L'islamisme serait-il un corollaire terroriste de l'hitlérisme ?

Dans un article publié par legrandsoir.info et repris par le site belge "La Thalamege", le journaliste Jacques-Marie Bourget nous propose une hypothèse fondée sur une analyse rétrospective d'un enchaînement de faits qui, germant durant la Seconde guerre mondiale dans la tête des nazis, ont été ensuite récupérés par la CIA américaine dans sa collusion avec les "Frères musulmans"...

...mais étant moi-même imprégné de prudence historienne et de réserve heuristique, je considère l'initiative de Jacques-Marie Bourget comme étant une tentative oblique d'éclairer le passé en nous invitant à venir sur un chemin de traverse de la géopolitique, qui n'est pas sans côtoyer les ravines du complotisme. Mais si l'hypothèse est curieuse et séduisante, elle n'est pas invraisemblable...

Après l'effroyable déculottée allemande à Stalingrad, une idée est montée à la tête des membres de l'aréopage d'Hitler : "Instrumentaliser les communautés des Etats "musulmans" de l'URSS afin que ces derniers, Tchétchènes, Kazakhs, Ouzbeks, tirent dans le dos des Soviétiques."

Cette action incroyable a été vérifiée par Ian Johnson, prix Pulitzer, qui a découvert le pot aux roses en fouillant des milliers de documents pour découvrir cette "vérité scellée d'une croix gammée" : une vérité d'histoire sombre qui explique pourquoi la CIA s'en est emparée afin d' aller cajoler les "Frères musulmans" et s'en servir comme points d'appui dans la politique américaine au Moyen et Proche Orient.

Washington va donc manipuler les musulmans non seulement pour abattre l'URSS mais aussi, puisque sa devise est "In god we trust", pour les promouvoir et les installer à la tête des pays Arabes...

Les Etats-Unis vont aussi mobiliser, dans toute la Oumma, des hommes prêts au djihad, contre les infidèles et les mécréants. Et cette opération commencera en Afghanistan, à proximité de l'URSS. Il y aura ensuite Oussama Ben Laden, mais ce sera l'effet boomerang d'"al Qaïda"...

L'URSS ayant disparue, "la première cible désignée aux djihadistes par l'impérialisme US à l'islam radical au wahhabisme ou salafisme, c'est l'Algérie ...afin qu'elle devienne une république islamique. Vont naître alors le GIA, le Groupe Islamique Armé qui, avec ses 20 000 hommes, est une métastase de "ail Qaïda", et d'autres groupes moins connus, tous barbares et défenseurs du rêve exporté de l'Amérique."

Et Bourget poursuit son recension du terrorisme islamiste en analysant la guerre d'Irak, celle de Syrie, puis la destruction de la Libye "oeuvre commune de l'émir Hamad al-Thani et de Nicolas Sarkozy" ; enfin au Mali, "où la concurrence est rude entre combattants d'Allah."

...

Si cette terrifiante hypothèse permet de mieux comprendre l'irruption d'un terroriste tchétchène à Conflans-Sainte-Honorine, elle n'en est pas moins révélatrice de la grande confusion mentale dans laquelle est plongé notre monde, malade du capitalisme et des ignominies qu'il engendre en manipulant les croyances et l'irrationnel.

On doit raison garder et, surtout, ne pas falsifier la mémoire.

Nb / d'ou l'absurdité de la formule "islamo-gauchisme"

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.