L'Histoire à rebours

Cette troisième décennie du XXIe siècle va-t-elle être celle d'un formidable retour en arrière de l'évolution de l'humanité ou bien va-t-elle marquer la charnière entre le vieux monde capitaliste productiviste et consommateur et une ère radicalement nouvelle où "la liberté enfin pourra s'éveiller au souffle de la vie" ?...

...il faut bien admettre que c'est l'interrogation majeure que pose l'irruption de la covid 19 induisant des effets en cascade de plus en plus fâcheux sur notre planète où le capitalisme-roi lui-même est assailli et vacille sous ses coups !

Car si on considère d'ores et déjà les brèches humaines, économiques et financières qu'il a provoquées dans la citadelle-monde, on ne peut que prévoir l'ampleur des conséquences désastreuses engendrées par cette pandémie. Sinon imaginer un basculement complet du fonctionnement de l'économie humaine tel que l'avait rêvé Antoine de Saint-Exupéry, dans sa dernière oeuvre*.

Mais restons en France où la gouvernance aporique de la bourgeoisie technocratique patauge lamentablement face à l'inexorable propagation de l'insaisissable virus, nous sommes désormais tributaires de cette aventure incertaine de la vaccination dont on ignore l'efficacité ainsi que des effets secondaires et indésirables...

Si en dépit de tous les cafouillages et de toutes les erreurs d'appréciation, l'épidémie est sous contrôle voire jugulée avant la fin de l'année, il est fort probable que les classes dominantes renouvelleront leur confiance au pouvoir en place. Et comme la gauche, campant sur ses egos, restera aux abonnés absents...

Ainsi la Ve République prolongera de cinq années supplémentaires son régime inique d'injustice sociale et d'enfumage écologique... 

Il y aura donc, dans une nation parcellisée par les confinements, crucifiée par le sacrifice de sa jeunesse et saignée par sa ruine économique, un affligeant retour aux années noires de l'Occupation ou aux journées sans pain qui ont été infligées au prolétariat ouvrier du XIXe siècle par les barons capitalistes. Vichy ?

Mais la girouette peut aussi indiquer l'arrivée d'un vent tonique, porteur d'émancipation et de joie de vivre :

"le zéphyr au gai menton"**.

* Citadelle

** Arthur Rimbaud

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.