Gloire du participatif

A partir d'une réflexion menée par Linden Blossom et moi même, je souhaite tenter une expérience dans le champ du participatif : pour que nos échanges soient moteur d'une libre expression démocratique sous la houlette de notre médiateur Guillaume Alexandre. Continuons, ici, le chemin entamé par "Aimer Mediapart à partir de la philosophie d'Alain Badiou !!!"

Le participatif sur Mediapart  https://presite.mediapart.fr/contenu/le-projet.html

 Média participatif de qualité, notre journal ambitionne de construire un public de lecteurs contributeurs, dessinant les contours d’une communauté intellectuelle qui, avec ses interventions et ses échanges, proposera « le meilleur du débat ». 

Notre ambition est que ce journal en ligne devienne l’outil principal de gestion de l’information de chacun des adhérents, avec un haut degré de personnalisation et d’intégration. 

tel cette voie lactée agitée d’énergies changeantes, en interactions indéterminées les uns avec les autres où «  le subconscient, l’inconscient et le préconscient

dansent cette valse https://www.youtube.com/watch?v=Cwsd4Cy2QNs "tels des électrons libres où des instances fluctuantes de l’ego musiquent entr’appeaux et pipeaux dans le fondu-enchainé de la roue des émotions" (Linden Blossom)

Roue des émotions de Robert Plutchik.

.https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89motion

Robert Plutchik, né le 21 octobre 1927 et mort le 29 avril 2006, est un professeur et psychologue américain.

Il obtient son Ph.D. de l'université Columbia en 1952. Il est professeur associé de l'université de Floride du Sud puis professeur de l'Albert Einstein College of Medicine.

Ses recherches et ses publications ont porté sur les émotions, le suicide et la violence, ainsi que la psychothérapie1.

La théorie psycho-évolutionniste des émotions2 de Robert Plutchik est l'une des méthodes de classification des réactions émotives générales. Plutchik considérait qu'il y avait huit émotions de base : la joie, la peur, le dégoût, la colère, la tristesse, la surprise, la confianceN 1 et l'anticipation (en)N 2.

Plutchik était d'avis que ces émotions étaient le reflet d'un taux de neurotransmetteurs, donc qu'elles était le reflet d'un mécanisme purement biologique qui avait évolué pour faciliter l'adaptation de l'animal sur le plan de la reproduction. Il a défendu leur primauté en montrant que chacune d'elles déclenchait un comportement d'une grande valeur de survivance ; par exemple, la peur inspirait la réaction de fuite ou de combat, la colère inspirait la défense de ses acquis (dont la femelle), la tristesse impliquait le repos essentiel pour l'auto-préservation de l'organisme, et la joie impliquait la recherche de ressources.

La théorie psycho-évolutionniste de Plutchik sur les émotions de base repose sur dix postulats :

  1. Le concept d'émotion s'applique à tous les niveaux d'évolution et à tous les animaux, y compris l'être humain.
  2. Les émotions ont évolué et amené diverses formes d'expression chez diverses espèces.
  3. Les émotions ont eu un rôle adaptatif en aidant les organismes à régler des questions clés de survie posées par l'environnement.
  4. Bien que les formes d'expression d'émotions varient selon les espèces, il y a certains éléments communs ou modèles prototypiques.
  5. Il y a un petit nombre d'émotions de base, fondamentales ou prototypiques.
  6. Les autres émotions sont toutes des états mixtes ou dérivés, c'est-à-dire des mélanges, composés ou combinaisons d'émotions de base2.
  7. Les émotions de base sont des concepts hypothétiques ou des états idéalisés dont les propriétés et les caractéristiques s'induisent de diverses manifestations.
  8. Les émotions de base peuvent se systématiser en paires d'émotions opposées.
  9. Les émotions varient toutes par leur degré de similitude.
  10. Chaque émotion se manifeste à divers degrés d'intensité ou d'éveil.

Robert Plutchik a aussi créé une roue des émotions pour illustrer diverses émotions motivatrices et nuancées. Il a proposé son modèle complexe en trois dimensions et son modèle de roue en deux dimensions en 1980 pour décrire les relations entre ces émotions.

Plutchik y propose ses 4 émotions fondamentales primaires (la peur, la colère, la joie, la tristesse), qui s'associent à des mécanismes de mémoire et de réflexion pour donner 4 autres émotions fondamentales secondaires (la confiance (liée à la joie), le dégoût (lié à la tristesse), l'anticipation (liée à la colère) et la surprise (liée à la peur)), dont les fonctions respectives seraient la préservation, la protection des acquis, la reproduction, la réintégration, l'incorporation, le rejet, l'orientation et l'exploration). D'autres systèmes de classement des émotions, comme celui de Paul Ekman, ne considèrent que 4 à 6 émotions primaires au lieu de 8, car dans la mesure où les émotions combinées font intervenir des mécanismes de réflexion et de mémoire (par exemple la confiance est liée à un ensemble de souvenirs joyeux) voire de pensée abstraite, il ne s'agit plus d'émotions mais de sentiments par définition.

Plutchik a organisé ses émotions en paires d'opposés : la joie et la tristesse, la peur et la colère, le dégoût et la confiance, la surprise et l'anticipation2. Il faut bien garder à l'esprit que chacune de ces émotions peut varier en intensité, ce qui génère un grand nombre de mots pour les décrire. Par conséquent, il y combine l'idée d'un cercle des émotions et celle d'une palette de couleurs pour représenter cette variation d'intensité et la classer en niveaux, même si la séparation entre les niveau n'est pas franche. Comme ces dernières, les émotions de base peuvent s'exprimer à divers degrés d'intensité et se combiner l'une à l'autre pour former des émotions différentes. C'est ainsi que Plutchik est venu à définir les dyades primaires (combinaisons de deux émotions de base adjacentes), secondaires (combinaisons d'émotions de base voisines à une émotion près) et tertiaires (combinaisons d'émotions de base voisines à deux émotions près) qui suivent3 :

Voire : https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Plutchik 

Roue émotions de Plutchik : Dyades primaires Résultats Dyades secondaires Résultats Dyades tertiaires Résultats

 

Plutchik a avancé sa théorie pour appuyer une explication des mécanismes de défense psychologiques ; il a proposé que huit mécanismes de défense étaient des manifestations des huit émotions de base.

https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/221218/aidons-ekaterina

J’ai découvert un Ange

Il vit dans un village

Enchanté

De ses larmes il fait des perles

d’Amour qu’il sème au gré des fils

du forum comme autant de graines

de conscience et de paix

Il lit « sous les robes du temps »

Alors la vie lui est insupportable

Il parle un langage bien à lui

Souvent avec les mots des autres

Et parfois un peu trop

Qu’il fait siens en partage

Puis un jour il se livre

Seulement quelques mots

Comme des gouttes d’eau

Il faut savoir les lire

Car là est le cadeau

Il est aimé car plus qu’aimable

Ce ne sont pas ses amis qui l’aident

Ils ont un Ange pour ami

Et mesurent leur chance

J’ai découvert un Ange

Il vit dans un village

Qui s’appelle Médiapart

Enchantée ! smile

https://www.youtube.com/watch?v=s9YkzSuIckI

Cantata BWV 201
Geschwinde, ihr wirbelnden Winde
French Translation in Interlinear Format
Cantate BWV 201 - Vite, vents tourbillonnants
La controverse entre Phébus et Pan

Événement : inconnu, probablement pour le Café Zimmermann 
Première exécution : 1732 
Texte : Christian Friedrich Henrici (Picander) d'après les Métamorphoses d'Ovide
Personnages : Momus (Soprano), Mercure (Alto), Tmolus (Ténor I), Midas (Ténor II), Phébus (Basse I), Pan (Basse II)

1

Chœur [S, A, T, B]

 

Tromba I/II, Tamburi, Flauto traverso I/II, Oboe I/II, Violino I/II, Viola, Continuo

 

Geschwinde,
Vite,
Ihr wirbelnden Winde,
Vents tourbillonnants,
Auf einmal zusammen zur Höhle hinein!
De suite tous ensemble dans la caverne !
Dass das Hin- und Widerschallen
De sorte que les sons allant et venant
Selbst dem Echo mag gefallen
Puissent réjouir même Écho
Und den Lüften lieblich sein. 
Et soient délicieux pour l'air.

  

2

Récitatif [B.I, B.II, S]

 

Continuo

 

Phébus
Und du bist doch so unverschämt und frei,
Et tu es si impudent et si effronté,
Mir in das Angesicht zu sagen,
Que tu oses me dire en face
Dass dein Gesang
Que ton chant
Viel herrlicher als meiner sei?
Est bien plus magnifique que le mien ?
Pan
Wie kannst du doch so lange fragen?
Comment peux-tu continuer à poser la question ?
Der ganze Wald bewundert meinen Klang;
La forêt tout entière admire ma musique ;
Das Nymphenchor,
Le chœur des nymphes,
Das mein von mir erfundnes Rohr
Qui par le roseau que j'ai découvert
Von sieben wohlgesetzten Stufen
Avec ses sept tuyaux bien disposés
Zu tanzen öfters aufgerufen,
A été souvent appelé à danser,
Wird dir von selbsten zugestehn:
Te le dira lui-même :
Pan singt vor allen andern schön.
Pan chante mieux que n'importe qui d'autre.
Phébus
Vor Nymphen bist du recht;
Pour les nymphes tu as raison ;
Allein, die Götter zu vergnügen,
Cependant pour plaire aux dieux
Ist deine Flöte viel zu schlecht.
Ta flûte est beaucoup trop simple.
Pan
Sobald mein Ton die Luft erfüllt,
Dès que mes notes remplissent l'air,
So hüpfen die Berge, so tanzet das Wild,
Les collines sautillent, la forêt danse,
So müssen sich die Zweige biegen,
Les branches doivent se courber,
Und unter denen Sternen
Et sous les étoiles
Geht ein entzücktes Springen für:
Il y a un jaillissement enchanté :
Die Vögel setzen sich zu mir
Les oiseaux s'assoient près de moi
Und wollen von mir singen lernen.
Et souhaitent que je leur apprenne à chanter.
Momus
Ei! hört mir doch den Pan,
Bien ! écoutons donc Pan,
Den großen Meistersänger, an! 
Le grand maître chanteur !

  

3

Air [Momus]

 

Continuo

 

Patron, das macht der Wind.
Maître, c'est juste le vent.
Dass man prahlt und hat kein Geld,
Quand quelqu'un se vante et n'a pas d'argent,
Dass man das für Wahrheit hält,
Quand quelqu'un tient pour la vérité
Was nur in die Augen fällt,
Seulement ce qu'il a sous les yeux,
Dass die Toren weise sind,
Quand les fous sont sages,
Dass das Glücke selber blind,
Quand la fortune est aveugle,
Patron, das macht der Wind. 
Maître, c'est juste le vent.

  

4

Récitatif [A, B.I, B.II]

 

Continuo

 

Mercure
Was braucht ihr euch zu zanken?
Qu'avez-vous besoin de vous disputer ?
Ihr weichet doch einander nicht.
Aucun de vous deux ne cèdera à l'autre.
Nach meinen wenigen Gedanken,
À mon humble avis,
So wähle sich ein jeder einen Mann,
Chacun devrait choisir un homme
Der zwischen euch das Urteil spricht;
Qui prononcera le jugement entre vous ;
Laßt sehn, wer fällt euch ein?
Voyons, qui choisissez-vous ?
Phébus
Der Tmolus soll mein Richter sein,
Tmolus sera mon juge.
Pan
Und Midas sei auf meiner Seite.
Et Midas sera de mon côté.
Mercure
So tretet her, ihr lieben Leute,
Alors avancez, cher peuple,
Hört alles fleißig an
Écoutez-les bien
Und merket, wer das Beste kann! 
Et déterminez qui est le meilleur !

  

5

Air [Phébus]

 

Flauto traverso I, Oboe d'amore I, Violino I/II, Viola con sordino, Continuo

 

Mit Verlangen
Avec envie
Drück ich deine zarten Wangen,
Je serre tes joues délicates,
Holder, schöner Hyazinth.
Charmant, beau Hyacinthe.
Und dein' Augen küss ich gerne,
Et je baise tes yeux avec plaisir,
Weil sie meine Morgensterne
Car ils sont mon étoile du matin
Und der Seele Sonne sind. 
Et le soleil de mon âme.

  

6

Récitatif [S, B.II]

 

Continuo

 

Momus
Pan, rücke deine Kehle nun
Pan, maintenant bande ta gorge
In wohlgestimmte Falten!
Dans des ondulations qui sonnent bien.
Pan
Ich will mein Bestes tun
Je vais faire de mon mieux
Und mich noch herrlicher als Phoebus halten. 
Et montrer que je suis plus magnifique que Phébus.

  

7

Air [Pan]

 

Violino I/II, Continuo

 

Zu Tanze, zu Sprunge, so wackelt das Herz.
De danser, de sauter, le cœur a envie.
Wenn der Ton zu mühsam klingt
Quand la musique sonne avec peine
Und der Mund gebunden singt,
Et que la bouche chante avec retenue,
So erweckt es keinen Scherz. 
Alors aucun amusement n'est provoqué.

  

8

Récitatif [A, T.I]

 

Continuo

 

Mercure
Nunmehro Richter her!
Maintenant, juges, à vous !
Tmolus
Das Urteil fällt mir gar nicht schwer;
Le jugement n'est pas du tout difficile ;
Die Wahrheit wird es selber sagen,
La vérité elle-même dira
Dass Phoebus hier den Preis davongetragen.
Que Phébus remporte le prix.
Pan singet vor dem Wald,
Pan chante dans les bois,
Die Nymphen kann er wohl ergötzen;
Et certainement peut plaire aux nymphes ; 
Jedoch, so schön als Phoebus' Klang erschallt,
Cependant, quand le chant de Phébus sonne si magniquement
Ist seine Flöte nicht zu schätzen.
Sa flûte ne vaut rien.

  

9

Air [Tmolus]

 

Oboe d'amore I, Continuo

 

Phoebus, deine Melodei
Phébus, ta mélodie
Hat die Anmut selbst geboren.
Est née du charme même.
Aber wer die Kunst versteht,
Mais celui qui comprend l'art
Wie dein Ton verwundernd geht,
Et combien ta musique est merveilleuse
Wird dabei aus sich verloren. 
Sera perdu en admiration.

  

10

Récitatif [B.II T.II]

 

Continuo

 

Pan
Komm, Midas, sage du nun an,
Viens, Midas, maintenant dis
Was ich getan!
Ce que tu as à dire !
Midas
Ach, Pan! wie hast du mich gestärkt,
Ah, Pan ! quelle force tu m'as donnée,
Dein Lied hat mir so wohl geklungen,
Ton chant sonnait si bien pour moi,
Dass ich es mir auf einmal gleich gemerkt.
Que je l'ai appris tout de suite,
Nun geh ich hier im Grünen auf und nieder
Maintenant je vais et je viens dans les bois 
Und lern es denen Bäumen wieder.
Et l'apprend à mon tour aux arbres.
Der Phoebus macht es gar zu bunt,
Ce que fait Phébus est trop orné,
Allein, dein allerliebster Mund
C'est seulement ta bouche bien-aimée
Sang leicht und ungezwungen. 
Qui a chanté facilement et sans forcer.

  

11

Air [Midas]

 

Violino I/II all' unisono, Continuo

 

Pan ist Meister, lasst ihn gehn!
Pan est le maître, laissez-le passer !
Phoebus hat das Spiel verloren,
Phébus a perdu le jeu,
Denn nach meinen beiden Ohren
Car selon mes deux oreilles
Singt er unvergleichlich schön. 
Il a chanté incomparablement bien.

  

12

Récitatif [S, A, T.I, B.I, T.II, B.II]

 

Continuo

 

Momus
Wie, Midas, bist du toll?
Quoi, Midas, tu es fou ?
Mercure
Wer hat dir den Verstand verrückt?
Qui a dérangé ta raison ?
Tmolus
Das dacht ich wohl, dass du so ungeschickt!
C'est juste ce que je pensais, tu es vraiment stupide !
Phébus
Sprich, was ich mit dir machen soll?
Dis-moi, que ferai-je de toi?
Verkehr ich dich in Raben,
Vais-je te changer en corbeau,
Soll ich dich schinden oder schaben?
T'écorcher vif ou te râper ?
Midas
Ach! plaget mich doch nicht so sehre,
Ah ! ne me torture pas si fort,
Es fiel mir ja
C'est tombé
Also in mein Gehöre.
Comme cà dans mes oreilles.
Phébus
Sieh da,
Alors regarde
So sollst du Eselsohren haben!
Tu devrais avoir des oreilles d'âne !
Mercure
Das ist der Lohn
C'est la récompense
Der tollen Ehrbegierigkeit.
De ta folle prétention.
Pan
Ei! warum hast du diesen Streit
Ah ! pourquoi as-tu pris cette controverse
Auf leichte Schultern übernommen?
Sur tes frêles épaules ?
Midas
Wie ist mir die Kommission
Comme ma mission
So schlecht bekommen!
A mal tourné !

  

13

Air [Mercure]

 

Flauto traverso I/II, Continuo

 

Aufgeblasne Hitze,
Échauffement de poseur
Aber wenig Grütze
Mais guère de cervelle
Kriegt die Schellenmütze
Gagne la casquette du fou,
Endlich aufgesetzt.
À porter àla fin.
Wer das Schien nicht versteht
Celui qui ne sait pas naviguer
Und doch an das Ruder geht,
Et prend la barre,
Ertrinket mit Schaden und Schanden zuletzt.
Se noiera avec honte et dégât à la fin.

  

14

Récitatif [Momus]

 

Violino I/II, Viola, Continuo

 

Du guter Midas, geh nun hin
Mon bon Midas, va-t-en maintenant
Und lege dich in deinem Walde nieder,
Et allonge-toi dans ta forêt,
Doch tröste dich in deinem Sinn,
Mais réconforte ton esprit,
Du hast noch mehr dergleichen Brüder.
Tu as encore plus de frères comme toi.
Der Unverstand und Unvernunft
L'ignorance et la manque de jugement
Will jetzt der Weisheit Nachbar sein,
Veulent maintenant être voisins de la sagesse,
Man urteilt in den Tag hinein,
On porte des jugements chaque jour,
Und die so tun,
Et ceux qui le font
Gehören all in deine Zunft.
Appartiennent tous à votre compagnie.
Ergreife, Phoebus, nun
Phébus, prends maintenant
Die Leier wieder,
Ta lyre à nouveau,
Es ist nichts lieblicher
Rien n'est plus délicieux
Als deine Lieder. 
Que tes chants.

  

15

Chœur [S, A, T, B]

 

Tromba I-III, Tamburi, Flauto traverso I/II, Oboe I/II, Violino I/II, Viola, Continuo

 

Labt das Herz, ihr holden Saiten,
Rafraichissez nos cœurs, cordes aimables,
Stimmet Kunst und Anmut an!
Mettez à l'unisson l'art et le plaisir !
Laßt euch meistern, lasst euch höhnen,
Laissez les gens vous rabaisser ou vous moquer,
Sind doch euren süßen Tönen
Pourtant votre douce musique
Selbst die Götter zugetan. 
Est encore pour les dieux eux-mêmes.

--

http://www.bach-cantatas.com/Texts/BWV201-Fre6.htm

French Translation by Guy Laffaille (April 2009)
Contributed by Guy Laffaille (April 2009)

Cantata BWV 201: Complete Recordings | Recordings of Individual Movements | Discussions: Part 1 | Part 2
German Text | Translations: Dutch | English-1 | English-3 | French-4 | French-6 | Hebrew-1 | Italian | Portuguese-2 | Spanish-3

French Translations in Interlinear Format (French-6): Sorted by BWV Number | Sorted by Title | Sorted by Event

----------------------------------------------------------------------------------

Nous assistons à ce qu’en son temps Rimbaud le visionnaire avait décrit :

« Arriver à l’inconnu par le dérèglement de tous les sens… Un long,  immense et déraisonné dérèglement de tous les sens ».

Linden Blossom

https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/110219/linden-blossom-eloge-du-participatif

img-20190214-060531

Thomatieu

...ce n'est pas un grand écart, c'est un grand rebours

LINDEN BLOSSOM ; VERBUM ALCHEMICUM MANIFESTO

https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/300119/linden-blossom-verbum-alchemicum-manifesto

A rebours du propos d' Antoine Perraud : « Le monde réduit à trois feuillets », c’est à pièces décousues ou à sauts et gambades que je me propose de déplier le triple message du « court, fort et imagé ».

Étymologie

Du latin populaire *rebursus, altération du bas latin reburrus (« qui a le front chauve, qui a les cheveux rejetés en arrière »), par croisement avec reversus.

Il faut prendre tout le rebours de ce qu’il dit. Tout ce qu’il fait est le rebours du bon sens. (lire : https://blogs.mediapart.fr/antoine-perraud/blog/060718/meprise-du-participatif)

    • 15/02/2019 12:50

 

Ma tendre épouse affirme que je passe toutes mes matinées en compagnie de Linden Blossom ce qui, bien sûr est un mensonge éhonté alors si toit aussi tu affirmes que je n'arrête pas...

Des fois, il faut savoir prendre du recul et de la Hauteur pour écouter les doux conseils que ta tendre épouse te susurre au creux de l'oreille afin de préserver tes Santés dans toutes leurs diversités. Que Linden soit l'une de tes muses et sources d'inspiration, j'y souscris amplement. Mais des Qualités ou des Vertus telles que l'obstination ou la persévérance permettent nos convergences et nos quêtes en vue de nos idéaux de Vérité. Certaines vertus de la condition humaine s'acquièrent également par nos cheminements intellectuels personnels et par les obstacles au cours de nos Vies. Comme moi, tu as déjà absorbé la pensée de Fiodor car tu es un porteur de "lueurs d'Espoir".wink

je ne peux que d'inviter à faire de même, virtuellement cela s'entend

Point de virtuel! Quand l'illusion devient Réalité! Mon appel "Sky and Sand" de PK était une allégorie de construction d'un monde meilleur car leur Soma je n'en veux pas!  yell

nous échappons au risque d'étouffement dans les liens trop étroits, non pas en brisant ceux-ci, mais en nouant davantage de liens avec d'autres personnes : ce sont les autres qui nous donnent la liberté.

La Vie est une longue partie d'échecs et le virtuel nous emmène à nos dualités telles que Caruana vs Carlsen. Or notre combat de Résistance et d'idéaux nous forcent, de fait, à nos convergences: Caruana+Carlsen+etc..+Kasparov..etc vs A.I (cf. mouvement effrayant des "glad fake" aux US).

NB: j'accepte ton invitation mais dans le Réel!cool

PS: chaleureuses Amitiés à ta tendre épouse!

https://www.youtube.com/watch?v=xTZCwbfFWrg

KDO : Ode à la Vie (instrumental only)laughing

@+ je passerai +tard (en ballade sur le forum)

 

tn(10).jpg

Yin et Yang

https://blogs.mediapart.fr/m-artin-m-artin/blog/070712/m-art-aux-troisiemes-rencontres-avec-mediapart

Mes derniéres toiles parlent de démocratie avec tout ce que ce mot qui aujourd’hui est un leurre, rappellent les tenants et les aboutissant du système qui en découle, menant une dangereuse dispersion de notre mental, nous conduisant à l'infantilisation des esprits, permettant à un système de nous assujettir.

Je ne peux peindre tranquille !

Ainsi j’ai le plaisir d’exposer une quarantaine de toiles dans le cadre de ces rencontres.

Avec P.DIAZ nous ferons aussi des installations artistiques dans le parc, en humanisant les végétaux sur le lieu de rencontre de Mediapart organisé pour la troisième fois par Camedia.

Le souffle que je dois à ton Yin et Yang M Art'In

https://blogs.mediapart.fr/perso/messages/706207

https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/190219/le-concept-du-yin-et-du-yang-au-service-de-mediapart

innocentinnocentinnocent

Je passe ici 
Moi vent tourbillonnant, 
Soudain ensemble au téléphone Ô Linden ! 

Dans ce Metro
Dont le va-et-vient sonnant 
J'ai appris à aimer 
Et à être gentil avec l'air d'aimer ça...

https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=de&u=http://www.emmanuelmusic.org/notes_translations/translations_cantata/t_bwv201.htm&prev=search

wink

Délocalisation/dislocation fut notre propos...

Oui on ne maîtrise rien, sans doute !

https://blogs.mediapart.fr/thomathieu/blog/160219/les-mysteres-de-vivre-au-quotidien/commentaires#comment-9299995

Délocalisation/dislocation est, pour moi, la délocalisation de https://www.usinenouvelle.com/article/la-fermeture-de-flextronics-affecte-laval.N52627 et la dislocation de retrouver un emploi avant la fin de mes jours

cool

Les prémisses de cette délocalisation/dislocation c'est avoir en face de soi une opératrice de la chaîne logistique de l'usine de Laval, ressemblant à Babette Grivinci et ne pas pouvoir lui dire que sa dislocation est proche et aller au devant de ma propre dislocation en prévenant le syndicat de ce qui se tramait réellement, derrière un pseudo écart de stock en sachant que la supercherie est connue des dirigeants

cool

Cette dislocation, en claire c'est souffrir et souffrir encore, entre autre de cette délocalisation peut se nommer divorce, suicide, folie https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d%27%C3%A9puisement_professionnel ,maladie

sealed

En claire, c'est trouver des solutions là où il n'y en a pas en claire, toujours, c'est  expliquer à Linden Blossom que tous les chômeurs n'ont pas tous souhaiter l'être et que après avoir été disloqué sans motif réel et que si il ne disposent pas du RSA https://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_de_solidarit%C3%A9_active , notre pays est en danger et qu'il faut soutenir les Gilets Jaunes https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/160219/je-gambade-de-joie-francois-boulo-prolonge-lelan-des-gilets-jaunes

A suivre...

 

LINDEN BLOSSOM

artiste lyrique- ( youtube 2 vidéos ) écrivaine- ( essayiste- 4 ème culture: philo-sciences)

PARIS - FRANCE

SA BIOGRAPHIE

1:https://www.youtube.com/watch?v=NANayylAn-4 2:https://www.youtube.com/watch?v=WFiqkGAHEXg

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.