Un billet en appui à notre lettre ouverte à Mediapart...

PAR RENALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE VIVRE EST UN VILLAGE LE 11/07/2021 16:41

Un sociologue? Mais il y en a pléthore, vous en voulez des plutôt littéraires, plutôt universitaires? Plutôt politiciens?

Fassin, par exemple, c'est quoi son corps de métier?

Vous voudriez un arbitre? Pour juguler notre libre-arbitre?

Faisons donc intervenir des sociologues si vous pensez que le problème se situe là. Mais alors choisissons-les dans la pluralité la plus exhaustive en fonction de leurs positions.

Pour ma part, pas besoin de sociologues pour déceler ce qui est un mensonge éhonté, ce qui est une invective, ce qui est une injure, ce qui est constitutif du harcèlement.

"Je vous pisse à la raie" est une injure (sans ouvrir un bouquin de sociologie, je me permets ce genre d'affirmation péremptoire, voyez donc!). Le fait de revendiquer pouvoir publier ce genre d'injure en la justifiant par le "bien" qu'elle procurerait à celui qui la reçoit, ça n'a pas besoin de sociologue de quelque chapelle qu'il soit, ni d'arbitre, sauf celui que nous autorisons en signant la charte: la modération (permettez-moi d'enlever les guillemets dans ce cas précis!).

Vouloir dépeindre cet arbitre, nécessaire face au déni qu'il nous faudrait combattre plutôt que de se chamailler sur des chimères, en guépéou contemporaine au service d'une idéologie ambiante inventée, c'est tout simplement vouloir s’exonérer de ses propres exactions.

Le problème n'est certainement pas que les désaccords n'arrivent pas à s'exprimer. Le problème c'est que certains se jouent des faits, les manipulent, les renversent!

Avez-vous lu ne serait-ce qu'un petit regret de la part de Présumey pour ce "je vous p... à la r..."?

Que dalle. Nada. Que voulez-vous qu'un sociologue puisse apporter de plus à cet "enfer", auquel ceux qui prétendent lui dire "non merci" sont en fait les plus attachés?

Si je commets un billet long, imbuvable, dans lequel je "prouve" en faisant dire à mes adversaires ce que jamais ils n'ont dit, qu'ils "sont" la nouvelle "race" d'antisémites qui s'en prennent aux Blancs. Si je "montre" à force d'arguties imbitables que le but de "cette nouvelle race"  serait de me réduire au silence. Si, contre toute attente, je fédère autour de moi toute une bande de cutanéistes qui se croient attaqués en raison de leur couleur de peau. Si je donne des arguments fallacieux qui justifient qu'on s'en prenne dorénavant à un supposé racisme anti-blanc. Si j'expose en trompant tout le monde les raisons pour lesquelles ce serait la raison-même, à laquelle s'en prennent ces obscurantistes liés à l'empire amerloque, qui font rien qu'à attaquer nos valeurs, notre essence, notre universalisme, notre anti-racisme éprouvé, notre cause, celle des prolétaires, celle des ouvriers, celle des humanistes. Ils ont ont tué Jaurès, les salauds! Si j'écris que ce sont les wokoQanonistes qui s'en sont pris à la CGT à la fin d'une manif! Et que personne ne moufte, au contraire!

Si, malgré tout, des messages contradictoires se produisent, si quelques-uns prennent au sérieux mes manipulations, mais que je me contente d'un lapidaire " vous n'avez toujours rien dit" pour les faire taire. Si mes amis de longue date m'aident dans cette entreprise de non-débat. Si j'en profite pour faire remarquer que, c'est drôle, mon billet n'est pas en une. Si je me mets à carrément harceler mes contradicteurs. Si je me fonds dans une lettre de dissidence. Si je me fait éjecter une semaine mais que je reviens en gueulant "Ça va chauffer!"

Que voulez-vous que fasse votre sociologue, si je fais ça?

Vous le prenez pour un dieu?

Eh bien non, le Dieu, ce serait moi! Tout puissant... je me croirais.

Attention! je ne dis pas que Présumey a fait tout ça. Mais que ça mériterait qu'on en discute, non?

--------------------------------------------------------------

    • 11/07/2021 19:07

 

Un grand progrès de la civilisation a été l'abolition de la guerre privée (abolition extraordinairement tardive...).

---------------------------------------------------

    • 11/07/2021 19:35

 

J'ai à mon actif plus de trois mille commentaires. Et une grande partie d'entre eux sont de la longueur du vôtre, que vous venez de pondre (vous ne vous êtes pas esquinté les doigt au moins?).

Si vous croyez que je ne m'occupe que de l'idéologie ambiante et de cette lettre ouverte, vous vous trompez largement.

Vous voudriez me lire dans un trio qui n'a aucune réalité, si ce n'est par une sensibilité commune face à la bêtise exposée dans l'idéologie ambiante. Plus précisément, c'est même le fil de commentaires de ce billet qui nous a réunis sporadiquement.

C'est en fait la morgue de son auteur présumé, et de ses "acolytes", qui a fait qu'à nous trois, nous avons créé l'illusion que ce billet imbuvable avait une quelconque importance (allez, ajoutons Prades&cie qui a aussi participé à créer cette légende).

Souvenez-vous donc de Marc Daniel Levy (au passage, il semble important pour vous qu'il soit ou non juif, alors qu'il laisse Présumey dire en gros que le racisme anti-blanc serait une redite de l'antisémitisme - je peux moi aussi "vulgariser" à sa manière) qui pondait au fur et à mesure que Présumey répondait "vous n'avez rien dit", "vous n'avez toujours rien dit", "encore une fois vous n'avez rien dit" "Renaldopopo n'a toujours rien dit" "petit fasciste , graine de SA ne dit toujours rien" etc etc, de plus en plus charmant, bref, souvenez-vous donc que Marc Daniel Levy pendant ce temps-là publiait le décompte des commentaires dont la jauge montait, évidemment.

Ainsi s'est créée la légende d'un billet très commenté. En vérité, seul Prades&cie avait droit à quelques réponses argumentées, de-ci de-là, mais qui très vite bottaient en touche car Présumey ne savait que répondre, même dans les digressions les plus éloignées du billet.

J'aurais certainement arrêté très vite de tenter de discuter avec l'auteur qui a commis ce billet- face au silence implacable d'un mur, à quoi bon s’époumoner?- si vous n'aviez pas vous-même assuré le "service après-vente". Jouer au ping-pong avec vous n'a rien de déplaisant en soi, c'est bien pourquoi je réponds ici à votre longue diatribe où vous tentez de faire de moi "le bon flic hypocrite" que je ne suis pas. Seulement, je vois bien aujourd'hui où cela mène. Ça crée du commentaire, et donc de la visibilité, et donc un prétexte pour faire croire que le billet aurait une quelconque importance, et donc une raison de se plaindre qu'il ne soit pas en Une du club...

Mais qu'il y aille, en Une du club! Si vous saviez comme je m'en contrefiche! C'est bien pour ça que j'avais avec humour fait ce pied-de-nez (souvenez-vous) «c'est- si- im-por-tant- que- ça- le- nombre- de- com-men-taires?» Que m'a valu ce pied-de-nez enfantin? Le droit de me faire traiter de troll-de-la-rédaction!

Mes commentaires à AldoB ont toujours été dans le sens de réguler ses interventions, en effet. Seule une fois, j'y suis allé un peu fort, et m'en suis excusé auprès de lui.

Que, malgré tout, vous me mettiez dans son équipe, après avoir bien ri de nous voir nous chamailler entre nous, montre qui est véritablement hypocrite.

Vous vous permettez donc de m'affubler de torts qui, s'ils existaient, ne seraient de toute façon pas les miens. Je dois non seulement assumer ce que je publie, mais en plus assumer les commentaires de Marc Tertre et d'AldoB, quand bien même je ne les ai pas tous lus.

Vous me dites en gros que je devrais faire comme vous concernant Maatleb: la fermer, parce que ce blog n'est pas mon blog.

Vous m'aviez déjà fait la remarque ailleurs et en comparant mes commentaires à des saletés, j'ai mal interprété votre appel à fermer ma gueule en croyant que vous me suggériez d'effacer mes messages. Ce que j'ai fait. Et puis vous m'avez fait comprendre qu'en fait non. Je les ai republiés en partie (devrais-je tous les remettre, même ceux qui consistaient simplement à vous renvoyer la balle?).

Si je suis un flic, je suis un flic à vos ordres chef!

Mais soyez donc plus clair dans vos ordres, chef.

Plutôt que de me suggérer d'octroyer plus de temps à la famille, ou de prendre des vacances, dites-moi clairement que vous souhaitez que je dégage, ce sera plus clair et moins hypocrite.

Et ça montrera clairement qui a une peur panique et totalitaire de la divergence.

Pour rappel, tous mes billets sont ouverts et vous serez toujours le bienvenu Porfirio.

Par ailleurs, je suis un peu con, parce qu'avec l'expérience, je vous fais de moins en moins confiance et que je remarque que rien dans la charte ne correspond à cette idée vôtre, selon laquelle les commentaires de blogs seraient réservés à ceux qui partagent et applaudissent la ligne politique de l'auteur qu'il faudrait dûment acclamer comme au bon vieux temps du léninisme.

Voyez-vous vos propres contradictions?

Donc, quelles sont précisément les erreurs factuelles que j'aurais commises et que vous me reprocheriez?

J'aurais voulu faire rendre gorge aux commanditaires de la lettre (point1). Vous mentez.

J'aurais écrit que la Lettre ouverte réclamerait le droit de se dire islamophobe (point2). Vous mentez encore.

Or, je vous ai déjà répondu de façon moins lapidaire, notamment en message privé, mais vous avouez ici que "vous vous êtes bien gardé de le lire". (c'est mieux pour mentir, ne pas écouter les vérités divergentes, je vous comprends, tout le monde n'est pas Présumey qui ment éhontément- le déni, ça s'apprend, chacun sa méthode en fonction de sa conscience).

Quoi d'autre? Ah, bah non, rien d'autre. Le reste concerne Aldo, Marc ou Maatleb... d'accord.

Pour finir, car moi aussi je m'étale et je présente mes excuses aux lecteurs, si vous considérez vraiment que le fait que Vincent et Marc-Daniel aient été bannis une semaine, est parfaitement illégal, je ne peux que vous conseiller de porter plainte devant la justice de notre pays.

Médiapart se prend souvent des procès de la part de gens peu recommandables, vous savez, ces procès bâillons censés l'empêcher d'enquêter en rond, je ne pense pas que les médiapartiens seront surpris de vous voir parmi ceux-là.

Et si on me demande d'intervenir comme témoin à la barre, je dirai ce que j'aurai à dire.

Je reçois bien évidemment tout votre mépris, inutile de me répondre.

Mais si vous me lisez (j'en doute), sachez que moi, je ne vous méprise pas Porfirio.

-------------------------------------------------------------------

    • 11/07/2021 21:24

 

1/Vous avez écrit "tarés".

Si c'est selon vous un diagnotic, eh bien gardez-le pour vous! Si je pose le diagnostique que vous êtes "un taré", quel que soit votre âge, cela vous aidera-t-il à modifier votre comportement dans ces fils?

2/Où voyez-vous que vous attribue des insultes que vous n'auriez pas tenues? Dites-moi où, que je m'en excuse!

Celles que vous avez envoyées à Porfirio, même si elle revêtent le "sacré" du message privé que Porfirio a profané, n'en sont pas moins parvenues à ma connaissance. Que cela affecte ma considération par rapport à votre comportement ne devrait pas vous étonner outre mesure, surtout que je vous l'ai déjà expliqué!

3/Ne voyez-vous pas comment on essaie de me lier à vous et à Tertre? On voudrait me rendre responsable de vos agissements ici. J'ai témoigné des injustices que l'on vous faisait. Le fait que nous soyons victimes d'à peu près les mêmes contributeurs, si cela crée une certaine solidarité dans l'injustice, ne fait pas de moi votre coéquipier, comprenez-le! Si en effet je pense que vous n'apportez rien au débat, je le dis, point barre.

Encore une fois, aucune leçon donnée ici.

Si mon avis ne vous intéresse pas, sautez-le! marre de votre susceptibilité exacerbée!

Ce n'est pas la première fois que vous surréagissez à mes remarques.

Si celles-ci vous blessent, comprenez que ce n'est pas mon but. Si ça vous gêne que plus jeune que vous puisse avoir un avis, hé bien, subissez, plaignez-vous comme ça vous chantera, mais n'attendez pas d'excuse de ma part!

Nous nous étions déjà mis d'accord pour poursuivre chacun notre chemin, non?

Donc soit vous me montrez que je me trompe et je vous présenterais mes excuses, soit vous vous retenez de surréagir comme ça!

---------------------------------------------------------

    • 11/07/2021 21:58 

Tout est bien qui finit bien...

--------------------------------------------------------------

    • 11/07/2021 23:59 

Et si la modération sifflait la fin de la récrée ...

Allez tous au piquet !!

-----------------------------------------------------------------

    • 12/07/2021 08:46

 

Un sociologue?

Mais il y en a pléthore, vous en voulez des plutôt littéraires, plutôt universitaires?

Plutôt politiciens?

---------------------------------------------------------------------

Cela va sans dire mais va mieux en le disant, le sociologue idéal est Frédéréc Lordon, l'auteur de Figures du Communisme cool !!!

------------------------------------------------------------------------

Fassin, par exemple, c'est quoi son corps de métier ?

LES COMMENTAIRES CLASSÉS PAR DATE

Enseignant-chercheur, sociologue

SA BIOGRAPHIE

Professeur à l'université Paris-8 (Vincennes - Saint-Denis), département de science politique et département d'études de genre. Chercheur au Laboratoire d'études de genre et de sexualité (LEGS, CNRS - Paris 8 - Paris Ouest). CV : http://legs.cnrs.fr/spip.php?article195 @ERICFASSIN

----------------------------------------------------------

A priori non car son cursus professionnel ne correspond pas à nos besoins pour notre participatif

cool

Myriam Illouz https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/130717/vivre-est-un-village-pratique-une-charte me semble être beaucoup plus compétente, pourquoi pas appuyée par un (e) élève de Noam Chomski

[DOC] Les dix stratégies de manipulation de masses

N Chomsky, P Boston - 2010 - trinite.1.free.fr

Le linguiste nord-américain Noam Chomsky a élaboré une liste des «Dix Stratégies de
Manipulation» à travers les média. Nous la reproduisons ici. Elle détaille l'éventail, depuis la
stratégie de la distraction, en passant par la stratégie de la dégradation jusqu'à maintenir le …

  Cité 7 fois Autres articles Les 28 versions 

cool

Vous voudriez un arbitre ?

------------------------------------------------------------

L'arbitre actuel est l'amie d'Edwy Plenel Sarah T. Roberts https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/050120/sarah-t-roberts-la-liberte-d-expression-sur-internet-n-jamais-existe et ses arbitrages sont calamiteux crysealedyell...

----------------------------------------------------

Géraldine Delacroix, Sabrina Kassa et Guillaume Chaudet Foglia sont parfaitement compétents et pourrait être aidés, pourquoi pas, par l'abonné wawa cool...

--------------------------------------------------

Pour juguler notre libre-arbitre ?

Non, bien sûr mais pour juguler le pouvoir de Xavier Niel/Université de Yale qui ne sont pas acteurs de notre histoire, Xavier Niel ayant accepté de plus nous prêter de l'argent et parce que notre histoire EUROPENNE, doit continuer cool...

Quand je cite notre histoire européenne, je ne cite pas l'Europe de notre bureaucratie mais l'Europ de François Boulo qui nous a été présentée par un certain... Edwy Plenel !!!

coolcoolcoolcool

A bientôt.

Amitié.

Seedling emoticon

----------------------------------------------------

    • 12/07/2021 09:46

 

Au "tableau d'honneur" des billets de blog les plus commentés* et par ordre décroissant, ce lundi 12 Juillet au matin (en copié-collé) :

LES COMMENTAIRES CLASSÉS PAR DATE

*Encart dédié, actualisé en permanence, au bas de la "Une" du Club

------------------------------------------------------------

    • 12/07/2021 10:03

 

En lisant ce commentaire, j'ai eu une brusque envie d'embrasser Edwy Plenel sur la bouche...puis de chanter warum 

Je suis seul et je demande pourquoi
Ich bin allein und frag, warum?

Les jours de ton "Plaza de Mayo" ne sortent pas de mon esprit
Die Tage gehen mir nicht aus dem Sinn

Et je me demande pourquoi
Und ich frag mich, warum?

Tu es allé voir Plenel aus iège parisien de Mediapart 
Du gingst fort, wohin?

mon Esprit Quantique t'appelle souvent
Ich rief dich oft

Mais mon souffle quantique reste muet...
Doch du bliebst stumm

A bientôt.

Amitié.

Seedling emoticon

------------------------------------------------------------------

    • 12/07/2021 10:55

 

Vous avez essayé de faire lire l'idéologie ambiante à François Boulo?

Est-ce que pour lui aussi, cette idéologie serait la négation de l'existence de l'Europe?

Ne seriez-vous pas influencé par les thèses huntingtonniennes mon cher Vivreestunvillage?

Huntington, quelle nationalité au fait?

-------------------------------------------------------------------------------------

    • 12/07/2021 11:08

 

Vous n'avez qu'à faire comme à votre habitude pour diminuer l'impact de ce succès : dépublier vos propres commentaires ( comme vous l'avez déjà fait, par centaines et de manière reconnue par vous, sous le billet de Vincent, "L'idéologie ambiante".. sans que "la modération" ne trouve rien à y redire !) ...

----------------------------------------------------------------------------------

    • 12/07/2021 11:17 

Salut, posture ! ça boume, ce matin ? Et vous, woke ou pas woke ?

---------------------------------------------------------------------------------------

    • 12/07/2021 14:53

 

Vous me proposez de dépublier mes commentaires? (je préfère demander avant de m'exécuter, à présent⇒ j'apprends de mes erreurs).

-------------------------------------------------------------------------------------------

    • 12/07/2021 15:08 

"Serais-je déwoku sans m'en apercevoir ?"

-------------------------------------------------------------------------------------------

    • 12/07/2021 15:09 

Ne dépubliez pas, votre rideau de fumée est parfait ! (enfin, presque)

--------------------------------------------------------------------------------------------------

    • 12/07/2021 15:52

 

Ne pas les dépublier mais en parler, de préférence en messagerie privée car, effectivement, je ne comprends strictement rien à ce que vous me dites mais je suis, aussi, strictement convaincu qu'il en vaut la peine d'en parler cool...

A bientôt.

Amitié.

Seedling emoticon

------------------------------------------------------------------------------------

    • 12/07/2021 16:15

 

Bon, je suis le contradicteur... allez, j'assume:

«Mon cher Renaldopopo,

Quand vous parlez de secte, pour décrire tout ceux qui  suivent Vincent Présumey, quand vous parlez de "héro révolutionnaire", ou de "condamné non-repenti", je vous trouve bien méchant à son égard! Et vous l'êtes sûrement!

Mais, bien que je ne sois pas intègre, je vais vous répondre point par point.

Vous savez bien Renaldopopo, que le simple fait que vous vous répondiez à vous-même ici suffira à montrer que vous êtes bel et bien un troll. Il suffirait de compter le nombre de messages que vous publiez ici et ailleurs. Vous avez clairement développé une obsession sur et pour ce fil, comme ce fût le cas sur le fil de l'idéologie ambiante. Combien de messages, je veux dire en comptant les messages par vos soins effacés? 300, 400? Vous n'avez pas compté? Vous feriez bien de le faire, pour vous rendre compte à quel point vous n'êtes pas raisonnable dans ces fils de commentaires!

Regardez donc la teneur de vos messages! Vous êtes effectivement sauvage et acharné contre ce pauvre Vincent Présumey! Le fameux message avec la fente en guise d'orifice anal (merci Vivreestunvillage), vous en êtes fier? N'aurait-on pas là la preuve d'une homophobie que vous ne soupçonniez même pas?

L'inconscient qui parle, vous comprenez ou pas?

Ah, oui, c'est vrai que vous avez une définition très particulière de l'inconscient, n'est-ce pas?

Mais trêve d'invectives!

Vous restez bloqué sur ce "je vous p... à la r..." que pourtant vous avez bel et bien mérité. Avouez que ça vous a fait du bien de recevoir ça!

On avait dit trêve d'invectives, non?

Bon, reprenons un peu notre sérieux Renaldopopo.

Vous semblez dire dans votre message que Présumey se victimiserait face à la rédaction de médiapart, de manière à pouvoir continuer d'afficher son mépris (mépris réel que vous méritez, le dire encore pour vous en convaincre) et d'utiliser toutes les cordes à disposition, y compris celle de l'injure, celle de l'insulte, et celle du harcèlement.

Or, vous croyez démontrer cela.

Vous vous appuyez sur le pseudo-fait (attention c'est une concession de ma part, qui prouve que le Renald maléfique qui vous allume ici est plus nuancé que vous le croyiez) que Vincent Présumey n'est pas factuel dans le récit qu'il produit.

Or, qu'en savez-vous?

Quand il dit que AldoB l'insulte par centaines et centaines de messages, avez-vous la preuve que ce n'est pas le cas? Vous prétendriez donc avoir lu tous les messages d'Aldo adressés à Vincent Présumey?

Comment donc osez-vous mettre en doute sa parole?

Concernant les 5 ou 6 messages dont parle Présumey, il est clair qu'il s'agit là de messages sélectionnés par la rédac' pour justifier son bannissement! Votre petit manège manipulatoire, faisant semblant de vous proposer pour recompter le nombre d'"Aldopopo" postés, pour montrer qu'on est évidemment au dessus de cinq à six messages est cousu de fil blanc!

Vous accusez Présumey et ses suiveurs d'être dans le déni. Mais c'est vous qui l'êtes.

Une centaine de personne signent une lettre où il est dit que le simple fait de poster le vocable "islamogauchiste" suffit à se faire "systématiquement" dépublier, et vous, seul comme un pingouin, vous osez mettre en doute cela?

Seul contre cent, vous auriez raison, petit troll minable, tout ça parce que vous avez effectivement vu le mot "islamogauchiste" publié par milliers, et jamais "censuré", et gnagnagna!

Vous pinaillez, mon cher Renaldopopo!

Vous comprenez tout à fait ce que la lettre dit dans le fond. Et c'est ça que vous voulez nier de toutes vos forces! Une force de puceron, si vous permettez que la qualifie.

Car oui, regardez bien qui, comment, pourquoi, est mis en "quarantaine" pour avoir eu l'heur de déplaire aux grandes moustaches incandescentes! Vous verrez bien que c'est toujours les mêmes! C'est bien ceux qui alertent contre la dérive wokiste, contre le danger intersectionnel, contre les antiracistes-racistes, contre les pro-charia, contre les anti-universalistes, contre les néo-identitaristes, bref contre ces infâmes islamogauchistes wokoQanonistes!

Vous faites l'autruche, vous êtes dans le déni!

Le déni du grand remplacement en cours! Le déni de la guerre civilisationnelle promise! Le déni de la guerre civile dont médiapart est le moteur le plus puissant!

Vous ne voulez pas voir comment notre douce France se fait attaquer dans ces colonnes, où on l'accuse d'un colonialisme qui a pris fin grâce et par les idées universelles que nous devons vous et moi, au génie français et aux Lumières! Les Lumières, celles-là même que vous voulez éteindre au nom de je ne sais quelle "créolisation"!

Vous ne voulez pas voir que vous faites le jeu du Capital en refusant de combattre l'identitarisme-nouveau qui gangrène jusqu'à nos universités!

Diviser pour mieux régner, ça devrait vous parler, vous n'avez pas vécu en Chine?

Tiens la Chine. Vous devez bien connaître la fureur des procès en autocritique mené par les Gardes Rouges, ces jeunes sectaires qui sur une simple accusation d'être "droitier" ont poussé des milliers de personnes trop intègres à se suicider? Ça vous parle, non, ce sectarisme poussé à son paroxysme?

Vous ne voyez donc pas que médiapart, par le truchement de la modération, désigne les ennemis à abattre, les cloue au pilori, leur impose un bâillon ignoble, et au contraire laisse libre cours à la montée de ces Gardes Rouges version deux point zéro pour qui le simple fait d'oser parler de "racisme anti-blanc" suffira à justifier les harcèlements et les menaces de mort!

Vous me dégouttez, Renaldopopo, car vous avez conscience de tout ça! Vous défendez des notions confusionnistes tel que le "racisme systémique", la "blanchité", les identités mouvantes, l'intersectionnalité et quand il s'agit de défendre Mila, hop, plus personne!

Vous faites partie de ceux qui pensent que présenter un bouquet de fleur est plus condamnable que d'exécuter les décapitations au cri d'Allahou-Akbar!

Vous êtes l'anti-France, Renaldopopo! Oui, l'Anti-France!

Anti-France, anti-ouvriers, anti-Blancs! Voilà la vérité! yell

Et après ça, vous vous étonnez que Vincent Présumey ne réponde pas à vos messages...

Personne n'a envie de vous répondre Renaldopopo! (sauf moiwink)

Vous êtes le faux-naïf, faussement ignare, qui se permet de commenter des livres qu'il n'a même pas lu! Ce type errant dans les fossés des forums où vous affichez cette condescendance mêlée d'une objectivité surfaite. Vous croyez que le billet de Présumey tournait autour de son bannissement?

C'est que vous n'avez rien compris. Rien de rien!

Vincent Présumey vous parle de démocratie. Une démocratie qu'il faut sauver.

Et vous savez bien de qui il faut la sauver n'est-ce pas?

Qui nous empêche de débattre sereinement ici?

Qui ose se répondre à lui-même, à s'auto-injurier, à s'auto-insulter? Qui trolle ce fil-même, ici et maintenant, empêchant le débat entre personne intègre?

C'est vous, c'est moi!

Un peu de hauteur mon gars! rends-toi compte de ta bêtise! Tu te donnes en spectacle, et ce n'est pas joli, mon brave Renaldopopo! Reprends-toi!

Tu ne vas quand-même pas cliquer sur PUBLIER, dis?

--------------------------------------------------------------------------------------

    • 12/07/2021 16:29

 

J'ai comme l'impression que votre message s'est accroché à la mauvaise branche.laughing

du coup, je ne sais pas ce que vous ne comprenez pas dans ce que je dis.

N'hésitez donc pas à me reposer la question en message privé, en citant les passages à expliciter!

Cordialement.

----------------------------------------------------------------------------------------------

    • 12/07/2021 17:14

 

Mon cher Renald-maléfique,

D'abord te préciser que je ne vais ici ni prendre parti pour toi, ni tenter de défendre Renaldopopo.

Seulement, je ne peux pas laisser ton dernier message sans réponse.

Te rends-tu compte que tu justifie pleinement l'emploi par Vincent Présumey du terme "perchés" qu'il utilise plus haut? Oui, tu le sais. Tu es perché...

Te rends-tu compte que tu viens de traiter le pseudo "Renald" d'obsédé et d'homophobe?

Tu sais bien pourtant combien il ne veut absolument pas laisser accroire cela. N'as-tu donc aucune dignité?

Concernant le cœur du sujet, à présent.

Tu attaques les faits que Renaldopopo présentait à la connaissance de tous les lecteurs dans ce satané message auquel personne ne répondait. Cette attaque vaut ce qu'elle vaut, je n'ai pas envie de la commenter, car tu sais ce que j'en pense (une attaque ad hominem sans arguments réels).

Par contre, là où je me dois de réagir, c'est sur cette fourberie pernicieuse que ceux qui ont l'habitude de te lire auront reconnue tout de suite.

De quoi s'agit-il?

Tu fais mine de défendre le racisme anti-blanc, le colonialisme, la "francité", la civilisation occidentale, or toi et moi, nous savons que ni Renald ni Vincent Présumey ne défendent ces idées-là.

A la limite Vincent Présumey s'attaque-t-il vraiment à tout ce qui se prendrait appui sur l'identité renfermée, en opposition notamment au marqueur de la blancheur de la peau, ce fameux taux de mélanine. Tu as, avec Renaldopopo, forgé un terme pour dénoncer cela: le cutanéisme. Là, encore, je pouvais te suivre, en modérant et complexifiant ce marqueur avec des traits plus difficiles à marquer comme la forme du visage, les pommettes, le nez, les lèvres, la mâchoire, bref ce fameux faciès que même l'IA apprend à reconnaître. Mais ici, en jouant le réac ringard en défense de Vincent Présumey, ne serais-tu pas en train de nier les nuances qui fondent ses positions?

Bref, si ton souhait était de faire passer Vincent Présumey pour un défenseur des idées huntingtonniennes, ou bien de celles d'un Renaud Camus (que vient donc faire le Grand Remplacement au beau milieu de ta diatribe?), sache que ça ne passera pas!

C'était bien essayé, cela dit, mais ça ne passera pas.

Si tu veux que le dialogue s'installe entre Vincent Présumey et Renaldopopo, il s'agira de faire en sorte de ne dénigrer ni l'un ni l'autre, peux-tu comprendre ça?

Tu n'y vas pas de main morte contre Renaldopopo, mais il se peut que celui-ci lise dans ta diatribe quelques vérités. Espérons qu'il fasse preuve de réflexivité. Nous allons l'aider vers ça.

Quant à Vincent Présumey, estime-toi heureux s'il n'essaie pas de t'interner de force aux urgences psychiatriques.

Le dialogue est sans doute définitivement rompu entre n'importe quel pseudo-Renald et lui.

Je me permets d'ajouter à l'adresse des hypothétiques lecteurs qu'ils n'ont pas à s'inquiéter de ta, de sa, de ma santé mentale. Tout va bien.

Fin du trollage.

Vous savez comment communiquer avec Renald via sa boîte de courrier privée. N'hésitez pas, la solitude l'accable, et la raison le rend fou seulement en apparence, mais il ne mord pas.wink

-------------------------------------------------------------------------------

    • 12/07/2021 20:34

 

Je ne vous en veux pas le moins du monde. Je vous demande juste de réfléchir, vraiment.

Demandez-donc à Géraldine Delacroix, Sabrina Kassa et Guillaume Chaudet Foglia ce qu'ils pensent de cet article que vous avez publié à mon encontre. Je suis certain qu'ils pourront vous aider à mettre vos idées au clair.

Peu après un entretien avec Ana Ferrer et Guillaume Alexandre j'ai été suspendu 3 mois sans savoir pourquoi...

Le reste n'est que littérature et interrogation, hélas...

A bientôt.

Amitié.

------------------------------------------------------------------------------------

    • 13/07/2021 01:48 

« Et moi je me suis tapé hier d'entendre d'un autre frappadingue que je serais un "petit chef" sous prétexte que j'ai lu Deleuze et que j'ai retoqué les innombrables approximations ou erreurs qu'il déployait à son sujet. »

Peut-être lu, mais mal lu, c’est le problème. Marc Tertre — « le frappadingue » — vous l’a fait remarquer en rappelant justement que Deleuze  « s'élève contre le danger, pour un combat "minoritaire légitime", de vouloir devenir "majoritaire "... ». Insupportable pour quelqu’un qui revendique comme vous l’exercice totalitaire du pouvoir pour une ethnie minoritaire. Le complice habituel en avanies a été trop loin dans le recadrage du « petit chef », il sera désormais proscrit. Vaut le détour.

-----------------------------------------------------------------------------------

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.