LINDEN BLOSSOM : FAUST ET LE CHAUDRON DE MÉDÉE

Du « grand débat » au grand déballage… « Diantre que diantre ! Mais que vient-il faire dans cette galère ? » Cette réflexion quasi mythique banalisée jusqu’à la moelle du plus inculte citoyen, nous vient naturellement aux lèvres.

FAUST ET LE CHAUDRON DE MÉDÉE

 

Du «  grand débat » au grand déballage…

 

« Diantre que diantre ! Mais que vient-il faire dans cette galère ? »

 

Cette réflexion quasi mythique banalisée jusqu’à la moelle du plus inculte citoyen, nous vient naturellement aux lèvres.

Oui, mais que vient faire ici ce dandy encore tout frais émoulu des plus prestigieuses écoles, par quelles voies ombreuses a t-il été conduit dans cette arène, quelles sirènes à l’instar d’Ulysse l’ont ensorcelé pour que lui, ce grand collisionneur de particules s’invite en simple quidam à ce qui fut claironné par tous les médias comme « Le grand débat » ?

 

             De quelles natures les intentions fomentées dans le sabbat des sorciers et sourciers de tous crins appelés « Conseillers politiques » ont elles réussi à lui faire endosser ce rôle « Casse-coup »?

 

            À l’instar de ses prédécesseurs s’en est-il référé aux sciences dites occultes telles la sycomancie qui dans l’antiquité grecque au moyen de questions inscrites sur des feuilles de figuier faisait œuvre de divination ?

Certes le « Saut de l’Ange » a de la gueule et passer de l’image de celui qui savoure la volupté d’Être et s’avance tout entouré de l’aura flamboyante d’une jeunesse vibrante autant qu’impérieuse à celle d’un lembda animé d’humilité troublante ne laisse pas d’interpeler…

 

Mais enfin, quelque part « Post mortem » n’entend t-on pas sonner :

 

A t-il pris toute la mesure de l’Enjeu ?

 

               Nous avons tous en tête la métaphore du masque qui colle à la peau et qui devenu par le jeu des transmodulations et transverbérations des échanges moléculaires devient une seconde peau et… Un nouveau personnage.

 

Alors ? Face aux multiples revendications dont il prend note tel un étudiant appliqué et impliqué nous vient en arrière gorge la question :

Va t-il résister ? Et en constellation ses corollaires aux accents subversifs de « Test-Drive »:

Comment selon les théories chères à Derrida concernant le déniaiseur de concepts va t-il dénouer ou désamorcer ces bombes ?

Saura t-il «  Faire sonner ses variations favorites mais d’autres façons, les faisant basculer du « modal » à « l’a-modal » ?

 

Comment résoudre les équations paradoxales liées au concept non géopolitique d’écologie face aux logiques d’une doxa quasi sacrée :

 

« Croissance » et « Décroissance » ?

 

Chronos se heurte de plain fouet avec Aïon. Le choc paraît apocalyptique. Et pourtant… Ouroboros est là présent nous rappelant que ce qui « disjoint » c’est aussi ce qui « Conjoint ».

Des « roosted » aux « Up roosted », de la délocalisation des entreprises et des personnes (Forêts camerounaises et amazoniennes) à la « Dislocation » des consciences » circule une énergie subtile qui relie :

 

Ainsi Trinh Xuan Thuan ( La plénitude du vide) :

 

« Si on retire toute la matière, il reste  quelque chose… »

 

Il reste cette énergie d’autre nature qui échappe à la matière mais qui est « Présence » :

Que l’artiste soit dans son œuvre comme le Créateur dans la Nature, invisible mais présente » V. Hugo

 

Devons nous nous abandonner à l’énergie toutes puissante des Sagesses Orientales (Chi ou prana) qui nous berce de son miraculeux « Ying Yang » ?

« Les mandalas illustrent parfaitement le parallélisme entre la philosophie orientale et les processus mentaux inconscients en occident. » C.G. Jung

Dans la contemplation notre conscience se dissout et nous atteignons cette « Absence à l’être » qui est oubli non de « soi » mais de « moi ».

 

Montaigne avait bien effleuré cette nuance. Ses Essais parlent de « Soi » jusqu’au moment où son centre de gravitation de la « personnalité totale » chute brutalement de ce point virtuel situé entre le conscient et l’inconscient vers le simple conscient  du « Moi » :

 

« J aimais furieusement les melons »…

 

 En quoi sommes nous concernés ? Seuls les amateurs de ce fruit !

 

Nous avons quitté ce « corps de diamant » indestructible ayant le pouvoir d’absorber toutes les énergies émotionnelles négatives et traumas.

 

 

            Si nous daignons méditer sur le destin de ces grandes civilisations qui avant nous demeurent des phares force est de constater que nous vivons une époque « bénie des dieux » :

 

Enfin la science et sa puissante technologie valident ce que les Sagesses d’Orient ont toujours su :

 

Les astrophysiciens valident les analogies troublantes des lois des galaxies avec celles du cerveau humain. Dans tous ses registres il y a parfaite correspondance.

Tout est en nous ! Bien avant les lois de la physique quantique, des âmes éclairées telles Hildegarde de Bingen les avait décrites dans leurs visions.

Nous sommes le champ ! Nous nous touchons tous d’une façon ou d’une autre.

 

« At night, by the grâce of the moonlight,

the clouds in the sky can be seen moving.

Yet the moon itself appears to be moving, just as a living being appears to be moving because of false identification with matter ».

 

Translation, transmodulations, transsubstantiation magnifiées dans l’Eucharistie »…

 

Point de croisement du signifiant et du signifié, de l’espace et du temps…

C’est l’Éternel Instant illustré dans l’Opéra testament de Wagner « Parsifal » à son Maitre initiatique :

 

« Comment expliquez vous qu’en zéro temps j’ai parcouru antant d’espace ? »

 

Mon enfant, ici c’est le point où le temps et l’espace se croisent, c’est le lieu de «  l’Éternel Instant »…

 

Alors ? Après tous ces ébats et débats et déballages qu’en sera t-il de Lui, notre governator ? Et de nous ?

 

In Petto Proust nous rappelle :

 

Les choses se résolvent d’elles mêmes… :

 

« J’ai toujours admiré ce que ni l’esprit, ni le cœur, ni… ne réussissaient à convertir et que la vie, sans qu’on sache comment, arrivait à résoudre le plus simplement du monde ».

 

Mais, attention ! Il ne s’agit pas de baisser les bras ! Oeuvrons et retroussons nos manches ! Le reste suivra !

 

« By all Indirections, Find Directions Out »

 

                                                 Shakespeare

TROUVONS LA SORTIE DU PÉTAINISME !!!

Pétainisme

Définition du pétainisme
Etymologie : du nom de Philippe Pétain (1856-1951), militaire et chef de l'Etat français de 1940 à 1944.

Le pétainisme désigne l'idéologie officielle de "l'Etat français", régime conservateur de collaboration mis en place par le maréchal Pétain en juillet 1940 afin de réaliser une "régénération morale de la France".

La notion de "Révolution nationale", forme de fascisme à la française, mise en avant par les pétainistes, est fondée sur une adaptation à un régime "de crise" des idées de la droitenationaliste et réactionnaire (monarchismebonapartisme, nationalisme intégral maurrassien) :


Les pétainistes sont les partisans du maréchal Pétain pendant l'occupation allemande.


>>> Terme connexe : Conservatisme

>>> Terme connexe : Réactionnaire

http://www.toupie.org/Dictionnaire/Petainisme.htm

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.