Vivre est un village
Consultant en système d'information honoraire
Abonné·e de Mediapart

623 Billets

6 Éditions

Billet de blog 21 janv. 2022

Participatif, Convivialisme, Musique, Philosophie & 4ème dimension...

Herz und Mund und Tat und Leben (Le cœur, et la bouche, et l'action, et la vie) (BWV 147) est une cantate religieuse de Jean-Sébastien Bach jouée à Leipzig le vendredi 2 juillet 1723 à l'occasion de la fête de la Visitation de la Vierge Marie.

Vivre est un village
Consultant en système d'information honoraire
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Marie-Hélène

SMIEJAN

Biographie

Marie-Hélène Smiejan-Wanneroy, 54 ans, diplômée de l'ESSEC et de l'INALCO (licence de chinois), passe une année à l'université à Pékin en 1975-1976.

De retour en France, elle commence son activité professionnelle chez IBM France en tant qu'ingénieur commercial, puis rejoint une société de leasing informatique, alors à ses débuts, ECS. En 1983 elle crée sa propre société de financement informatique, qu'elle revendra au bout de dix ans à la Société générale.

Elle exercera successivement au sein d'Allium, filiale de services informatiques de la Société générale et d'un groupe hollandais, les fonctions de directeur commercial, directeur de l'administration des ventes et systèmes d'information, directeur de la logistique et des achats.

En 1997, elle prend la direction d'Econocom France, au sein de la société européenne de services informatiques Econocom Group.

Elle assure en parallèle au niveau du groupe la direction du marketing et de la communication.

En 2003, elle décide de quitter l'informatique européenne pour créer une entreprise spécialisée dans le conseil à l'implantation en Chine et dans l'organisation d'événements à Pékin.

Elle rejoint le projet MediaPart pour en assurer la direction générale. 

Vincent

TRUFFY

Ses articles

Biographie

Vincent Truffy a commencé sa carrière au Monde à 22 ans (il en a 36) comme secrétaire de rédaction pour le quotidien, puis pour les suppléments et publications (« Monde des Livres », « Radio-Télévision », Bilan économique et social, Monde diplomatique, suppléments ponctuels…) avant de revenir au quotidien comme rédacteur en chef adjoint chargé de l'édition.

 Il a aussi participé à la création du Monde interactif sur le papier et sur le web, s'est occupé des relations éditoriales entre les rédactions du Monde et du Monde.fr, tenu la chronique quotidienne « Sur le Net » dans Le Monde, a été chef adjoint du service Europe-Politique-Société pendant la dernière campagne présidentielle.

Il a mis en place le système éditorial du quotidien, lancé le service de surveillance et de prévision de l'actualité à l'usage de sa rédaction en chef, planché sur la zone payante du Monde.fr et sur la dernière formule du journal.

Pour son dernier poste au Monde, il s'est occupé des pages infographiées Focus.  

A MEDIAPART, IL TRAVAILLE EN BINOME AVEC GERALDINE DELACROIX

Après avoir passé mes deux premières années dans la presse entre Le Monde et Les Echos, je suis entrée à Libération en 1992.

Chef d'édition des rubriques Vous, France, Economie jusqu'en 1998... j'ai ensuite pris la responsabilité du service Infographie.

En 2000, j'ai définitivement laissé tomber le papier pour Libération.fr.

Une riche époque marquée par l'irruption de l'information en continu, du multimédia et de l'interactivité.

J'ai quitté Libération en 2007 pour fonder avec Judith Rueff l'agence de web-documentaire Ligne 4.

J'ai rejoint Mediapart à la fin de l'année 2009.

Le Projet Mediapart

Le journal en sept questions

  1. Quelle ambition éditoriale ?
    2. Quelle différence avec les médias en ligne existants ?
    3. Pourquoi un modèle économique payant ?
    4. Quels sont les besoins de financement ?
    5. Comment est garantie l’indépendance ?
    6. Comment sera composée l’équipe ?
    7. Quel est le calendrier du lancement ?

1. Quelle ambition éditoriale ?

Il s’agit d’un journal en ligne d’information généraliste, s’adressant à une clientèle que ni l’offre papier existante ni l’offre en ligne ne satisfont aujourd’hui. Ce projet est né d’un double constat partagé par une équipe de journalistes expérimentés : la crise de la presse papier qui est une crise de l’offre éditoriale ; la crise  de croissance du web, dont les potentialités au service des citoyens éclairés ne sont pas exploitées au mieux et qui appelle l’invention d’un nouveau modèle d’information de presse.

Pour ses lecteurs, ce journal sera à la fois : 

  • Le lieu d’une information de référence et d’une culture journalistique renouvelée. L’information de référence se définit par quatre mots, trop oubliés : la qualité, l’indépendance, la pertinencel’exclusivité.  Elle suppose de remettre à l’honneur un genre trop délaissé et injustement décrié : l’enquête, avec ses découvertes, ses surprises, ses révélations inédites. Elle suppose aussi de trier, de choisir, de hiérarchiser, tant trop d’informations finit par étouffer l’information pertinente. Constituée de talents éprouvés, venus de titres divers et issus de générations différentes, notre rédaction devra ainsi proposer « le meilleur de l’info ».
  • Le lieu d’une documentation de référence. Une masse mondiale d’informations, d’analyses et de réflexions est aujourd’hui disponible sur le web (médias, blogs, documents). Faute de temps pour chercher ces informations ou de moyens pour en qualifier la validité, nombre de lecteurs n’arrivent pas à faire eux-mêmes la sélection, la hiérarchisation ou la synthèse des données qui les intéressent.  Par un travail de veille, de recherche et d’édition sur des contenus que la Toile produit avec une puissance inégalée,  notre journal proposera chaque jour « le meilleur du web ».
  • Le lieu d’un débat de référence, organisé et modéré. Il s’agit d’exploiter au mieux le foisonnement de production participative (blogs, forums, posts) du Net, tout en se distinguant par cette fonction « club » de ses dérives qui tournent parfois à un chahut diablement sympathique mais peu satisfaisant pour l’esprit. L’adhérent pourra contribuer, prendre la parole et discuter avec les journalistes, les experts et les autres membres. Mais avec des règles, des procédures, des modérations explicites. Média participatif de qualité, notre journal ambitionne de construire un public de lecteurs contributeurs, dessinant les contours d’une communauté intellectuelle qui, avec ses interventions et ses échanges, proposera « le meilleur du débat ».

Notre ambition est que ce journal en ligne devienne l’outil principal de gestion de l’information de chacun des adhérents, avec un haut degré de personnalisation et d’intégration. 

Venue principalement de la presse traditionnelle, attachée à l’écrit et au papier, l’équipe des fondateurs est cependant arrivée progressivement à la conclusion que seul le web permet de lancer aujourd’hui en France un quotidien indépendant d’information généraliste.

Tous les autres supports nécessitent des investissements initiaux très lourds, donc dépendants de puissances financières, soit directement en tant qu’actionnaires, soit indirectement en tant qu’annonceurs publicitaires. Et, nous le savons, ces puissances financières ont d’autres intérêts que l’information et, souvent, des liens incestueux avec la puissance publique. De plus, les recettes des ventes des quotidiens papiers sont en baisse constante, tout comme leurs recettes publicitaires.

Par ailleurs, le web permet au lecteur actif de la presse francophone de référence de garder un lien permanent avec son journal, dans une époque où les déplacements, en France comme à l’étranger, font partie de son quotidien.

Enfin, seul le web est lu par la génération des 20 à 30 ans qui n’achète plus de quotidien papier et recherche aujourd’hui la quasi-totalité de son information sur internet.

http://convivialisme.org/

https://blogs.mediapart.fr/les-convivialistes/blog

https://blogs.mediapart.fr/marc-humbert/blog

Herz und Mund und Tat und Leben (Le cœur, et la bouche, et l'action, et la vie) (BWV 147) est une cantate religieuse de Jean-Sébastien Bach jouée à Leipzig le vendredi 2 juillet 1723 à l'occasion de la fête de la Visitation de la Vierge Marie.

  • Première partie
    • 1. Chœur : Herz und Mund und Tat und Leben (« Le cœur et la bouche et les actes et la vie »)
    • 2. Recitativo : Gebenedeiter Mund! (« Ô lèvres bénies ! »)
    • 3. Aria : Schäme dich, o Seele nicht (« N'aie point honte, ô mon âme »)
    • 4. Recitativo : Verstockung kann Gewaltige verblenden (« L'endurcissement peut aveugler les puissants »)
    • 5. Aria : Bereite dir, Jesu, noch itzo die Bahn (« Prépare-toi la voie, ô Jésus, dès maintenant »)
    • 6. Chœur : Wohl mir, daß ich Jesum habe (« Quel bonheur que Jésus soit avec moi »)
  • Seconde partie
    • 7. Aria : Hilf, Jesu, hilf, daß ich auch dich bekenne (« Aide-moi, Jésus, aide-moi, pour qu'à ton retour je te confesse »)
    • 8. Recitativo : Der höchsten Allmacht Wunderhand (« La main miraculeuse de la plus haute puissance »)
    • 9. Aria : Ich will von Jesu Wundern singen (« Je chanterai les miracles de Jésus »)
    • 10. Chœur : Jesus bleibet meine Freude, Meines Herzen Lust und Saft (« Jésus demeure ma joie, Consolation et sève de mon cœur »)

Les confidences d'un père d'autiste. 

WAWA(Pour moi WArum/WAfür) Chien qui aboie ne mord pas (et la caravane passe). Londres - U.K. 

La nature est présente autour de nous, par exemple dans ce marécage de la côte Atlantique espagnole.

https://blogs.mediapart.fr/wawa

LINDEN BLOSSOM artiste lyrique- ( you tube 2 vidéos ) écrivaine- ( essayiste- 4 ème culture: philo-sciences) PARIS

https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/300421/linden-blossom-essayiste-de-la-quatrieme-culture

Linden Blossom Essayiste de la quatrième culture

Yin et Yang

https://blogs.mediapart.fr/m-artin-m-artin/blog/070712/m-art-aux-troisiemes-rencontres-avec-mediapart

Gloire du participatif 

    • 14 FÉVR. 2019

A partir d'une réflexion menée par Linden Blossom et moi même, je souhaite tenter une expérience dans le champ du participatif : pour que nos échanges soient moteur d'une libre expression démocratique sous la houlette de notre médiateur Guillaume Alexandre. Continuons, ici, le chemin entamé par "Aimer Mediapart à partir de la philosophie d'Alain Badiou !!!"

Linden Blossom : SUIVI CYCLONIQUE DE PENSÉES D’UN CRAZY RACOON

https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/060521/linden-blossom-suivi-cyclonique-de-pensees-d-un-crazy-racoon

UNTANARA LINDEN BLOSSOM ZAPATISTA : The Rise Of ISIS

https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/150521/untanara-linden-blossom-zapatista-rise-isis

LINDEN BLOSSOM : CLAIR DE LUNE PIANISSIMO SENZA SORDINE

https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/070221/linden-blossom-clair-de-lune-pianissimo-senza-sordine

LINDEN BLOSSOM : COMBIEN J’AI DE SOUS DANS MON SABOT ?

https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/210520/linden-blossom-combien-j-ai-de-sous-dans-mon-sabot

Gloire du participatif 

A partir d'une réflexion menée par Linden Blossom et moi même, je souhaite tenter une expérience dans le champ du participatif : pour que nos échanges soient moteur d'une libre expression démocratique sous la houlette de notre médiateur Guillaume Alexandre.

Continuons, ici, le chemin entamé par "Aimer Mediapart à partir de la philosophie d'Alain Badiou !!!"

https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/140219/gloire-du-participatif

😎

A bientôt.

Amitié.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Pouvoir d'achat
« Et Macron, il pense aux familles nombreuses quand tout augmente ? »
En avril 2022, selon l’Insee, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution ont augmenté de 1,3 %. Une hausse des prix que subissent de plein fouet les plus modestes. À Roubaix, ville populaire du nord de la France, la débrouille règne.
par Faïza Zerouala
Journal — France
Violences conjugales : Jérôme Peyrat finalement contraint de retirer sa candidature
L’ancien conseiller d’Emmanuel Macron, condamné pour violences conjugales, renonce à la campagne des législatives. La défense catastrophique du patron de LREM, Stanislas Guerini, a accéléré les choses. Et mis fin à la gêne qui montait au sein du parti présidentiel, où personne ne comprenait cette « décision venue d’en haut ».
par Ellen Salvi
Journal
Affaire Jérôme Peyrat : « Le problème, c’est qu’ils s’en foutent »
Condamné pour violences conjugales en 2020, Jérôme Peyrat a fini par retirer sa candidature aux élections législatives pour la majorité présidentielle à deux jours de la date limite. Il était pourtant toujours soutenu par les responsables de La République en marche, qui minimisent les faits.
par À l’air libre
Journal
Élisabeth Borne et l’écologie : un certain savoir-rien-faire
La première ministre tout juste nommée a exercé depuis huit ans de nombreuses responsabilités en lien direct avec l’écologie. Mais son bilan est bien maigre : elle a soit exécuté les volontés de l’Élysée, soit directement contribué à des arbitrages problématiques.
par Mickaël Correia et Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Le générique ne prédit pas la fin
Que se passe-t-il lorsque le film prend fin, que les lumières de la salle de cinéma se rallument et qu’après la séance, les spectatrices et spectateurs rentrent chez eux ? Le film est-il vraiment terminé ? Le cinéma vous appartient. Le générique ne prédit pas la fin. Il annonce le début d’une discussion citoyenne nécessaire. Prenez la parole, puisqu’elle est à vous.
par MELANIE SIMON-FRANZA
Billet de blog
images écrans / images fenêtres
Je ne sais pas par où prendre mon film.
par Naruna Kaplan de Macedo
Billet de blog
Quand le Festival de Cannes essaie de taper fort
La Russie vient de larguer 12 missiles sur ma ville natale de Krementchouk, dans la région de Poltava en Ukraine. Chez moi, à Paris, je me prépare à aller à mon 10e Festival de Cannes. Je me pose beaucoup de questions en ce mois de mai. Je me dis que le plus grand festival du monde tape fort mais complètement à côté.
par La nouvelle voix
Billet de blog
Une fille toute nue
[Rediffusion] Une fois de plus la « culture » serait en danger. Combien de fois dans ma vie j’aurais entendu cette litanie… Et ma foi, entre ceux qui la voient essentielle et ceux qui ne pas, il y a au moins une évidence : ils semblent parler de la même chose… des salles fermées. Les salles où la culture se ferait bien voir...
par Phuse