Réflexion sur une nécessaire époché

Le terme "époché" signifie en grec "arrêt, interruption, suspension", Husserl entend signifier le mouvement initial de la réduction, premier mouvement qui s'inscrit dans le prolongement de l'attitude sans présupposition. Il s'agit en effet littéralement de s'arrêter, c'est à dire d'interrompre le flux des pensées quotidiennes qui sont autant d'opinions ou de convictions, et de s'interroger

 Sous se terme d'époché qui signifie en grec "arrêt, interruption, suspension", Husserl entend signifier le mouvement initial de la réduction, premier mouvement qui s'inscrit dans le prolongement de l'attitude sans présupposition. Il s'agit en effet littéralement de s'arrêter, c'est à dire d'interrompre le flux des pensées quotidiennes qui sont autant d'opinions ou de convictions, et de s'interroger sur leur prétention à la vérité, de dépister en chacune d'elles un préjugé qui s'ignore. (source http://saobiennhatrang.com/thuvien/trietTexte-crise.pdf)

 

ouah ! c'est un texte très joli !

heureux l'individu qui reçoit un tel billet !

Un grand merci pour ce très, très beau commentaire

InnocentInnocentInnocent

J'ai pensé que l'une des dernières "cartes" que je pouvais jouer était de puiser au plus profond de 'lune de mes cultures qui se trouve être la culture mexicaine

Bouche cousueBouche cousueBouche cousue

Dans l'immédiat, la réussite de ma démarche est plutôt mitigée (lire : https://blogs.mediapart.fr/joelmartin/blog/240214/france-culture-annexe-de-mediapart/commentaires)

Langue tiréeLangue tiréeLangue tirée

J'ai promis à jean63 et à Géraldine Delacroix de les aider dans la mesure de mes possibilité mais là

Bouche cousueBouche cousueBouche cousue

J'ai quand même dû me "doper" avec un Atarax pour dormir hier soir

Langue tiréeLangue tiréeLangue tirée

A bientôt.

Amitié.

 

 

 

 

Un orage dans la steppe. Le voyage se termine bientôt.

 

Source : https://blogs.mediapart.fr/m-tessier/blog/080516/la-steppe-anton-tchekhov-chapitre-7/commentaires#comment-7560312

 

Un grand merci pour ces mots que je prends, dans un premier temps, séparé de tout contexte qui pourrait le vôtre mais qui m'évoque une promesse de "voyage" à pied  sur le sentier des oiseaux du lac d'Aubusson avec un ami de Mediapart dont l'orage dans sa steppe a terminé ce matin

 

 

 

 

Lac d'Aubusson.

 

Bouche cousueBouche cousueBouche cousue

 

A bientôt.

 

Amitié.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.