"L'anomalie"

Il est fort agréable à lire, ce prix Goncourt 2020, car il est le fruit d'une plume rapide, allègre et souvent malicieuse qui frôle parfois l'insolence mais s'il m'a séduit et amusé, il ne m'a pas convaincu...

...écrit sous le ciel plombé de la France covidée, son auteur Hervé Le Tellier, s'inscrit parfaitement dans l'air du temps que son esprit mathématicien utilise comme une équation pour résoudre le problème des identités remarquables.

"L'anomalie" aurait pu être un très grand livre si Le Tellier n'avait pas cru bon devoir se plier aux oukases de la mode afin de capter l'attention de tous les publics, en tombant dans le piège d'un emballage clinquant de science-fiction, dont la vraisemblance est plutôt sujette à caution et en tout cas, inéluctablement incertaine.

Refaire du "Gnothi séauton" grec inscrit au frontispice du Temple de Delphes ("Connais-toi toi même") le sujet de l'interrogation philosophique majeure déclinée au travers d'une pâte romanesque, n'est pas nouveau dans la littérature française : il y est même présent sans discontinuer de Jean-Jacques Rousseau à Albert Camus. Mais choisir ce point de vue, cet angle d'inspiration en 2020 n'est pas anodin.

Il correspond sans aucun doute au repli sur soi collectif d'une multitude de nos concitoyens ainsi qu' à tous les corollaires de ce nouveau culte de l'individualisme ; le succès commercial du livre révèle ce phénomène, qui est préoccupant voire dangereux à un moment où nous aurions tant besoin de solidarité et d'altruisme.

Car nous ne pourrons pas surmonter l'épreuve sanitaire que nous subissons sans une réflexion profonde sur le sens de notre existence et cette impérieuse exigence de fraternité qui forge la conscience humaine.

"L'anomalie" n'est pas une allégorie ; c'est un signal d'alarme.

Nb/ une autre anomalie vient de m'être signalée par Max Angel : mes deux livres sur la Commune ("Les 72 Immortelles") ne figurent pas dans la bibliographie publiée par la revue "L'Histoire", dans un numéro consacré au cent-cinquantenaire. C'est ainsi que la presse bourgeoise falsifie ses compte-rendus de la recherche historique, en éliminant tout ce qui serait susceptible de décoder ses arrangements fallacieux !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.