Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

2395 Billets

2 Éditions

Billet de blog 27 sept. 2022

Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

La clairvoyance abimée

Dans son dernier billet mon cher ami Max Angel déplore que l'on utilise désormais les mots à tort et à travers, et, partant, que cette cacophonie sémantique est en fait révélatrice de l'obscurantisme mémoriel et politique qui s'est emparée de notre société...

Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

...j'en veux pour preuve toute récente l'indifférence de Mediapart à la publication d'un texte inédit de l'un des penseurs révolutionnaires importants de notre monde actuel, le philosophe-historien Raoul Vaneigem, qui vient d'écrire un pamphlet intitulé "Seule la peur nous gouverne" : cette réflexion lapidaire en vingt-deux paragraphes n'est-elle pas salutaire aujourd'hui où tous les commentateurs politiques balbutient en constatant l'inexorable montée des nationalismes dans les démocraties occidentales ?

Alors que Mediapart s'est acharné sur Céline et son manuscrit retrouvé miraculeusement, fallait-il privilégier l'oeuvre de ce chantre de l'antisémitisme plutôt que de mettre l'accent sur l'une des grandes voix de l'émancipation humaine ?

On aurait masqué la clairvoyance historique et politique au nom d'une pseudo clairvoyance journalistique : quel manque de discernement !

Car la montée au pouvoir d'un courant néo-fasciste en Italie n'est ni accidentelle ni fortuite  : à bien des égards, la situation politique des pays européens aujourd'hui ressemble étrangement à celle que nous avons connue dans les années trente...

Et rappelons si besoin en est que le Poutine du XXe siècle, Adolf Hitler, est arrivé au pouvoir en 1933 à la suite d'élections parfaitement légales !

Pour surfer sur les vagues délétères du capitalisme et faire face à ses soubresauts mortels, les dynasties bourgeoises n'hésitent pas à se réfugier dans le nationalisme le plus obtus et à pratiquer la démagogie populiste.

Mais si l'on s'en réfère à l'avant-guerre, le Front populaire de 1936 a été la réponse salutaire à la montée du fascisme et des ligues factieuses : tous les espoirs restent donc permis.

Nos ancêtres avaient su prendre conscience de leur force unitaire, appeler un chat un chat, et faire reculer la peur...

No pasaran.

Alors ?

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
À Saint-Étienne, le maire et le poison de la calomnie
Dans une enquête que Gaël Perdriau a tenté de faire censurer, Mediapart révèle que le maire de Saint-Étienne a lancé une rumeur criminelle, dont il reconnaît aujourd’hui qu’il s’agit d’une pure calomnie, contre le président de région Laurent Wauquiez. À l’hôtel de ville, des anciens collaborateurs décrivent un quotidien empoisonné par la rumeur, utilisée comme un instrument politique.
par Antton Rouget
Journal — France
L’encombrant compagnon de la ministre Pannier-Runacher
Des membres du ministère d’Agnès Pannier-Runacher sont à bout : son compagnon, Nicolas Bays, sans titre ni fonction, ne cesse d’intervenir pour donner des ordres ou mettre la pression. En outre, plusieurs collaborateurs ont confié à Mediapart avoir été victimes de gestes déplacés de sa part il y a plusieurs années à l’Assemblée nationale. Ce que l’intéressé conteste.
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Morts aux urgences, pédiatrie sous l’eau, grève des libéraux : la santé au stade critique
Covid, grippe, bronchiolite : l’hôpital public vacillant affronte trois épidémies. En pédiatrie, dix mille soignants interpellent le président de la République. Côté adultes, les urgentistes ont décidé de compter leurs morts sur les brancards. Et au même moment, les médecins libéraux lancent une grève et promettent 80 % de cabinets fermés.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Un vaste mouvement social s’installe chez Arc en Ciel, sous-traitant du nettoyage
À Paris, Puteaux et Lyon, des salariés d’Arc en Ciel, une grosse entreprise de nettoyage présente dans de nombreux sites publics, sont en grève. En creux, c’est le recours à la sous-traitance dans les gares, les universités ou les hôpitaux qui est mis en cause.
par Yunnes Abzouz

La sélection du Club

Billet de blog
Le cochon n'est pas un animal
Pour nos parlementaires, un cochon séquestré sur caillebotis dans un hangar n'est pas un animal digne d'être protégé. C'est pourquoi ils proposent une loi contre la maltraitance animale qui oublie la grande majorité des animaux (sur)vivant sur notre territoire dans des conditions indignes. Ces élus, issus des plus beaux élevages politiciens, auraient-ils peur de tomber dans l'« agribashing » ?
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Canicule : transformer nos modes d’élevage pour un plus grand respect des animaux
L’association Welfarm a mené cet été la campagne « Chaud Dedans ! » pour alerter sur les risques que font peser les vagues de chaleur sur la santé et le bien-être des animaux d’élevage. Après des enquêtes sur le terrain, des échanges avec les professionnels de l’élevage, des discussions avec le gouvernement, des députés et des eurodéputés, Welfarm tire le bilan de cet été caniculaire.
par Welfarm
Billet de blog
L’animal est-il un humain comme les autres ?
Je voudrais ici mettre en lumière un paradoxe inaperçu, et pour commencer le plus simple est de partir de cette célèbre citation de Deleuze tirée de son abécédaire : « J’aime pas tellement les chasseurs, mais il y a quelque chose que j’aime bien chez les chasseurs : ils ont un rapport animal avec l’animal. Le pire étant d’avoir un rapport humain avec l’animal ».
par Jean Galaad Poupon
Billet de blog
Noémie Calais, éleveuse : ne pas trahir l’animal
Noémie Calais et Clément Osé publient « Plutôt nourrir » qui aborde sans tabou et avec clarté tous les aspects de l’élevage paysan, y compris la bientraitance et la mort de l’animal. Entretien exclusif avec Noémie.
par YVES FAUCOUP