Un Forum du Livre de Grand Reportage et d’Investigation

A Vichy, dans la ville de naissance du fondateur du journalisme d’investigation auteur de grands reportages, un moment unique de rencontres et d’échanges !

Un Forum du Livre de Grand Reportage et d’Investigation

A Vichy, dans la ville de naissance du fondateur du journalisme d’investigation  auteur de grands reportages, un moment unique de rencontres et d’échanges !

Le Forum international du livre de Grand Reportage et d’investigation mettra en lumière des auteurs, lanceurs d’alerte ou journalistes d’exception à l’affût de la vérité, avec la volonté de passer ces histoires qui font l’Histoire, et dont elles témoignent, en temps quasi réel. Incitant, ainsi, le public à l’analyse et à une réflexion sur le devenir de notre monde, ce genre littéraire ne peut laisser insensible de nos jours.

Les Atouts pour  un Forum international à  Vichy :

 L’existence de la maison natale  atypique d’Albert Londres légitime une telle manifestation.  La Maison Albert Londres sera une invitation à la découverte, à la réflexion, ouverte  à tous, un lieu de rencontre et de transmission. Elle s’est donné apour objet de promouvoir  précisément  le grand reportage d’investigation, avec ce qu’il véhicule : l’éveil des consciences, l’éclairage des esprits.

Le nom d’Albert Londres lui-même,  des plus emblématiques dans la  sphère  journalistique, est synonyme, d’exigence professionnelle, d’excellence,  d’intégrité. C’est un SESAME pour créer et développer à Vichy, une manifestation qui prenne bonne place dans l’éventail des grandes manifestations nationales et internationales en lien avec le journalisme.

Le Forum du Livre de Grand Reportage et d’Investigation vise à attirer un public des métropoles à moins de 150 km de Vichy, Moulins (53703h, Montluçon (59848 h), Clermont-Ferrand (482472 h), Bourges (140350h), Nevers (98102h), Roanne (100587h), soit une population de plus de 900 000 habitants à laquelle peut s’ajouter celle du Grand-Lyon et celle de Saint-Étienne.

 11ème édition des Rencontres

ALBERT LONDRES AU LEVANT

 Albert Londres s’est rendu plusieurs fois Au Levant. En 1919, au lendemain de la première guerre mondiale, où il va relater le partage des territoires entre la France et L’Angleterre, relevant au passage les difficultés qui ne vont pas manquer de surgir.  Il y revient en 1920. Puis y retourne en 1925, il enquête en Syrie, où il décrit l’amplification des tensions. En 1929, il y termine son périple, sur les traces du juif errant, et ses articles font transparaitre d’inévitables malaises.

Journalistes et historiens débattront des effets du partage des territoires, avec ses découpages arbitraires de frontières et des promesses contradictoires aux chefs tribaux locaux, qui n’ont fait qu’aggraver la situation dont Albert Londres s’est fait l’écho, sans pour autant avoir de réponse à apporter à ce constat.

Actualité brûlante du Proche et Moyen Orient.

Les témoignages des invités journalistes,  reporters ou historiens, plongeront le public dans la complexité actuelle des situations du Proche et Moyen Orient ; les débats leur apportant des éléments de compréhension de ces conflits aux multiples facettes. Après que soit dressé le tableau de la situation géopolitique actuelle, des tables-rondes porteront sur de grands sujets tels que les enjeux mondiaux et les chances de paix dans ces pays.

Albert Londres n’aurait pas manqué de porter son regard sur la souffrance des populations aussi, c’est sous l’angle du Vivre dans la Guerre  ou Vivre la Guerre que reportages et expositions fixeront le regard.

Accueil en résidence de journalistes

La Maison Albert Londres est désireuse de faciliter l’exercice du métier à de jeunes journalistes qui ont besoin d’un temps de pose pour se consacrer à l’écrire d’un reportage. C’est ainsi qu’elle proposera un espace de résidence et de travail en son  cœur même.  Sans attendre la fin de la restauration de l’emblématique demeure, elle va accueillir un résident qui aura une double mission :  

-Faire valoir auprès des jeunes collégiens ou lycéens scolaires, mais aussi ceux sortis du système scolaire, l’intérêt du journalisme de reportage et d’investigation et les familiariser avec les différents modes d’information. Notamment, en faisant valoir le journalisme de  grand reportage et pourquoi Albert Londres en est reconnu comme le chef de file et en pointant, les enjeux liés à l’information et à la liberté d’expression, à une connaissance et à une pratique éclairée des différents médias.

https://albert-londres-vichy.fr/2019/12/11/2020-une-annee-20-20/

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.