L'antidote à la démocrature

Le fond de l'air post-Covid 19 est purifié par un vent libertaire qui incrimine une "biopolitique" visant à l'encasernement des corps et à la soumission des esprits, comme si la Knockisation, Big Brother et le retour aux bénéfices du capitalisme allaient bientôt accoucher d'un régime totalitaire sous l'apparence trompeuse d'une démocratie new look...

...ce fond de l'air, imprégné d'anarchisme, est en quelque sorte une résurgence de la révolution communaliste de 1871 dont le message a été revu et corrigé, puis affiné par Bookchin, Graeber, Chomsky, Foucault et Michéa. Sans oublier évidemment, celui qui est (pour moi) le véritable héritier idéologique de la Commune*, Raoul Vaneigem.

Le contre-poison du capitalisme effréné qui ruine la planète, c'est l'auto-organisation à l'échelon local, de Communes librement fédérées, de coopératives unies par le mutuellisme. Elles pourraient fournir son ossature à la société de demain.

Mais comment ces structures locales seraient-elles en mesure de traiter leurs problèmes communs ? 

Par une coordination qui échappera à la logique du marché car elles éviteront de confier cette tâche à une institution centrale, qui pourrait devenir un embryon d'Etat décideur de tout et forcément oppresseur.

Ni marché ni Etat donc, mais une harmonisation dictée par le bon sens des intérêts pour promouvoir une convergence des initiatives communautaires (cf l'essai fondamental de Laval et Dardot, intitulé "Commun")

Un tel projet doit toujours "trouver sa source première dans l'autonomie locale et le droit corrélatif des individus à exercer un contrôle direct sur leurs conditions d'existence immédiates". Et il lui appartient ensuite de se déployer "de bas en haut et de la circonférence au centre", selon les recommandations de Proudhon.

Hormis de rares tentatives assassinées par le génocide capitaliste de la Commune de Paris de 1871 et de l'anarchisme catalan en 1936, aucune expérience historique de cette nature n'a bénéficié de cette philosophie politique...

Ne serais-ce pas un moment opportun pour essayer ?

* disciple d'Arthur Arnoult ("L'Etat et la révolution")

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.