Ovaires et couilles (Transcription d'un billet de JEAN-MAX SABATIER )

Voilà voilà voilà. J’ai un peu hésité, c’est pas la meilleure façon de se faire virer, mais comme j’avais envie de voir de nouvelles recouvertures, allez hop ! J’espère qu’on va pas le dépublier, ça m’obligerait à migrer l’article vers mon blog, j’aurai un peu peur pour ma réputation, avec toutes les énormités qu’il contient !

coquille

 

Savez-vous ce qu’est «  l’erreur 500  » ? C’est une erreur serveur qui se produit entre autres quand, sur Mediapart, on clique sur « quitter l’édition ». Je m’en suis tapé tout un tas, puisque j’ai réitéré l’essai toute une semaine, pensant à un problème momentané. Mais non. J’ai donc envoyé un MP à Grain de Zèle, lui demandant comment on fait. Elle m’a demandé si c’était pas un malentendu, je lui ai répondu que non, elle m’a pas répondu, j’ai pas insisté.
Au fond, elle a eu raison. La preuve, me revoilà ! J’ai en effet eu à résoudre un problème de mot. Je voulais dire « Macron est le seul à avoir eu les couilles de … », et j’ai vu que cela n’était pas bon : déjà, c’est grossier. Puis c’est macho, phallocrate, carrément vintage, politiquement incorrect au plus haut point. Comme par ailleurs j’avais déjà eu l’occasion de réfléchir à l’écriture inclusive et au débat qu’elle pose*, j’ai trouvé illico une solution : « Macron est le seul à avoir eu les ovaires de … »
Et je remplace « couillu » par « ovairu ». Of Corse.
Franchement, je suis pas mécontent. Le style y gagne, et aussi la poésie et l’expression. C’est très laid, une couille. Peut-être qu’un ovaire c’est moche aussi, mais comme on le voit pas c’est pas grave. Et puis c’est bien plus efficace : entre un ovule et un spermatozoïde, y a pas photo. Et le côté « struggle for the life » de la course des spermatos, laisse tomber. Ce qui est d’ailleurs le cas d’une couille, vulgaire coquille sans « q », comme l’a souligné Boris Vian, et qui pend. (poil au curé de Camaret).

Et puis, c'est vrai, Anna Politkovskaïa, Wangari Maathai, Rosa Parks, entre autres, sont couillues.

 

politkovskaia

 

 

* J’avais eu cette idée : y a qu’à mettre au féminin. On instaure : "c’est le féminin qui l’emporte". Après la levée de boucliers qui s’ensuivra, on aura qu’à négocier : une fois sur deux, on met : «  Les intermittents ont protesté, une fois sur deux « les intermittentes ont protesté ». Je fais déjà ça avec la conjugaison. Aux troisièmes personnes, on met alternativement « il » ou « elle », « ils » ou « elles », ce qui est quand même moins con que « il, elle, chante », « ils, elles, chantent ». Les gosses aussi sont contents, ça fait moins de boulot.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

PAR VIVRE EST UN VILLAGE

Et puis, c'est vrai, Anna Politkovskaïa, Wangari Maathai, Rosa Parks, entre autres, sont couillues.

politkovskaia

  RAJOUTER LUCIE COUVREUR A CETTE LISTE MÊME SI LUCIE COUVREUR EST BIEN ET MÊME TRÈS BIEN DANS SA VIE DE MILITANTE EXCEPTIONNELLE

Mains en l'air pour faire la fête

A bientôt.

Amitié.

wink 

Je sais même pô qui c'est, Lucie Couvreur ! Je pourrais regarder dans goût-gueule, mais je préfère que ce soit Vivre qui nous fasse un topo. OK, Vivre ? 

Ignorance avouée, ignorance à moitié pardonnée

wink

Lucie Couvreur https://blogs.mediapart.fr/lucie-couvreur/blog/170517/whirlpool-symbole-de-limposture-et-du-mensonge-politique n'est, ni plus ni moins, que ma professeure d'économie sur Mediapart et je suis certain si, comme moi, il t'arrive d'avoir des insomnies, c'est avec e plus grand plaisir qu'elle t'expliquera pourquoi le Mécanisme Européen de Stabilité constitue les pleins pouvoirs donnés à la finance internationale et, bien sûr, elle te convaincra, aussi, à lire l'oeuvre intégrale de Paul Jorion https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Jorion

Paul Jorion

PaulJorion.jpg

Paul Jorion en 2016.

BiographieNaissance

22 juillet 1946Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
IxellesVoir et modifier les données sur Wikidata

Nationalité

BelgeVoir et modifier les données sur Wikidata

Formation

Université libre de Bruxelles(doctorat)Voir et modifier les données sur Wikidata

Activités

Anthropologuesociologueprofesseur d'universitéchercheur en intelligence artificielleVoir et modifier les données sur Wikidata

Autres informationsA travaillé pour

Université catholique de LilleVoir et modifier les données sur Wikidata

Domaine

Crise des subprimesVoir et modifier les données sur Wikidata

Membre de

Institut Momentum (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Site web

www.pauljorion.com

wink

A bientôt.

Amitié. 

Derme, alors ! À moitié pardonnée ! Tu pourrais me pardonner en entier, quoi !

J'ai vu un truc dingue : le juge portugais en appelle à l'évangile, pour lapider la femme adultère ! C'est carrément macronien. Pauvre mec ! Jésus a sauvé la femme adultère. Géniale politique, génial arrêt : "que celui qui n'a jamais péché lance la première pierre." Et le "va, je ne te condamne pas non plus" : savoureux ; implicitement, "moi aussi, j'ai péché". La seule chose qui me fait pleurer les fesses, dans cette histoire merveilleuse, c'est le "va, et ne pèche plus." Baiser n'est jamais un péché, c'est une action de grâce. Si elle a trompé son mari, c'est peut-être que lui aussi le faisait, ou alors il était empêché du calbute, ou alors c'était un sale con.

Au fait, Vivre, quand tu mets un lien, fais-le dans les règles, sinon il n'est pas actif et il faut se faire déféquer à le copier-coller. M'enfin. Va, et ne pèche plus, mon fils. 

Va, et ne pèche plus, mon fils.

JE M'Y COLLE

wink

A bientôt.

Amitié. 

Cette histoire me dépasse 

Cette histoire me dépasse

C'est une histoire très idiomatique Qui est propre à une langue. Caractère idiomatique. Souvent une expression idiomatique conduit plus loin qu'une enquête laborieuse de psychologie (Ricœur, Philos. volonté,1949, p. 344).

 LING. Nous considérons comme idiomatique : Toute lexie complexe saisie comme une seule signification formée par des éléments lexicaux soudés. Est idiomatique à l'intérieur de la chaîne syntagmatique, tout segment de plusieurs éléments lexicaux à signifié unique, par la cohésion indestructible de toutes les unités (A. Negrenuds Cah. Lexicol.1975, no27, p. 118).

Prononc. : [idjɔmatik]. Étymol. et Hist. I. 1547 « particulier (à une nation) » (BudéInstit. du prince, édit. J. Foucher, ch. 24 ds Hug.), attest. isolée. II. 1845-46 « relatif aux idiomes » (Besch.). I empr. au gr. ι ̓ δ ι ο μ α τ ι κ ο ́ ς « particulier, spécial ». II dér. de idiome* d'apr. le gr. ι ̓ δ ι ο μ α τ ι κ ο ́ ς.

http://www.cnrtl.fr/lexicographie/idiomatique/0

coolcoolcool

En ces temps très, très anciens, une ex-salariée d'Edwy Plenel vouait une haine tendre pour Lucie Couvreur

tongue-out

Pour plaire à "ma" Belle Lucie Couvreur, dans un geste aussi chavalersque que possible, je lui offrit mon épée qu'elle accepta, cette épée étant de prendre pour moi toutes les morsures que la meute très fidèle à l'abonnée qui vouait une haine tendre pour Lucie Couvreur en publiant sous mon pseudo ce billet :

https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/260114/leurope-retablit-la-peine-de-mort-texte-redige-par-lucie-couvreur

wink

Les abonnées de Mediapart sont aidées par les cieux pour nous otorguer le don de très nombreuses voies et voix lactées, d'ordinaires réservées au fées

innocentinnocentinnocent

Thomas, tu as pil poil l'âge du faire connaissance de toutes nos fées, ne passes pas à côté de ces grâces, en commençant par la grâce de Lucie Couvreur

wink

A bientôt.

Amitié. 

Cette histoire me dépasse

CETTE RÉUSSITE D'ÊTRE EN UN DU CLUB M'ENCHANTE, THOMAS !!!

  • NOTRE CHOIX

NOS PEINES ET NOS OCCASIONS

23 DÉC. 2018 PAR THOMAS JULIEN

img-20181222-141228

Au retournement de veste, quand tout va bien, changer de bord, pratiquer un autre essais, une nouvelle façon d’affûter le bois, le tailler, peut être bien pour en faire un autre feu. Ou comment mettre un dessin dans l'appareil photo du smartphone et retouché numériquement sa version...

A bientôt.

Amitié.

Eh, les gars, je pige rien ! Quelle histoire qui dépasse Thomas ? Je pensais qu'il parlait de l'histoire du jugement portugais.

Quant à la réponse de Vivre, elle me dépasse.

− LING. Nous considérons comme idiomatique : Toute lexie complexe saisie comme une seule signification formée par des éléments lexicaux soudés. Est idiomatique à l'intérieur de la chaîne syntagmatique, tout segment de plusieurs éléments lexicaux à signifié unique, par la cohésion indestructible de toutes les unités (A. Negrenuds Cah. Lexicol.1975, no27, p. 118).

 

Si le gars avait mis un exemple, j'aurais peut-être compris ! 

Quant à la réponse de Vivre, elle me dépasse, ce que je comprends parfaitement, en ce qui concerne le gars Thomas, il a l'énorme mérite d'avoir compris qu'il s'agissait d'une histoire de voie lactée établie en Lucie Couvreur et moi

coolcoolcool

L'Origine de la Voie lactée selon Le Tintoret.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Voie_lact%C3%A9e

A suivre...

wink

A bientôt.

Amitié. 

Ignorance avouée, ignorance à moitié pardonnée

Quant à la réponse de Vivre, elle me dépasse.

wink

POUR ÊTRE MOINS DÉPASSÉ

Bien dégagé derrière les oreilles... 

Je ne connais pas d'autre notion génératrice de droit et d'économie : "je m'attends", c'est la définition même de tout acte de nature collective (Marcel Mauss, "Débat sur les fonctions sociales de la monnaie").

https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/241218/bien-degage-derriere-les-oreilles

coolcoolcool

A bientôt.

Amitié.

wink 

Bof, aujourd'hui je déprime. Des hauts ou des bas. Comme un cerveau en cage, des neurones en prison. Esclave d'une pensée... 

Toi qui déprimes en étant le chouchou du CLUB Mediapart et moi qui traverserait paris sur des tessons de bouteilles pour avoir cet honneur...

La bohème ça veut dire, décidément, beaucoup de choses https://www.google.com/search?client=firefox-b-ab&q=paroles+aznavour+la+boh%C3%A8me

tongue-outtongue-outtongue-out

JOYEUX NOËL

Les sept piques sur la piñata sont les sept péchés capitaux. La base, qui est un récipient en terre cuite, représente le diable. Le bâton représente les bienfaits de dieu. Les sucreries qui en tombent représentent les bienfaits que donnera dieu après avoir éliminé le mal.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pi%C3%B1ata

A bientôt.

Amitié.

wink

Hélas comme robot que je suis, ma satisfaction passagère se résume à la consommation. Mes émotions sont souvent la rancune et le caca nerveux. Puis vient la solitude face a mes hontes et là j'en devient que frustré de peu. Sans doute une erreur quelque part. Toutes résolutions pour palier au manque seront mathématiques...frown 

La solitude face a ta honte d'avoir été élu par le Club Mediapart comme étatn le meilleur d'entre nous

Attends !!!

...je cuisine ma réponse pendant que je regarderai mon film "La vie est belle" de Monsieur Capra et je te confie ma réponse

wink

A bientôt.

Amitié. 

Salut Thomas ! 

Faut rigoler. Plusieurs méthodes : San-Antonio, Monthy-Python, et bien d'autres ! Goscinny. Tiens, voilà une photo qui a le don de me faire rigoler à chaque fois :

 

renaud-flic-vieille

 

 Tu le reconnais ?

Et encore :

 

le-sens-de-la-vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pipe-magritte

 

 

pipe-san-a

J'essaie de convaincre mon amie Joëlle Locatelli que notre pont et bien un pont (lire : https://blogs.mediapart.fr/max-angel/blog/161218/gilets-jaunes-que-la-lutte-continue/commentaires#comment-9204201) et je suis certain, qu'avec un peu de bonne volonté, tu pourrais m'aider

wink

A bientôt.

Amitié.

Vivre, si c'est bien à moi qu'est destiné ce commentaire, ma bonne volonté est à ton service. Par contre, j'avoue que je comprends pas grand chose à vos échanges avec Thomas, Joëlle, Isabeille et autres. Vous êtes un peu hermétique ! Vous montez une loge, ou quoi ? 

Bon. Je rigole !

Voilà un petit apologue tout mignon qui vient d'un auteur de science-fiction.

Il était une fois une flute et un basson l’un près de l’autre dans un orchestre. Ils ne s’entendaient pas. La flute s’obstinait à troubler de ses sons perçants tous les commentaires émis d’une voix grave par le basson, et il n’aimait pas du tout ça. Et pareillement pour la flute, chaque fois qu’elle avait quelque chose de particulièrement brillant à dire, il était là, faisant des remarques désobligeantes de sa voix de basse. Mais en secret, chacun désirait ressembler à l’autre. Et quand ils rentraient chez eux, le basson regardait son larynx recourbé, et il essayait de le redresser et de chanter plus haut. Pendant ce temps, à l’autre bout de la ville, la flute se tenait sur sa pointe et s’efforçait de parler d’une voix profonde. Ils ne retournèrent pas à l’orchestre jusqu’à ce qu’ils se soient longtemps exercés. Un beau jour, ils revinrent enfin, s’installèrent et se tournèrent fièrement l’un vers l’autre. Ils étaient devenus deux clarinettes.  

Monde en oubli, J.T. Mac Intosh

Et une blague polono-vintage, trouvée dans Aux portes de l'éternité

C’est dans les années 80 en Pologne. Pénurie endémique et montée de Solidarnosc.
Un agent de la CIA épouse une jeune Polonaise. Le père de la mariée raconte une histoire drôle, dans un mélange de polonais et d’anglais.

Un homme entre dans une boucherie et demande une livre de bœuf.
« Nie ma, nous n’en avons pas.
— Du porc, alors.
— Nie ma.
— Du veau ?
— Nie ma.
Du poulet .
— Nie ma. »
Le client s’en va. La femme du boucher remarque : «  Il est fou, ce type.
— Oui, répond le boucher. Mais quelle mémoire ! »
Les Américains restèrent perplexes ; les Polonais, eux, éclatèrent de rire.

Vivre, si c'est bien à moi qu'est destiné ce commentaire, ma bonne volonté est à ton service. Par contre, j'avoue que je comprends pas grand chose à vos échanges avec Thomas, Joëlle, Isabeille et autres. Vous êtes un peu hermétique ! Vous montez une loge, ou quoi ? 

NOUS NOUS CONTENTONS DE MONTER CE PARTICIPATIF

https://presite.mediapart.fr/contenu/le-projet.html

Média participatif de qualité, notre journal ambitionne de construire un public de lecteurs contributeurs, dessinant les contours d’une communauté intellectuelle qui, avec ses interventions et ses échanges, proposera « le meilleur du débat ». 

Notre ambition est que ce journal en ligne devienne l’outil principal de gestion de l’information de chacun des adhérents, avec un haut degré de personnalisation et d’intégration. 

tongue-outtongue-outtongue-out

A bientôt.

Amitié.

wink 

Bon d'ac, je participe ! De toutes façons, tout petit déjà j'ai pris l'habitude de pas comprendre tout !

Chuis en train de concocter un petit cadeau de Noël. Dans quelques minutes sur mon blog. du givre et de la lumière.  

 j'ai pris l'habitude de pas comprendre tout !

...c'est quand même simple de comprendre que Lucie Couvreur est dotée de 2 montagnes magiques d'où surgissent 2 voies lactées une pour pour jean 63 et une pour moi

tongue-outtongue-outtongue-out

A bientôt.

Amitié.

wink 

Doit-on analyser freudiennement les deux montagnes magiques et le surgissement des deux voies  lactées ? 

J'aime bien mon copain Freud, contrairement à jean63 et je suce très vigoureusement de cette montagne d'où une "légère" divergence avec mon frère jean63, bien entendu la maman de ces 2 charmants bambins Vivre est un village et jean63 est Lucie Couvreur

wink

L’amour fraternel, peinture bucolique de William Bouguereau

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fraternit%C3%A9

wink

A bientôt.

Amitié. 

 

t-shirt-kim-jong-un

Il suffit de savoir que ça existe Noël ?

CONDITION NÉCESSAIRE MAIS PAS SUFFISANTE

sealed

A bientôt.

Amitié.

Citation dans son contexte :

Noël tout seul, c’est pas si mal. Pas de crise de foie, (de foi non plus). Pas de disputes familiales. Pas d’excès ni de drames éthyliques. D’accord, c’est un peu tristounet, on pense forcément à nos Noëls d’enfants, et aux enfants de Noël, la joie, les cadeaux, etc. Mais bast ! Il suffit de savoir que ça existe, non ?

 

Citation falsifiée : 

Il suffit de savoir que ça existe Noël ?

CONDITION NÉCESSAIRE MAIS PAS SUFFISANTE

sealed

A bientôt.

Amitié.

Falsifié, falsifé est-ce que j'ai une tête de flasificateur

wink

wink Pas de crise de foie, (de foi non plus).

smile

Donc aucun risques d'avoir les foies donc..

 

  • Cette Jean-Max Sabatier ne boit que du tilleul-menthe
    Son dentier s’entrechoque, j’ai les foies.
     — (Pierre PerretNon, j’irai pas chez ma tante)
  • — Mais, si je me fais serrer ? 
    — T’as les foies ? T'inquiètes pas, si on te poucave, je serai là.
     — (Bernard Chaigne, Nomade, L'Harmattan, 2011, p. 15)

 

https://fr.wiktionary.org/wiki/avoir_les_foies

wink

...c'est pas moi qui dit, c'est wikipedia

wink

A bientôt.

Amitié.

Pas de crise de foie, (de foi non plus).

Crise de foi, de toute évidence de cette foi https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/121210/mon-coeur-danse-gambade-de-joie-le-manifeste-des-economistes-atterres-est-ne que je souhaitais développé et de celle ci : https://presite.mediapart.fr/contenu/le-projet.html

Média participatif de qualité, notre journal ambitionne de construire un public de lecteurs contributeurs, dessinant les contours d’une communauté intellectuelle qui, avec ses interventions et ses échanges, proposera « le meilleur du débat ». 

Notre ambition est que ce journal en ligne devienne l’outil principal de gestion de l’information de chacun des adhérents, avec un haut degré de personnalisation et d’intégration.

Au gui l'an neuf nous avons 365 jours pour en reparler, si tu le souhaites  

220px-Viscum_album_fruit.jpg

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gui_(plante)

wink

A bientôt.

Amitié.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.