Je dispose très exactement de 151 affiches...

Je dispose très exactement de 151 affiches. L'une d'entre elles, certes, c'est une seul sur 151, mais c'est une de trop, est à vomir. (Michel Onfray "grandeur du petit peuple page 257)

Je dispose très exactement de 151 affiches. L'une d'entre elles, certes, c'est une seul sur 151, mais c'est une de trop, est à vomir.

On y voit un homme qui ressemble à un vieux juif lisant un livre qui pourrai bien être le Talmud et à qui les concepteurs graphistes font dire : "Il doit bien y avoir u formule pour se débarrasser de tous ces cons ..."

Cette affiche est vraiment de trop.

Elle ramasse tous les poncifs anti-sémitiques et prête aux juifs le projet de se "débarrasser" des Gilets Jaunes comme d'aucuns en leur temps ont souhaité se débarrasser des juifs.

Les ennemis des Gilets Jaunes disposent ainsi d'un boulevard pour affirmer que les Gilets Jaunes d'aujourd'hui sont les antisémites de 1933.

Comment dès lors leur donner tort ?

Que leur répondre puisqu'ils sont désormais fondés à utiliser cet argument que certains leur apporte sur un plateau ?

Des actes antisémites existent depuis le début dans ce mouvement des Gilets Jaunes.

Je me bats pour éviter l'amalgame entre ces gestes et la geste  des gilets jaunes.

Une amie me fait parvenir la photo d'une vitrine parisienne de bagels taguée avec le mot "Juden" en jaune ...

Je suis stupéfait, indigné, effondré, mortifié de voir une pareille chose ...

Qui a tagué ça ?

Qui ?

On sait que nombreux ont intérêt à ne pas savoir qui est à nl'origine de cette infamie afin de pouvoir l'attribuer aux Gilets Jaunes.

Mais il se peut aussi que ce soit l'oeuvre d'un Gilet Jaune.

Tout est possible : d'authentiques antisémites sont évidemment envisageables, des provocateurs venus de partout, de l'extrême droite ( c'est à dire de la droite de Marine Le Pen) à l'extrême gauche (c'est à dire à la gauche de Jean-Luc Mélenchon), toutes deux judéophobes, sans oublier certaines officines d'Etat ...

On imagine bien que, dans le doute, puisque le crime profite aux adversaires eaux ennemies des Gilets Jaunes, il n'y aura pas grand zèle du côté de l'Etat pour trouver le ou les coupables de cette inscription qui, hélas, entre dans l'Histoire.

Tout est possible : d'authentiques antisémites sont évidemment envisageables, des provocateurs venus de partout, de l'extrême droite ( c'est à dire de la droite de Marine Le Pen) à l'extrême gauche (c'est à dire à la gauche de Jean-Lyc Mélenchon), toutes deux judéophobes, sans oublier certaines officines d'Etat ...

On imagine bien que, dans le doute, puisque le crime profite aux adversaires eaux ennemies des Gilets Jaunes, il n'y aura pas grand zèle du côté de l'Etat pour trouver le ou les coupables de cette inscription qui, hélas, entre dans l'Histoire.

Michel Onfray "Grandeur du petit peuple" page 257-258

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.