Vacuité

Alors qu'une poignée de vaillants députés s'affaire dans une bataille de tranchées autour des crapouillots afin de bombarder d'amendements une majorité cynique qui exécute les volontés du prince pour accoucher d'une loi scélérate, l'opinion publique reste accaparée par les tribulations grivoises...

...et une radio d'Etat invite une sommité sociologique pour éclairer son auditoire médusé lorsqu'il apprend "qu'il ne faut pas confondre l'information avec le voyeurisme !"

Et tandis qu'à l'Assemblée nationale on assiste de plus en plus à une "guerre des boutons", sa majesté Emmanuel jacte doctement sur les différences qu'il y a lieu de distinguer entre le communautarisme et le séparatisme...ce qui n'empêche nullement le rubicond et moustachu-barbu avocat-vedette Dupont-Moretti de venir donner des leçons de bienséance juridique sur le plateau de "C à vous".

Dans ce monde franchouillard faisandé où dominent les approximations et les faux semblants, la médiocrité est en train de s'emparer du fond de l'air, dont on tolère encore que la commune atmosphère polluée à la bêtise contrôlée, soit à disposition pour tout un chacun...

Mais le 4/40 se porte bien et les coffres forts des bourgeois sont bien garnis !

Alors que nous importe le sort d'un Assange ?

Et des Syriens pilonnés par Assad.

Paris vaut bien une fesse...

Le nul est en action !

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.