Vivre est un village
Consultant en système d'information honoraire
Abonné·e de Mediapart

652 Billets

6 Éditions

Billet de blog 17 mai 2020

Linden Blossom : Corona fait trembler le ciel

THE BIG DEAL TO DO : It’s All Got To Be Done ! « : I’M ON ! As Ready As I’ll Ever Be My Own ! » « O crassa ingenia. O caecos coeli spectatores. Tyco Brahe : «  De Nova Stella ».

Vivre est un village
Consultant en système d'information honoraire
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  • THE BIG DEAL TO DO :

    It’s All Got To Be Done !

    « : I’M ON ! As Ready As I’ll Ever Be My Own ! »

    « O crassa ingenia. O caecos coeli spectatores.

    Tyco Brahe : «  De Nova Stella ».

    Ce soupir d’un astronome au regard de poète face à

    l’aveuglement humain n’a t’il pas traversé notre Monarque lorsque

    Corona fait trembler le ciel de ses convictions ?

    En écho au souhait formellement exprimé à Sen-nefer :

    « Que sorte de toi la paralysie de ton cœur, en faisant paraître ce qui est

    dessus et ce qui est dessous » !

    L’ombre lumineuse de Trismégiste rôde…

    Le Monarque appelle son auxiliaire aux yeux d’émail, Ramose !

    Et le grand Vizir d’obtempérer en accourant, panse et barbe ornée de

    deux zones superposées construisant tel un peintre sur un vase antique

    1

  • une image complexe de la situation. Cette combinaison rythmique et

    sophistiquée d’espaces bicolores au parfum fortement médiatisé illustre

    la mise en tension du héros en action en résonance avec le Monarque

    encore irradié des énergies vibratoires que sa Lyre à l’instant déposée

    ne manque pas de transverbérer.

    Dans cet exercice d’activités ministérielles bien cadrées, nous sentons

    que quelque chose de nature diabolique et appartenant aussi à l’humain

    échappe au cours de l’échange aux acteurs.

    Devenir l’autre c’est devenir autre :

    « Le moi, qu’il se métamorphose en mouette ou en chélidoine, en roche

    moussue ou en rayon de lune, parvient au divers et, du subhumain ,

    accède à un surhumain qui n’est plus limité par rien, à la fois multiple et

    androgyne.

    Mais le véritable enjeu est ailleurs : il s’agit de devenir pluriel au point

    d’avoir accès à tous les règnes : d’où cette sensualité diffuse dans cette

    « Bulle aurique » où elle tremble dans la rosée d’un matin d’avril…»

    Ainsi s’exprime la voix subtile de Diane de Margerie.

    Cette danse rituelle d’échange entre les deux autorités

    concernant la gestion schizophrénique de l’équation sur les retombées

    économiques

    Et le feu vert de traitements du Covid en attente ressemblerait par

    transposition alchimique à quelque pratique « initiatique » par le biais de

    la rencontre de protons et d’électrons qui en se combinant créent

    l’hydrogène émetteur de Lumière.

    Cette lithurgie de l’attente du grand vol spatial que nous promettait

    le Monarque flamboyant lors de son intronisation orchestrée à « Plus-

    Hault-Sens » sous la pyramide symbolique du pouvoir Pharaonique via

    les Champs élyséens prolongés par la Grande Arche, ne serait elle pas

    une énième réactualisation du mythe d’Icare la puissance Corona?

    Dans un monde où « news et fakenews »dansent la macarena le Yin

    Yang semble s’affoler : et le Monarque endosse le périlleux rôle de

    maintenir les tensions entre les deux membres d’une diabolique

    équation :

    Maintenir la Foi qui unifie notre société située dans l’ordre éthico-

    politique :

    C’est la foi dans les valeurs de la démocratie libérale, dans les « droits

    de l’Homme », dans la légitimité d’un pluralisme politique et intellectuel

    2

  • contrôlé, et dans la nécessité pour chacun de respecter un cadre

    pratique permettant l’expression sans censure d’une multiplicité de

    points de vue partiellement incompatibles entr’eux, dont le choc est par

    lui-même éclairant.

    Le danger est le risque de confusion d’où la nécessité de valider la

    surabondance d’infos.

    Nous sommes en terrain fertile de schizophrénie !

    Tel le geste mythique du paysan du Danube ou des rives de L’Euphrate :

    Vanner le bon grain de l’Ivraie ou sélectionner les informations, et

    ailleurs accompagner l’accroissement des consciences !

    Au risque d’être comme l’oncle Sam « Engulfed with Flames », le

    Monarque se doit d’être accompagné afin d’établir les algorithmes qui

    actualiseront la nature non pas de la réalité mais du réel !

    C’est là où la physique quantique, cette nouvelle Isis lève le voile !

    Certes « Fluctuat !... mais… Nec Mergitur ! »

    Qu’est-ce qui relie « Altamira » et Kandinski ?

    La Vie ! Qui est activité, dynamique, kaléidoscopique, bestiaire

    d’infravies défiant la classification binaire entre vivant et non vivant avec

    le « Lifeness » ou « Weird Life » cette philosophie de la biologie qui

    insuffle de la créativité à une discipline fondamentale toujours plus

    phagocytée par la technologie et les flux écrasants de données.

    C’est là que planant au dessus et en bas, à l’est et à l’ouest sonne cette

    « musica callada » de l’Énergie libre de Tesla.

    Déjà l’Alchimie avait tout écrit !

    Gageons que notre Monarque et son grand Vizir trouveront la juste

    fréquence pour syntoniser le pouvoir de Corona, tel ce diabolique accord

    de « Prométhée » !

    Linden Blossom

  • LINDEN BLOSSOM

    artiste lyrique- ( you tube 2 vidéos ) écrivaine- ( essayiste- 4 ème culture: philo-sciences)
    PARIS - FRANCE

  •  

     

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Climat
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule : « Beaucoup de travail et de questions »
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou
Journal
Le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal — Liberté d'expression
Un retour sur l’affaire Rushdie
Alors que Salman Rushdie a été grièvement blessé vendredi 12 août, nous republions l’analyse de Christian Salmon mise en ligne en 2019 à l’occasion des trente ans de l’affaire Rushdie, lorsque l’ayatollah Khomeiny condamna à mort l’écrivain coupable d’avoir écrit un roman qu’il jugeait blasphématoire. Ce fut l’acte inaugural d’une affaire planétaire, sous laquelle le roman a été enseveli.
par Christian Salmon
Journal — États-Unis
L’écrivain Salman Rushdie poignardé
Salman Rushdie se trouvait sous assistance respiratoire, après avoir été poignardé le 12 août, alors qu’il s’apprêtait à prendre la parole sur une scène de l’État de New York. De premiers éléments sur le profil de l’agresseur témoignent d’une admiration pour le régime iranien.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Le nucléaire sans débat
Où est le débat public sérieux sur l'avenir du nucléaire ? Stop ou encore ? Telle est la question qui engage les générations futures. Une enquête remarquable et sans concession qui expose faits et enjeux. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Face aux recommandations du GIEC, comment réconcilier l’écologie avec le nucléaire
L'écologie politique a toujours manifesté une aversion contre le nucléaire. Pourtant, cette source d'énergie décarbonée n'est pas dénuée d'intérêt. D'où vient alors ce désamour pour le nucléaire ? Le nucléaire devrait se guérir de deux maux: sa filiation militaire qui met en exergue sa dangerosité, et l'absence d'une vision stratégique renouvelée et forgée avec l'adhésion de la société.
par francois brechignac
Billet de blog
Croissance énergétique : et si le nucléaire n'était pas la solution ?
On trouve ici et là des aficionados du nucléaire pour expliquer que pour continuer à consommer et à croitre sur le rythme actuel, il suffit de construire des centrales nucléaires. C'est d'ailleurs l'essence du plan pour l'énergie de notre renouveau président. Alors causons un peu croissance énergétique et centrales nucléaires.
par Haekel
Billet de blog
Le piège du nucléaire
Maintenant que la France est en proie à des incendies en lien avec le réchauffement climatique, que notre pays manque de plus en plus d’eau et que notre président et ses ministres, après avoir renationalisé EDF, nous préparent un grand plan à base d’énergie nucléaire, il serait temps de mettre les points sur les « i ».
par meunier