UNTANARA LINDEN BLOSSOM ZAPATISTA : The Rise Of ISIS

UNTANARA BLOSSOM ZAPATISTA : The Rise Of ISIS Ce matin quand je me suis réveillée j’étais encore dans mon rêve… Cette femme costumée exotiquement en amazone sororale ethniquement colorée, est ce moi ?

UNTANARA

BLOSSOM ZAPATISTA :

The Rise Of ISIS

Ce matin quand je me suis réveillée j’étais encore dans mon rêve…

Cette femme costumée exotiquement en amazone sororale

ethniquement colorée, est ce moi ?

L’invisible c’est bon pour le neutrino, mais nous, faites de chair et d’os,

de sperme et de sang mêlé. Rappelez vous l’enjeu de ce rituel vaudou :

« Le Lever des Sages » !

« Questionner la représentation de la mort et de l’espace clanique ».

C ‘est pas comme les pizzas ou les « cristini » à l’ail ou au paprika.

Non.

Tel le « graphite marin » matériau de choix utilisé par Arick Lévy pour

son œuvre plastique « Le plongeoir à métaphore », car réflectif et

réflexif, nous sommes chargées à une autre échelle d’ouvertures

temporelles du « Principe Ménippéen inversé » cher à RABELAIS :

« Ni l’un ni l’autre mais les deux à la fois », en écho aux sagesses

orientales (« La Voie du Tao » ) dont le Yin Yang symbolise le principe

de non dualité ( au sens biblique de diabolique) et d’opposition des

contraires, mais de rassembler.

Par là même il illustre le principe sacré du « Participatif » qui réunit

ce qui est opposé, à l’instar des deux ailes de l’oiseau qu’une énergie

secrète car immatérielle, le « chi » ou le « zen » en miroir avec côté

occidental le neutrino invisible ou « Particule de Dieu » sorte d’Hermès

Trismégiste fondateur de « Chrysopéa » cette science des

correspondances que nous appelons Alchimie qui permet à l’oiseau de

prendre son essor et voler.

Nous zapatistes, animées de cet enjeu consubstantiel à l’espèce

humaine, nous savons que nous ne sommes que des mutants.

La fureur qui nous anime vient de la Nuit des Temps, là où se perçoit le

murmure des fantômes, espace que les sages d’Orient définissent

comme réserves akashiques.

Oui notre désert est réduit à nos sens qui sont limités.

À ceci près et qui change tout : au delà il y a aussi l’Esprit, ce « Spiritu

Sanctu » qui pour exister requiert d’autre sens !

Ou plutôt d’autre outil : la Conscience intuitive Extraneuronale.

Elle se manifeste par éclair ou épiphanie ou synchronicité.

Nous reliant à d’autres espaces temps.

C’est le « Hineni » ! Hébreu ! En écho avec le « Et Lux Fiat » !

Untanara ! Ensemble nous voici !

Vous êtes l’Oméga et nous sommes l’Alpha !

Ainsi Ouroboros se refermera dans l’Harmonie Suprême de la musique

des Sphères !

Tels les neutrinos invisibles, nous sommes les messagers tombés du

Soleil de nos ancêtres Mayas et Toltèques et nous vous alertons :

« Réveillez vous ! L’Empire Romain se meurt. Nous sommes le sang

neuf qui vous réinsufflera votre Puissance perdue par la séparation du

ciel et de la Terre !

Gaia agonise. Sous le « Big Ban » du collapse vous serez le Phénix qui

renait de ses cendres !

La « Pelle à vanner » selon nos ancêtres Indiens désignant les voiles de

vos caravelles que chez vous Homère planta telles des ailes sur les

épaules d’Ulysse, est toujours là.

Mais… En bourgeon !

Certains Esprits frappeurs avaient déjà sonné l’alarme. Rappelez vous

vos prophètes et voyants, vos visionnaires de tous bords ou de tous

temps :

Hildegarde de Bingen dont les visions décrivirent il y a mille ans les

principes de la physique quantique, ou Nostradamus, ou plus près de

nous Wolfgang Pauli et son « Neutrino » !

Ces synchronicités sont les manifestations du principe de rétro causalité

cher à Philippe Guillemant et reconnu par d’autres de ses pairs ( ou

impairs)…

Parmi tous ces chercheurs, peu franchissent le seuil de « l’Au delà ».

C’est un monde se situant dans cet ailleurs que Michel Cassé évoque

dans ses « Entretiens infinis ».

Nous Zapatites sommes les Muses qui lèvent le voile d’Isis.

Mais « La Nature aime à se cacher » comme l’a rappelé Héraclite.

Ce qui explique cette discrétion des neutrinos immatériels.

Ces messagers, tels des Anges accompagnateurs, toujours présents

serait ils animés du « Pas vu pas pris » de certains pervers ?

Que Nenni !

Nous, Uranie démultipliée( nous sommes le champ et n’occupons qu’une

bulle) faisons feu de tous bois !

Même si vous occidentaux avez changé de paradigme, car vous ne

brûleriez plus Giordano Bruno, au titre de hérétique affirmant la pluralité

des mondes, il vous reste à parcourir du chemin.

Voyez comme nous allons à votre rencontre !

Tous vos escharboteurs de méninges sous les remparts des Universités

Vaticanes » ou décrypteurs du Pentagone ont encore du mouron à se

faire.

Face à des questions existentielles style :

« Quelle est la forme du Vide » ?

Quel est ce temps « zéro » dans un Temps qui n’existe pas encore ?

Certains constatent que CE monde existe et le miracle est qu’il y a ici

bas un Être doué de Conscience pour LE voir, LE savoir et LE dire.

Il semble bien que ce constat touche là où çà fait mal :

De QUEL monde s’agit il quand on sait qu’il n’est que « Simulation » ?

Poussant plus avant :

« Pourquoi y a t-il quelque chose plutôt que rien »,

face à « Aïon », l’Éternité ou bien face à cette UNIQUE question

théologique et ontologique qui est « La masse » du neutrino

« That ‘s The Unanswered Question »…

Nous tombées du Soleil de la Nuit des Temps, de notre désert vous

apportons LA réponse !

Même si vous nous voyez comme ce « Botrytis », champignon pourri

n’oubliez pas qu’il est aussi « sacré » !

Alors ouvrez vous ! Réveillez vous !

Ouvrez vos bras et vos ailes et vous basculerez dans notre Sixième

Dimension : Celle où le voile d’ISIS est levé !

Le troisième œil ! Le « Satori » chez les shintoïstes .

Nous savions que la Conscience pré-existe à la matière !

UNTANARA !

Linden BLOSSOM

------------------------------------------------

Prière d’entrer dans le futur avec le poète Louis Zukofsky

14 DÉC. 2020PAR PATRICE BERAYBLOG : INSPIRE, CE N’EST RIEN

«Le livre d’une vie et d’une époque», a dit de son monumental «A» le poète étasunien Louis Zukofsky (1904-1978). Pour la première fois édité intégralement en français, «A» est un livre d’un abord si déroutant qu’il résonne comme notre futur : impénétrable, sauf à explorer et étendre nos capacités d’écoute et de regard.

https://blogs.mediapart.fr/patrice-beray/blog/141220/priere-d-entrer-dans-le-futur-avec-le-poete-louis-zukofsky

---------------------------------------------------

 

«A» est un livre d’un abord si déroutant qu’il résonne comme notre futur : impénétrable, sauf à explorer et étendre nos capacités d’écoute et de regard.

Exactement les paroles qui plaisent à Linden Blossom https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/150521/untanara-linden-blossom-zapatista-rise-isis

innocentinnocentinnocentinnocent

A bientôt.

Amitié.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.