Linden Blossom : SWINGING SHIFT FIRED ACADEMIC STYLE

C’est du même cri du cœur de mes sœurs zapatistes que, de la charge utile au bagage signifiant je vous balance en grand huit ma rocket : « Réveillez vous ! Boutez selle l’ennemi hors de France et du monde !" (citation de Jeanne d'Arc)

WHEN BLOSSOM’S

SWINGING SHIFT

FIRED ACADEMIC STYLE

C’est du même cri du cœur de mes sœurs zapatistes que, de la

charge utile au bagage signifiant je vous balance en grand huit ma

rocket :

« Réveillez vous ! Boutez selle l’ennemi hors de France et du monde !

Oyez chers fouaciers ! Si me lire nécessite de monter un fougueux

destrier n’hésitez pas de mettre le pied à l’étrier ! je reconnais que suivre

le rétropédalage de ma ligne syntaxique exige une énergie nourrie à

l’énergie cosmique.

J’accuse mon style de swingner entre signifié et signifié sur le mode

toboggan ou montagne russe de ma pensée, et parfois s’égarer en

terres exotiques genre « la danse de la Panthère » chez nos frères et

sœurs Sénoufos ! Mais comme le dit Daniel Sibony,grand mathématicien

et psychanalyste à l’instar de son homonyme J. Siboni, le «beau style »

Anesthésie les plus réfractaires de nos lecteurs !

Alors ! Venez surfer sue la crêtes de mes vagues même si parfois elles

vous emporteront sur des lames de fond !

Sans transition vous basculerez vers une autre dimension !

Mon style aux raccourcis flamboyants se révèlera pour vous comme une véritable narco-électrolyse !

Laissez vous ballotez comme bois flotté, ma planche n’est pas pourrie,

non !

Abandonnez vous aux toxiques voluptés « Moderato Cantabile » d’une

« Brise de Mai » Jusqu’au passionné « Con Fuoco » des ardeurs

sauvages d’un Beethoven révolté mais qui cependant vous élèvera par

delà les percussions de sa neuvième à sentir et ressentir cette Énergie

Cosmique qui est notre bain amniotique d’Amour Universel !

Ouvrez vous aux voix de ces femmes qui à leurs façons chantent

« Freude Durch Leiden ! »

Accrochez vous !

À quoi ? Mais à mon style qui accueille les mots comme ils se

présentent, neufs, d’où qu’ils viennent, comme çà, « Al Diletto »,

Comme le Groucho des « Max Brothers », à ce qui vous tombe sous la

main du sens, un accessoire, fusse- t-il un accoudoir ou bien un

décolleté généreux !

Oui, mon style tient de Tex Avery ! Rappelez vous votre enfance et les

joyeux films d’animation qui en guise d’apero vous mettaient en bouche

le « Plat de résistance » du film à digérer !

Et… Si il n’y a rien ?

Eh bien si pas d’accoudoir, accrochez vous au « Pic de l’Esprit » !

À défaut, il vous reste le « Mât d’Ulysse » ! Ce héros aux mille tours !

Ou la « Coupole de Brunelleschi » c’est-à dire moi !

En d’autres termes « Vous » ! Car moi c’est vous !

À ceci près que je parle du « Moi transcendé », ce qui est défini par le

« Soi » !

C est l’étage au dessus ! Encore un effort !

Je reconnais qu’il faut du souffle ! Accrochez vous à mon airbag !

Auquel cas, entre la prise de son, le montage et le mixage (je parle de

mon style) nos messagers, je parle des neutrinos invisibles, oui, ces

petites entités tombant du soleil en 8mn , 7 ( c’est Michel Cassé qui le

dit ) ! et chargés de… Mes billets !

Ces « Ghost particles » comme dit l’Oncle Sam, sont de véritables

bombes !

Sont pas gonflées à l’hélium comme nos governators !

Non ! Vous l’avez compris à l’Énergie Cosmique !

Grâce à elle ce gentil orfèvre de A.Brunelleschi se retrouva dans la peau

d’un Michel Ange !

Parce que sa coupole, fallait le faire ! Aucun architecte n’avait répondu à

ce cas de figure !

Même pas en rêve ! Et pourtant …

Tombée du cosmos : « Et Fiat Lux » !

Comme disait un certain chef d’État :

« Pas vu, pas pris » !

Sauf que ceux qui connaissent cette loi consubstantielle à notre espèce

Validée somptueusement par Philippe Guillemant cette loi de la

« Rétro-causalité » illumine bien la « Coupole »,

et la fameuse lampe brûle..

En accrochant au dessus de mon lit lors de ma petite enfance

« La JOCONDE », Bonne maman voyait-elle à travers son être et les

profondeurs de notre archétype collectif du troisième Œil la lumineuse

apothéose de son geste ?

Il faut savoir que Leonardo Da Vinci avait rendu l’âme à deux marches

de sa maison, et qu’en piquant un point d’Or dans la prunelle de SA

JOCONDE ces neutrinos immatériels qui planaient autour de nous nous

faisait basculer de paradigme ?

Linden BLOSSOM

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.