Dans l'espoir d'un joli Mai

Ce n'est pas seulement la fin du sombre tunnel covidien que nous souhaitons mais c'est aussi et surtout un resorgimento économique, politique et culturel que nous appelons de nos voeux afin que notre pays soit mieux armé pour faire face à l'ère de l'informatique quantique qui va sans doute tout chambouler dans l'équilibre mondial...

...car il faut bien en avoir conscience, la France qui fût le phare des "Lumières" à la fin du XVIIIe siècle, est devenue aujourd'hui une nation mineure, dans un état semblable à celui qui caractérise le Tiers-Monde, à la remorque de la guimbarde européenne dont le moteur n'en finit plus d'avoir des ratés comme les gazogènes de l'Occupation, mais qui reste néanmoins une façade géographique propice au tourisme.

En s'étant délibérément écarté du grand courant révolutionnaire et créatif né en 1789, conforté en 1830 et en 1848, affiné en 1871, notre pays a fini par sombrer dans une république monarchiste, cornaquée par la bourgeoisie dominante, dans une atmosphère de consommation généralisée et de bien-pensance moisie.

Ainsi la France s'est-elle désindustrialisée, a-t-elle placé son potentiel de recherche et d'invention aux abonnés absents, et mis son agriculture sous la dépendance des marchés où elle subit la concurrence impitoyable des exploitations saisonnières.

Ainsi la France s'est-elle mise à copier les phénomènes culturels et les modes intellectuelles qui brillent à l'étranger alors qu'elle est restée crispée sur un système éducatif totalement obsolète qui relègue nos universités et nos grandes écoles dans les culs de basse fosse du classement.

Ainsi la France, pays des droits de l'homme et de la tolérance, continue-t-elle de s'interroger à perte de vue sur une laïcité qu'elle aurait du pourtant bien assimiler, et elle doit ferrailler encore avec les racismes et les communautarismes !

Il y a plus d'un demi-siècle, le souffle libertaire de Mai 68 avait provoqué l'ouverture d'une brèche dans la citadelle gaullienne de la bourgeoisie repue mais tout cela était vite rentré dans le rang avec le giscardisme récupérateur et communicant.

Aujourd'hui où la Ve République n'est plus qu'une machine délabrée et un ersatz de démocratie, espérons qu'un grand vent printanier et un soleil généreux viennent nous rappeler que nous sommes les héritiers de la Commune de Paris...

...et que notre devoir est de "repassionner l'homme"*

* une expression d'André Breton figurant sur les murs de la rue Gay-Lussac en Mai 68 ; à l'instar de Charles Fourier, il avait déclaré : "nous nous déclarons en insurrection contre l'histoire"

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.