le système, le rendre crédible pour tout le monde...ainsi la France dite "insoumise" apporte une pierre angulaire inespérée à l'officialisation du macronisme et à la justification de sa gouvernance.

Dans un texte magnifique, intitulé "Bienvenue aux Zapatistes"*, Raoul Vaneigem vient d'écrire le 15 juin 2021 :

"...l'audace d'un petit nombre peut éradiquer la croyance délétère en une impuissance native de l'homme et de la femme, en une faiblesse originelle qui les rendrait dépendants du Pouvoir tutélaire d'un maître.

Aujourd'hui, une insurrection inséparablement existentielle et sociale gagne le monde entier. Elle révoque le communautarisme, le populisme, la mise en scène des alternances politiques à laquelle recourent tous les Pouvoirs soucieux de manipuler les foules.

La tâche est gigantesque car au prétexte d'une épidémie dont personne ne nie la dangereuse réalité, les gouvernements ont propagé une peur hystérique qui sert avant tout les intérêts des organismes répressifs et des grands groupes pharmaceutiques.

Comment, se demanderont les générations à venir, avez-vous pu tolérer qu'une poignée de retardés mentaux, incompétents jusque dans leurs mensonges, vous imposent leurs décrets arbitraires et leurs foucades imbéciles ?"

Cette décapante et vigoureuse apostrophe de mon ami remet les pendules à l'heure, et elle nous invite au refus global d'un système qui nous empêche de vivre dans l'harmonie et la convivialité..

Gardons en mémoire ce propos de Marx qui pourrait être proposé comme sujet aux futurs bacheliers :

"les philosophes n'ont fait qu'interpréter le monde, il s'agit maintenant de le transformer".

* je le posterai dans mes prochains billets

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.