Le club d'aviron Vivre est un village-sur-Mediapart...

Ce billet est la continuation de : Jaune, jaune, jaune le monde est jaune !!!

Si nous étions dans deux positions extrêmes, celle qui suppose une omniscience divine (ou démoniaque) permettant de connaître toutes les conséquences avenir de nos actes, et celle qui refuse d'inclure le moindre examen des conséquences de nos actes dans leur évaluation morale, et si nus écartons aussi une position moyenne stipulant qu'il faut inclure dans une certaine mesure (restant à définir) la considération des conséquences de nos actes, parmi d'autres facteurs "secondaires", dans l'application d'un autre critère moral (en général une règle déontologique, ou bien un perfectionnement vertueux de l'agent moral), reste la perspective conséquentialiste pure. Celle-ci repose sur une sorte d'évidence :

si nous endossons une valeur (celle-ci par exemple https://presite.mediapart.fr/contenu/le-projet.html) nus devons alors tout faire pour la promouvoir 

(page 9 édition PUF quadrige manuels)

https://www.cairn.info/introduction-a-l-ethique--9782130632610.htm#

https://www.nonfiction.fr/article-3280-une-non-introduction-a-lethique.htm

Pour ses lecteurs (je rajoute apporteurs de commentaires, de billets, de recommandations et de choix de favoris), ce journal sera à la fois : 

  • Le lieu d’une information de référence et d’une culture journalistique renouvelée. L’information de référence se définit par quatre mots, trop oubliés : la qualité, l’indépendance, la pertinence, l’exclusivité.  Elle suppose de remettre à l’honneur un genre trop délaissé et injustement décrié : l’enquête, avec ses découvertes, ses surprises, ses révélations inédites. Elle suppose aussi de trier, de choisir, de hiérarchiser, tant trop d’informations finit par étouffer l’information pertinente. Constituée de talents éprouvés, venus de titres divers et issus de générations différentes, notre rédaction devra ainsi proposer « le meilleur de l’info ».

 

  • Le lieu d’une documentation de référence. Une masse mondiale d’informations, d’analyses et de réflexions est aujourd’hui disponible sur le web (médias, blogs, documents). Faute de temps pour chercher ces informations ou de moyens pour en qualifier la validité, nombre de lecteurs n’arrivent pas à faire eux-mêmes la sélection, la hiérarchisation ou la synthèse des données qui les intéressent.  Par un travail de veille, de recherche et d’édition sur des contenus que la Toile produit avec une puissance inégalée,  notre journal proposera chaque jour « le meilleur du web ».

 

  • Le lieu d’un débat de référence, organisé et modéré. Il s’agit d’exploiter au mieux le foisonnement de production participative (blogs, forums, posts) du Net, tout en se distinguant par cette fonction « club » de ses dérives qui tournent parfois à un chahut diablement sympathique mais peu satisfaisant pour l’esprit. L’adhérent pourra contribuer, prendre la parole et discuter avec les journalistes, les experts et les autres membres. Mais avec des règles, des procédures, des modérations explicites. Média participatif de qualité, notre journal ambitionne de construire un public de lecteurs contributeurs, dessinant les contours d’une communauté intellectuelle qui, avec ses interventions et ses échanges, proposera « le meilleur du débat ».

 

Notre ambition est que ce journal en ligne devienne l’outil principal de gestion de l’information de chacun des adhérents, avec un haut degré de personnalisation et d’intégration. 

Venue principalement de la presse traditionnelle, attachée à l’écrit et au papier, l’équipe des fondateurs est cependant arrivée progressivement à la conclusion que seul le web permet de lancer aujourd’hui en France un quotidien indépendant d’information généraliste.

Tous les autres supports nécessitent des investissements initiaux très lourds, donc dépendants de puissances financières, soit directement en tant qu’actionnaires, soit indirectement en tant qu’annonceurs publicitaires. Et, nous le savons, ces puissances financières ont d’autres intérêts que l’information et, souvent, des liens incestueux avec la puissance publique. De plus, les recettes des ventes des quotidiens papiers sont en baisse constante, tout comme leurs recettes publicitaires.

Par ailleurs, le web permet au lecteur actif de la presse francophone de référence de garder un lien permanent avec son journal, dans une époque où les déplacements, en France comme à l’étranger, font partie de son quotidien.

Enfin, seul le web est lu par la génération des 20 à 30 ans qui n’achète plus de quotidien papier et recherche aujourd’hui la quasi-totalité de son information sur internet.

La direction générale de l’entreprise sera assurée par Marie-Hélène Smiéjan, gestionnaire expérimentée qui a exercé depuis plusieurs années des fonctions de management et de direction d’entreprise dans le secteur des services informatiques. 

https://presite.mediapart.fr/contenu/le-projet.html

Biographie

Marie-Hélène Smiejan-Wanneroy, 54 ans, diplômée de l'ESSEC et de l'INALCO (licence de chinois), passe une année à l'université à Pékin en 1975-1976. De retour en France, elle commence son activité professionnelle chez IBM France en tant qu'ingénieur commercial, puis rejoint une société de leasing informatique, alors à ses débuts, ECS. En 1983 elle crée sa propre société de financement informatique, qu'elle revendra au bout de dix ans à la Société générale. Elle exercera successivement au sein d'Allium, filiale de services informatiques de la Société générale et d'un groupe hollandais, les fonctions de directeur commercial, directeur de l'administration des ventes et systèmes d'information, directeur de la logistique et des achats. En 1997, elle prend la direction d'Econocom France, au sein de la société européenne de services informatiques Econocom Group. Elle assure en parallèle au niveau du groupe la direction du marketing et de la communication. En 2003, elle décide de quitter l'informatique européenne pour créer une entreprise spécialisée dans le conseil à l'implantation en Chine et dans l'organisation d'événements à Pékin. Elle rejoint le projet MediaPart pour en assurer la direction générale. 

https://presite.mediapart.fr/atelier-journal/equipe/marie-helene-smiejan.html

https://www.youtube.com/watch?v=p-BrUmmXpmE

https://www.youtube.com/watch?v=3MXTaLpWPUs

Au milieu des vagues chatoyantes 
Mitten im Schimmern der spiegelden Wellen 

glisse comme un lourd chaland vacillant 
gleitet wie schwere der wankende Kahn 

Oh, sur la vague de joie 
ach auf der freudesanft schimmernden Welle 

l'âme glisse comme le bateau oh sur la vague de joie qui brille 
gleitet die Seele dahin wie der Kahn ach auf der freudesanft schimmernden Welle 

l'âme glisse comme le bateau 
gleitet die Seele dahin wie der Kahn 

parce que du ciel jusqu'aux vagues 
denn von dem Himmel herab auf die Wellen 

danse le coucher de soleil autour du bateau 
tanzet das Abendrot um den Kahn 

taaaaaaanzet le coucher de soleil autour du bateau 
taaaaaaaanzet das Abendrot rund um den Kahn 

Sur le sommet du bosquet occidental, la lueur rougeâtre est favorable au vent 
Über den Gipfel des westlichen Haines windet uns freundlich der rötliche Schein 

Des esprits bien cartésiens et bien intentionnés affirment, sur le leur fait que c'est Renée Fleming qie chantent...

Enfait, ils se trompent car de fait nous sommes ici à Medipart et c'est la raiosn médiapartesque qui prime wink...

Cette raisons médiaprtesque implique d'avoir lu, comme péalable la règle du jeu https://presite.mediapart.fr/contenu/le-projet.html coolcoolcool...

Cette règle du jeu est formelle : Il s’agit d’exploiter au mieux le foisonnement de production participative (blogs, forums, posts) du Net, tout en se distinguant par cette fonction « club »...

Dans notre résultat d'exploitation, nous avons bien précisé qu'il fallait inscrire au passif  https://blogs.mediapart.fr/antoine-perraud/blog/060718/meprise-du-participatif...

Je précise maintenant qu'il faut bien inscrire à l'actif que c'est Linden Blossom qui chante car notre fait medipartien nous invite au rêve, à l'asscociation d'idées, de pensées et de sentiments wink

LINDEN BLOSSOM

artiste lyrique- ( you tube 2 vidéos ) écrivaine- ( essayiste- 4 ème culture: philo-sciences)

PARIS - FRANCE

Sa biographie

1:https://www.youtube.com/watch?v=NANayylAn-4 2:https://www.youtube.com/watch?v=WFiqkGAHEXg

Mais en faisant le lien, j'ai entendu une jolie mélopée apparemment napolitaine !

PAR VIVRE EST UN VILLAGE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE JOELLE LOCATELLI LE 07/09/2019 21:28

Mélodies napolitaines, en effet,

En musique classique, la voix est souvent utilisée comme un instrument de musique à part entière.

Le poème est le point de départ de la composition d'une mélodie. Ce genre est marqué par la clarté de l'expression, et la précision des formes qui découle de la volonté de rendre le poème le plus intelligible et musical possible.

Si la relation très particulière qu'entretiennent texte et musique dans le genre de la mélodie requiert du compositeur une parfaite connaissance des règles poétiques et de la diction, il en est de même pour l'interprète, qui se doit d'avoir également une prononciation parfaite.

La mélodie française (et italienne) demandant un style vocal particulier : des voix très souples, plus confidentielles, et donc s'y faisant moins fortes qu'à l'opéra, avec une diction irréprochable, pour exprimer mais sans emphases indues les subtils sentiments sous-tendus par l'œuvre. Le genre étant dès l'origine fait pour le salon plutôt que pour de très grandes salles, leurs interprètes s'y sont spécialisés par plusieurs années de formation pratique auprès d'un maître. Mais ils n'ont pas toujours nécessairement renoncé à tenir aussi en parallèle des rôles à l'opéra, où ils doivent déployer tout le volume de leur voix, qui s'y fait alors moins intimiste.

https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9lodie_(genre)

Linden , se revendique de l'école de Régine Crespin https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gine_Crespin

PAR VIVRE EST UN VILLAGE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE VIVRE EST UN VILLAGE LE 09/09/2019 08:46

...l'idée de constituer 4 moteurs de bonnes qualité, c'est à dire 4 moteurs mixtes, en prolongement de ce commentaire :

https://blogs.mediapart.fr/289936/blog/020919/l-ami-qui-ne-m-pas-sauve-la-vie/commentaires

La bonne nouvelle est tombée lundi en début d’après-midi ! Vivre est un village est le sélectionneur de la catégorie Mediapart Masculin/Féminin  homme et entraîneur du huit. Son expérience internationale en tant que rameur, la qualité de ses  analyses techniques et sa passion sans limite pour notre discipline ont fait de lui la personne recherchée pour relancer le projet fédéral du huit Masculin/Féminin  de cette olympiade perpétuelle nommé Participatif sur Mediapart https://presite.mediapart.fr/contenu/le-projet.html . Pour Vivre est un village, cette médaille ne relève pas de l’utopie, les qualités des rameurs/rameuses sont là, reste à l’encadrement un travail plus soutenu sur le groupe.

Vivre est un village  est conscient de la densité de travail qui l’attend avec cette équipe. Toutefois  il souhaite dans la mesure de ses disponibilités garder des missions jardinier https://blogs.mediapart.fr/joelle-locatelli/blog/220319/il-etait-un-jardin-qui-sappelait-la-terre. Une nouvelle organisation de Mediapart est à prévoir afin de préserver ce huit de cet Iceberg nommé "dépublié par la rédaction"...

...je confesse une certaine audace à me déclarer "sélectionneur de la catégorie Mediapart Masculin/Féminin  homme et entraîneur du huit" sous prétexte de "mon expérience internationale en tant que rameur, la qualité de ses  analyses techniques et sa passion sans limite pour notre discipline ont fait de lui la personne recherchée pour relancer le projet fédéral du huit Masculin/Féminin  de cette olympiade perpétuelle nommé Participatif sur Mediapart https://presite.mediapart.fr/contenu/le-projet.html . Pour Vivre est un village, cette médaille (interdiction de commenter, d'écrire un bille et de répondre à mes messages de la messagerie dite "privée" de Mediapart)  ne relève pas de l’utopie, les qualités des rameurs/rameuses sont là, reste à l’encadrement un travail plus soutenu sur le groupe."

https://blogs.mediapart.fr/edition/actualite-et-verites-de-la-campagne-de-la-france-insoumise/article/130117/sur-le-fleuve-mediapart-pour-construire

Sur le fleuve Mediapart pour construire !!!

Schubert/Liszt: Auf dem Wasser zu singen ∙ Bertrand Chamayou https://www.youtube.com/watch?v=8poCTjBuQ4U

http://4.bp.blogspot.com/-gTZ6gNiT_8I/UzXG4I9NjlI/AAAAAAAAAp0/-0gXGHGSCXo/s1600/miroir+r.jpg

Source : https://blogs.mediapart.fr/edition/la-galerie-des-mediapartistes/article/290314/expo-sur-leau

 

Mediapart

Ô terre innomée, sans ce nom Mediapart,

ton parfum est monté en moi par les racines

jusqu'à la coupe où je buvais, jusqu'à ce mot

le plus gracile, encore à naître de ma bouche.

 Adaptation à parti d'un extrait du poème : Amor America (1400) de Pablo Neruda

https://soriah.amahom.com/wp-content/uploads/2016/02/La-Synchronicit%C3%A9.jpg

    • 09/09/2019 16:58

 

Ce stage sera l’occasion de rencontrer quelques uns de ces chercheurs et de comprendre la science qui se cache derrière certains résultats sportifs !
Quelle importance peut-avoir la forme du bateau ou la synchronicité des rameurs dans la vitesse d’un aviron ?

http://scienceouverte.fr/Stage-lyceens-etudiants-Physique-du-sport

Vivre entretient le Feu sacré de la Fraternité

Le « Feu sacré » désigne, dans la religion chrétienne, le Saint-Esprit ;

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Feu_sacr%C3%A9

...esprit sain me suffit

L'esprit sain, c'est encore mieux !

 

Tu dois savoir que l’étymologie du mot, saint, est simplement "à part" , aucune notion d'une virginité immaculée que la religion nous a imposé !

à part, pour une action, un engagement, une mission, une exigence ............nous sommes hommes et femmes, aucunement des anges extra-terrestres ! Méfie-toi du vocabulaire !

Sain, tourné vers la vie , le contraire de morbide !

L'esprit sain, c'est encore mieux !

...c'était ce que je voulais dire mais à 22 h 46, après 3 heurs de train et, surtout toutes ces fortes aventures https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/030819/albert-londres-fabrice-arfi-marie-de-colombel/commentaires...sans parler de mon grand âge...je convoque ta magnanimité pour me pardonner ma distraction que je viens de corriger grâce à cette fonctionnalité, vraiment très importante qu'est le "modifier"

19/20 ! Je rigole !

    • 11/09/2019 08:39

 

...me vint alors souvenance que j'avais déposé, récemment ce commentaire sur :

https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/040119/ovaires-et-couilles-transcription-dun-billet-de-jean-max-sabatier/commentaires#sort=sortByDate

...cri très expressif pour exprimer une douleur dérivée du régime https://blogs.mediapart.fr/antoine-perraud/blog/060718/meprise-du-participatif ...

sealed

Quelle importance peut-avoir la forme du bateau ou la synchronicité des rameurs dans la vitesse d’un huit avec barreur conçu pour faire avancer notre civilisation ?

http://scienceouverte.fr/Stage-lyceens-etudiants-Physique-du-sport

...à suivre

    • 13/09/2019 19:46

 

ISMAYOU

Cette petite lueur

Qui scintille au fond de tes yeux

Est le reflet de la beauté de ton âme.

Ta sincérité et ta générosité

Sont autant d' atouts de Lumière.

cool

 

guerrier

 

 

"nous étions bien minuscules et impuissants! la seule chose que nous pouvions faire était d'être là."

Vous êtes, nous sommes toutes et tous des guerriers de Lumière

A chacun son étincelle pour allumer la flamme!

wink

Bonjour à toi Vent d'autan

 

Dans le même esprit je mets ici un joli texte qui m'accompagne depuis des années:

« Je ne m'intéresse pas à la façon dont tu gagnes ta vie,
Je veux savoir à quoi tu aspires,
Et si tu oses rêver de réaliser le désir ardent de ton cœur.

Je ne m'intéresse pas à ton âge.
Je veux savoir, si pour la quête de l'amour et de tes rêves,
Pour l'aventure de te sentir vivre,
Tu prendras le risque d'être considéré comme fou.

Je ne m'intéresse pas aux astres qui croisent ta lune.
Je veux savoir si tu as touché le centre de ta propre souffrance,
Si les trahisons vécues t'ont ouvert,
Ou si tu t'es fané et renfermé par craintes de blessures ultérieures.

Je veux savoir si tu peux vivre avec la douleur, la tienne ou la mienne,
Sans t'agiter pour la cacher, l'amoindrir ou la fixer.

Je veux savoir si tu peux vivre avec la joie, la tienne ou la mienne,
Si tu oses danser, envahi par l'extase jusqu'au bout des doigts et des orteils
Sans être prudent ou réaliste et sans te souvenir des conventions du genre humain.

Je ne m'intéresse pas à la véracité de l'histoire que tu racontes.
Je veux savoir si tu es capable de décevoir quelqu'un pour rester fidèle à
toi-même,
Si tu supportes l'accusation d'une trahison, sans pour autant devenir infidèle
à ton âme.

Je veux savoir si tu sais faire confiance, et si tu es digne de confiance.
Je veux savoir si tu peux voir la beauté, même lors des jours sombres.
Et si tu peux trouver la source de ta vie dans la présence de cette beauté;

Je veux savoir si tu peux vivre avec l'échec, le tien ou le mien,
Et malgré cela rester debout au bord du lac
Et crier: "Oui!" au disque argenté de la lune.

Je ne m'intéresse pas à l'endroit où tu vis ni à la quantité d'argent que tu as.
Je veux savoir si après une nuit de chagrin et de désespoir,
Tu peux te lever et faire ce qui est nécessaire pour les enfants.

Je ne m'intéresse pas à ce que tu es, ni comment tu es arrivé ici.
Je veux savoir si tu peux rester au centre du feu avec moi, sans reculer.

Je ne m'intéresse pas à ce que tu as étudié, ni où, ni avec qui.
Je veux savoir ce qui te soutient à l'intérieur, lorsque tout le reste
s'écroule.

Je veux savoir si tu peux être seul avec toi-même,
Et si tu aimes véritablement la compagnie de tes moments vides."

Oriah Mountain Dreamer (an Indian Elder)

Un grand merci à toi ISMAYOU

Ce texte résume l'essentiel de tout ce que nous voulons

Et tout ce que nous défendons becs et ongles malgré l'adversité.

Cet esprit de Fraternité retrouvée est bien plus fort que leur cynisme affiché!

cool

Magnifique Soeur innocent

Mais au fond, dans mon for intérieur, je le savais déjà que tu étais une Belle Âme...laughing

Alors OUI OUI et OUI Soeur Ismayou, et ce, jusqu'à ma dernière goutte de Sang !wink

NB : J'EXIGE Frère Vivre que ce poème d'Ismayou soit mis à la suite dans le châpo du billet collectif ici...https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/070919/jaune-jaune-jaune-le-monde-est-jaune

Sitôt dit, sitôt...tongue-out

Des rameurs et des rameuses à profusion et pour l'Eternité...laughing

https://www.stickersmalin.com/images/ajoute/prd/200/200420-image2_448x448.png

Fais ce qui te semble bien et bon pour Nous...

NB : Je reviendrai sur MDP mais pas avant 21h... Y'a du lourd dans l'air...sealedwink

Bonne fin de journée...

Amitiés et en Fraternité...cool

IL ÉTAIT UN JARDIN QUI S'APPELAIT LA TERRE

Georges Moustaki-Il y'avait un jardin - YouTube

https://youtu.be/1Xw4fZMurEg?list=RD1Xw4fZMurEg

J'ai souvenance, ce matin, d'un message reçu hier en provenance de Sicaire du peuple :

NB : J'EXIGE Frère Vivre que ce poème d'Ismayou soit mis à la suite dans le châpo du billet collectif ici...https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/070919/jaune-jaune-jaune-le-monde-est-jaune

Sitôt dit, sitôt...tongue-out

Des rameurs et des rameuses à profusion et pour l’Éternité...laughing

https://www.youtube.com/watch?v=wdDiRK8jfMw

wink

Envie de transcrire ce texte destiné initialement à Joëlle Locatelli 

wink

Bist Du bei mir

Bist du bei mir, geh ich mit Freuden
Zum Sterben und zu meiner Ruh
Zum Sterben und zu meiner Ruh

Bist du bei mir, geh ich mit Freuden
Zum Sterben und zu meiner Ruh
Zum Sterben und zu meiner Ruh

Bist du bei mir, geh ich mit Freuden
Zum Sterben und zu meiner Ruh
Zum Sterben und zu meiner Ruh

Ach, wie vergnügt wär so mein Ende
Es drückten deine schönen Hände
Mir die getreuen Augen zu

Ach, wie vergnügt wär so mein Ende
Es drückten deine schönen Hände
Mir die getreuen Augen zu

Bist du bei mir, geh ich mit Freuden
Zum Sterben und zu meiner Ruh
Zum Sterben und zu meiner Ruh

Ach, wie vergnügt wär so mein Ende
Es drückten deine schönen Hände
Mir die getreuen Augen zu

Ach, wie vergnügt wär so mein Ende
Es drückten deine schönen Hände
Mir die getreuen Augen zu

Bist du bei mir, geh ich mit Freuden
Zum Sterben und zu meiner Ruh
Zum Sterben und zu meiner Ruh

https://www.google.com/search?q=paroles+bist+du+bei+mir&rlz=1C1GCEA_enFR806FR806&oq=paroles+bist+du+bei+mir&aqs=chrome..69i57j0l5.8557j1j1&sourceid=chrome&ie=UTF-8

Tu es avec moi !!!

Tu es avec moi, j'y vais avec joie

Vivre et continuer à vivre

Vivre et nous créer

Tu es avec moi, j'y vais avec joie

Vivre et me battre

Mourir et vaincre https://blogs.mediapart.fr/antoine-perraud/blog/060718/meprise-du-participatif

Tu es avec moi, j'y vais avec joie

Vivre sans me reposer dans la limite du contrôle de mes fusibles

wink

Vivre  et faire passer les bouillons de notre bateau (terme technique voulant dire être efficace)

Quelle importance peut-avoir la forme du bateau ou la synchronicité des rameurs dans la vitesse d’un huit avec barreur conçu pour faire avancer notre civilisation ?

http://scienceouverte.fr/Stage-lyceens-etudiants-Physique-du-sport

Oh, comme le chemin est heureux https://www.youtube.com/watch?v=DHQ-_bf9NFI

Marcheur, il n'y a pas de chemin

Tout passe et tout reste

Mais notre truc c'est de passer

Passer en créant des chemins

Chemins sur la mer

 

Je n'ai jamais poursuivi la gloire

Ni laissé dans la mémoire

Des hommes ma chanson ;

Moi j'aime les mondes subtils,

Légers et gentils,

Comme des bulles de savon

 

J'aime les voir se peindre

De soleil et graine, voler

Sous le ciel bleu, vibrer

Subitement et se briser

 

Je n'ai jamais poursuivi la gloire

 

Marcheur, ce sont tes traces

Le chemin et rien de plus ;

Marcheur, il n'y a pas de chemin

Le chemin se crée en marchant

 

En marchant se crée le chemin

Et en tournant les yeux derrière

On voit le sentier qui jamais

Ne doit de nouveau être foulé

 

Marcheur, il n'y a pas de chemin

Sinon celui des étoiles dans la mer...

 

Ça fait un temps que dans ce lieu

Où aujourd'hui les forêts se vêtissent d'aubépines

On a entendu la voix d'un poète crier :

"Marcheur, il n'y a pas de chemin,

Le chemin se crée en marchant..."

 

Coup par coup, vers par vers...

 

Le poète est mort loin du foyer.

Le couvre la poussière d'un pays voisin.

En s'éloignant ils l'ont vu pleurer.

"Marcheur, il n'y a pas de chemin,

Le chemin se crée en marchant..."

 

Coup par coup, vers par vers

 

Quand le chardonneret ne peut chanter.

Quand le poète est un pèlerin,

Quand il ne sert à rien de prier.

"Marcheur il n'y a pas de chemin

Le chemin se crée en marchant..."

 

Coup par coup, vers par vers.

https://lyricstranslate.com/fr/caminante-no-hay-camino-cantares-marcheur-il-ny-pas-de-chemin.html

https://lyricstranslate.com

https://www.google.com/search?q=paroles+bist+du+bei+mir&rlz=1C1GCEA_enFR806FR806&oq=paroles+bist+du+bei+mir&aqs=chrome..69i57j0l5.8557j1j1&sourceid=chrome&ie=UTF-8

S'il n'y a pas de chemin, passer , c' est défricher .........................assurance de découvertes en découvertes !

C'est exaltant !

découvertes en découvertes !

C'est exaltant !

...certains "bei " sont plus exaltants que d'autres...

Ich Lebe bei dir, Joëlle.Je vis intellectuellement dans ton chez toi, Joëlle, un chez toi fait jardin pour Mediapart et pour nous tes fidèles contacts !!!

" craquer du fin bonheur de se sentir "aidée"" !

https://www.youtube.com/watch?v=Z11SyE9cvdU

Cette fraternité appelée de ses vœux par Hippolyte , on l' hume à pleines narines sur tous ces blogs de résistance !

C'est la création du monde, par le mime Marceau, ou plutôt sa recréation , sur le concerto 21 de Mozart !

à petites touches , presque en pointillisme !

    • 16/09/2019 17:34

 

Bonjour à tous,

Je ne sais pas trop comment intégrer cette discussion incroyablement dense. Beaucoup de liens, beaucoup de pistes diverses et variées...

Ok. Ayant été intronisée pas Vivre est un Village, je suis invitée à faire un petit commentaire ici...

Je choisi donc la musique

Amitiés ! ;-)

 

Capture d'écran © Stupeflip - Gaëlle Accoustic

    • 17/09/2019 11:34

 

https://www.francetabs.com/tablatures-partitions/Stupeflip/gaelle-tab-guitare14221.html

Oh Céline ! Je ne sais pas trop comment intégrer cette discussion incroyablement dense. 
Beaucoup de liens, beaucoup de pistes diverses et variées...,  tu as accepté de faire ce commentaire ici

Yes emoticon
Oh Céline ! Je t'en supplie

Prière, Albrecht Dürer. https://fr.wikipedia.org/wiki/Pri%C3%A8re

restes avec nous

smilesmilesmile
J'ai la tête bien prise, des tâches ingrates mais nécessaires

tongue-out

Soit Céline Wagner et continue à déposer des commentaires ici, nous savons qu'ils sont régis par tes Bonnes Pratiques pour le bonheur de notre participatif https://presite.mediapart.fr/contenu/le-projet.html

Je ne sais pas trop comment intégrer cette discussion incroyablement dense. Beaucoup de liens, beaucoup de pistes diverses et variées...Ok.

Ayant été intronisée pas Vivre est un Village...

CHANTONS LA VIGNE MEDIAPARTESQUE !!!

http://www.loisirs-beaujolais.fr/?Chantons-la-Vigne-Beaujolaise

JPEG - 63.2 ko

Par un beau soir de septembre
J’ai vu le jour de ton commentaire dans "mon" cuvier, Céline innocent
Je me suis couché face à tant de jeunesse
Dans un joli petit panier d’osier
Un rêve fut ma chambre
J’eus https://blogs.mediapart.fr/celine-wagner/blog/180919/un-heros-de-notre-temps-un-roman-graphique-le-journal-de-petchorine-avant-propos  pour oreiller
On m’a donné en guise de bon lait
Une promesse d'une belle journée sur Mediapart

wink

    • 16/09/2019 20:09

 

Le huit de pointe avec pour barreur https://presite.mediapart.fr/contenu/le-projet.html t'attend
Et les rameurs sont dedans
Avec des munitions faites d'énergies
D'idées, de fraternité et des bonnes Pratiques

Nous avons pris nos armes et  nous savons nous battre aussi !!!

Seedling emoticonheart eyes emoticonStar eyes emoticonCheeky emoticonHands celebrating emoticonBicycle emoticonSun emoticonSunflower emoticon

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.