Vivre est un village
Consultant en système d'information honoraire
Abonné·e de Mediapart

651 Billets

6 Éditions

Billet de blog 24 juin 2022

LE REGARD QUANTIQUE (3) De Helgoland à Ravello

Tel Montaigne parlant de ses Essais, cet Opus m’a fait comme je l’ai fait ! À quelque empan de lune Rabelais avec son « À Plus Hault Sens » n’avait-il pas selon le « Principe Ménippéen inversé » capté dans l’invisible cette circularité non close...

Vivre est un village
Consultant en système d'information honoraire
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  • LE REGARD QUANTIQUE (3)

    De Helgoland à Ravello

    Tel Montaigne parlant de ses Essais, cet Opus m’a fait comme je l’ai

    fait !

    À quelque empan de lune Rabelais avec son « À Plus Hault Sens »

    n’avait-il pas selon le « Principe Ménippéen inversé » capté dans

    l’invisible cette circularité non close,

    Celle là même qui structure et dessine une dynamique que le regard de

    Leonardo da Vinci fixera dans le marbre avec l’escalier à double spirale

    de Chambord symbolisant les hélices de l’ADN ?

    C’est le regard quantique qui permet d’embrasser le grand Tout des

    sagesses anciennes.

    Les neurosciences grâce à l’IRM nous montrent ces « états modifiés de

    conscience » dont les marqueurs de performances sont liés à la

    plasticité neuronale.

    L’expérience proustienne de la madeleine fut pour moi un fruit exotique :

    dont ma mère raffolait durant ma gestation !

    De « In Utéro » à « Ex Utéro », on voit le fil rouge !

    Ainsi j’expériençais une déflagration suivie d’une déflection pour enfin

    aboutir à une « Abduction » de conscience.

    Les ouvertures temporelles s’en donnaient à cœur joie.

    Sur d’autres plans, spécialement heideggérien, c’est retrouver le temps

    grec. Structuré grammaticalement sans cloison entre : passé, présent et

    futur. Tout est dans un « Présent » à caractère d’éternité ».

    La théorie de la rétro-causalité en attelage harmonieux avec la flexibilité

    de l’Espace Temps valide ces fluctuations temporelles.

  • 2

    Retrouver le « Temps Grec » c’est aussi le domaine d’études de Carlo

    Rovelli : La gravité quantique.

    Il vise à comprendre et à donner un sens cohérent à ce paysage d’une

    « Extrême beauté » ainsi éprouvé par Werner Heisenberg à Helgland.

    Un monde sans temps !

    Mais tout le monde n’éprouve pas cette « Pensée cosmique » chère à

    G.Bruno !

    Même si c’est le leit motif de « La Recherche » proustienne, cette

    pensée ne s’envole qu’à de rares moments vers un dépassement

    spinoziste du troisième genre et la transcendance ne brûle pas son

    œuvre de son feu intérieur comme chez Hugo ou Goethe.

    Il se contente de l’effleurer comme A.Breton dans son second manifeste

    du traité du surréalisme évoquant :

    « Ce point de l’esprit d’où la vie et la mort, le réel et l imaginaire, le

    passe et le futur, le communicable et l incommunicable, le haut et le bas

    cessent d’être perçus contradictoirement ; Et c’est en vain qu’on

    chercherait à l’activité surréaliste un autre mobile que l’espoir de

    détermination de ce point . La perception et la représentation ne sont à

    tenir que pour les produits de dissociation d’une faculté unique,

    originelle, dont l’image eidéique rend compte et dont on retrouve la trace

    chez le primitif, les peuples racines et… l’enfant ».

    Ce point de l’esprit c’est celui où toutes les questions sont

    brûlées.

    C’est celui du « son consumé » de G. Scelsi et son « Premier

    mouvement de l’Immobile ».

    C’est la « Musica callada » évoquée par les Sages bouddhistes et

    reprise par Sergiù Celibidace.

    C’est la magie de l’Intrication qui fait que le Soleil et la Lune s’attirent

    sans se toucher.

    C’est la « Conscience Intuitive Extra-neuronale » qui fit « voir » le

    neutrino à W.Pauli trente ans avant sa validation par des équations ou

    les « Visions « de Hildegarde de Bingen qui décrivit il y a mille ans les

    grands principes de la physique quantique.

    C’est elle qui permit de calculer la densité exacte du Compagnon, étoile

    satellite de Sirius, et sa distance exacte chez les Dogons, bozo du Niger

    et Bambara du Mali.

    En amont de la théorie de « L’univers cyclique holographique »

    Nietzsche avait exposé son Leit motif de « l’Éternel retour » !

    Ce mode de circularité éclaire aussi le chef d’œuvre de Sophocle :

  • 3

    « Œdipe Roi » où le détective est le coupable !

    Or la littérature védique vieille de plusieurs milliers d’années avait bien

    illustré ce principe « auto-regénérateur » de l’univers.

    Les moines Tibétains dans leurs enseignements secrets l’illustrent

    brillamment.

    Le « Premier Mouvement de l’Immobile » c’est le grand mystère.

    Et cette énergie immatérielle qui circule partout librement selon N.Tesla,

    Est ce autre chose que ce que la Renaissance évoquait avec Eros et sa

    magie ?

    Est elle d’autre nature que celle définie par P.Guillemant dans sa théorie

    de la physique de la conscience ?

    Les effets psychédéliques des stupéfiants et autres drogues

    expérimentés par les anthropologues en Amazonie valident ils la

    Théorie de la gravidation quantique ?

    L’occident et la technologie puissante de l’I.A. pourront ils valider la

    « Conscience intuitive extraneuronale » ?

    Celle qui tombe du cosmos déguisée en « neutrinos immatériels »

    Que l’Oncle Sam appelle : « ghost particles » ?

    Les Ovnis le permettront ils??

    Après Einstein et Pauli qui affirmèrent que les atomes et les particules

    fondamentales ont un degré rudimentaire de conscience, de volonté ou

    d’auto activité, Toni Nader illustra brillamment comment Brahma était

    dans la cellule.

    Quelle Toute Puissance a pu arrêter le geste sacrificateur d’Abraham

    Que la Bible nomme « le regard de l’Ange » ?

    La grande question sans réponse est :

    « Qu’est ce qui fait que tout se tient alors que tout va vers le chaos ?

  • 4

    Et cette nuit HISTORIQUE où les planètes en s’alignant nous rappellent

    Que cette magnifiscence d’Harmonie n’est que illusion.

    Maya n’est qu’une réalité à l’échelle humaine.

    Mais en sortant de cette prison de la matière nous connaissons la

    « VRAIE » réalité !

    Le Satori ou « Éveil » que j’ai expérimenté à Ravello.

    C’est le « Je suis l’Alpha et l’Oméga » symbolisé par Ouroboros.

    Là, le TEMPS N’EXISTE PAS

    Enlightened Child

    Linden BLOSSOM

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Fraude fiscale : la procédure opaque qui permet aux grandes entreprises de négocier
McDonald’s, Kering, Google, Amazon, L’Oréal… Le règlement d’ensemble est une procédure opaque, sans base légale, qui permet aux grandes entreprises de négocier avec le fisc leurs redressements. Un rapport exigé par le Parlement et que publie Mediapart permet de constater que l’an dernier, le rabais accordé en 2021 a dépassé le milliard d’euros.
par Pierre Januel
Journal
Cac 40 : les profiteurs de crises
Jamais les groupes du CAC 40 n’ont gagné autant d’argent. Au premier semestre, leurs résultats s’élèvent à 81,3 milliards d’euros, en hausse de 34 % sur un an. Les grands groupes, et pas seulement ceux du luxe, ont appris le bénéfice de la rareté et des positions dominantes pour imposer des hausses de prix spectaculaires. Le capitalisme de rente a de beaux jours devant lui.
par Martine Orange
Journal — Livres
Le dernier secret des manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Journal
Le député Sacha Houlié relance le débat sur le droit de vote des étrangers
Le député Renaissance (ex-LREM) a déposé, début août, une proposition de loi visant à accorder le droit de vote aux étrangers aux élections municipales. Un très « long serpent de mer », puisque le débat, ouvert en France il y a quarante ans, n’a jamais abouti.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Le bon sens écologique brisé par le mur du çon - Lettre ouverte à Élisabeth Borne
On a jamais touché le fond de l'aberration incommensurable de la société dans laquelle nous vivons. Au contraire, nous allons de surprises en surprises. Est-ce possible ? Mais oui, mais oui, c'est possible. Espérons que notre indignation, sans cesse repoussée au-delà de ses limites, puisse toucher la « radicalité écologique » de madame Borne.
par Moïra
Billet d’édition
Les guerriers de l'ombre
« Je crois que la planète va pas tenir longtemps, en fait. Que le dérèglement climatique ne me permettra pas de finir ma vie comme elle aurait dû. J’espère juste que je pourrai avoir un p’tit bout de vie normale, comme les autres avant ». Alors lorsque j'entends prononcer ces paroles de ma fille, une énorme, incroyable, faramineuse rage me terrasse. « Au moins, j’aurais vécu des trucs bien. J’ai réussi à vaincre ma maladie, c’est énorme déjà ».
par Andreleo1871
Billet de blog
L’eau dans une France bientôt subaride
La France subaride ? Nos ancêtres auraient évoqué l’Algérie. Aujourd’hui, le Sud de la France vit avec une aridité et des températures qui sont celles du Sahara. Heureusement, quelques jours par an. Mais demain ? Le gouvernement en fait-il assez ? (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet d’édition
Canicula, étoile chien
Si la canicule n’a aucun rapport avec les canidés, ce mot vient du latin Canicula, petite chienne. Canicula, autre nom que les astronomes donnaient à Sirius, étoile la plus brillante de la constellation du Grand Chien. Pour les Grecs, le temps le plus chaud de l’année commençait au lever de Sirius, l’étoile chien qui, au solstice d’été, poursuit la course du soleil .
par vent d'autan