Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde." (Albert Camus)

Quand Claire Chazal et le 13h de TF1 évoquent Vichy [interview]

Source : http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/allier/allier-local/2011/04/17/quand-claire-chazal-et-le-13h-de-tf1-evoquent-vichy-interview_150454.html

La ville de Vichy fera l'objet d'un zoom, ce dimanche, à 13 heures, dans le journal de Claire Chazal. La journaliste vedette de TF1 a accepté de lever un coin du voile sur ces quinze minutes.

Depuis une quinzaine de jours, caméra à l'épaule, les reporters de TF1 arpentent le pavé vichyssois, enchaînent images et témoignages. Les téléspectateurs dominicaux devraient donc découvrir, aujourd'hui, à l'heure du déjeuner, un savant dosage passé-présent.

 

Pourquoi ce zoom sur Vichy ?

Ce zoom, qui existe depuis deux ans, a été conçu comme un balayage de toute la France, pour montrer la diversité du territoire. Nous essayons de varier les voyages et les balades.

 

C'est une région que vous connaissez bien...

Oui. Je suis née à Thiers. C'est effectivement tout proche. Quand j'étais petite, notre promenade de vacances la plus joyeuse était d'aller à Vichy. Ma grand-mère aimait beaucoup faire des cures à Vichy. Nous prenions la Micheline ou le car et passions la journée autour du plan d'eau. Je me souviens de ces grandes avenues, de l'eau thermale atrocement mauvaise. Il est vrai que désormais je reviens rarement. Je n'ai pas de maison familiale.

 

Quelle est l'image de Vichy à l'extérieur ?

 

Son image est multiple. Ceux qui sont extérieurs ont une double vision de la ville. Ils pensent d'abord au poids de l'Histoire. On sent bien que les habitants d'aujourd'hui rejettent un peu cette image-là. Qu'ils ne sont pas très contents que leur ville soit associée à ce Régime appelé sans doute à tort Régime de Vichy. Une période sombre de notre histoire. Le gouvernement provisoire s'est installé là par hasard. La ville n'en est pas responsable.

L'autre image est un peu désuète, d'un autre temps, avec Napoléon III. Une réalité d'ailleurs, si l'on en juge par l'architecture, les parcs et les habitudes thermales. Tout cela est resté. Nous essayons de montrer, dans le zoom, que la ville s'est considérablement rénovée et modernisée. Que les cures, réservées davantage, par le passé, à des personnes âgées, cherchent à en séduire aussi de plus jeunes.

 

Vous allez donc sortir du cliché pastilles et eau de Vichy ?

On en sort sans en sortir. On ne peut pas non plus ne pas donner des repères aux téléspectateurs. On ne fait pas des cartes postales, mais on a envie d'aborder tous les aspects. Il y aura aussi les pastilles et les carreaux Vichy qui sont une réalité. Mais sous forme de clin d'oeil ou de petites allusions. En 15 minutes, on peut dire beaucoup de choses.

 

Vous allez aussi aborder l'aspect du luxe. Vichy a-t-elle en France l'image d'une ville thermale luxueuse ?

Je peux me tromper, mais je dirais non. Pas encore. Ça progresse, mais ce n'est pas Évian. D'abord parce que le climat reste rude, très chaud en été et très froid en hiver. L'Auvergne est une région très belle. Ce n'est pas moi qui dirais le contraire. Mais son climat est très contrasté. On ne peut pas aller contre. Et puis, on a encore en mémoire le temps où beaucoup de personnes âgées fréquentaient la station, pour des prix modérés. Tout cela progresse lentement dans les esprits.

Catherine GRÉAU

http://videos.tf1.fr/jt-we/2011/zoom-sur-vichy-6398056.html

Signez !!!

 https://www.change.org/p/claude-bartolone-président-de-l-assemblée-nationale-gérard-larcher-président-du-sénat-faire-respecter-la-ville-de-vichy-et-ses-habitants-en-demandant-au-final-la-promulgation-de-la-proposition-de-loi-de-gérard-charasse-député-de-l-allier

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.