wawa
Chien qui aboie ne mord pas (et la caravane passe).
Abonné·e de Mediapart

545 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 mai 2022

Tu es prêt à mourir, lâche, mais pas à vivre.

Le titre de ce billet est de Hermann Hesse (1877-1962). "You are willing to die, you coward, but not to live." (H.Hesse)

wawa
Chien qui aboie ne mord pas (et la caravane passe).
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Autres citations de Hermann Hesse, en commençant par l'humour, la comédie et l'amour:

"Tout humour un peu élevé commence par cesser de prendre au sérieux sa propre personne."

"Plus le comédien est grand, plus il sait réduire notre sottise à une formule comique terrifiante et inéluctable, et plus on est contraint de rire." (Hermann Hesse) [on pense à Alain: "Tout homme est sensible quand il est spectateur. Tout homme est insensible quand il agit." ou à Denis Diderot: "C'est l'extrême sensibilité qui fait les médiocres acteurs ; c'est la sensibilité médiocre qui fait la multitude des mauvais acteurs ; et c'est le manque absolu de sensibilité qui prépare les acteurs sublimes."]

"“Non, être aimé ne donne pas le bonheur. Mais aimer, ça c'est le bonheur!" (Hermann Hesse) [on pense à Aristote: "Aimer, c'est jouir, tandis que ce n'est pas jouir que d'être aimé."]

"Die Liebe ist nicht da, um uns glücklich zu machen. Ich glaube sie ist da, um uns zu zeigen, wie stark wir im Leiden und im Tragen sein können." / "L'amour n'est pas fait pour nous rendre heureux. Je crois qu'il est fait pour nous révéler notre force à supporter la souffrance." / "Love isn't there to make us happy. I believe it exists to show us how much we can endure." (Hermann Hesse) [on pense à Marcel Proust: "A woman whom we need and who makes us suffer elicits from us a whole gamut of feelings far more profound and vital than a man of genius who interests us." / "People who are not in love fail to understand how an intelligent man can suffer because of a very ordinary woman. This is like being surprised that anyone should be stricken with cholera because of a creature so insignificant as the common bacillus." / "Love is an incurable malady like those pathetic states in which rheumatism affords the sufferer a brief respite only to be replaced by epileptiform headaches." / "Those whose suffering is due to love are, as we say of certain invalids, their own physicians." / "We are healed of a suffering only by experiencing it to the full."]

"On doit être un logicien ou un grammairien rigoureux, et être en même temps plein de fantaisie et de musique." (Hermann Hesse) [on pense à Lord Byron: "Il y a de la musique dans le soupir du roseau; Il y a de la musique dans le bouillonnement du ruisseau; Il y a de la musique en toutes choses, si les hommes pouvaient l'entendre." ou à Friedrich Nietzsche: "Danses avec les pieds, avec les idées, avec les mots, et dois-je aussi ajouter que l'on doit être capable de danser avec la plume?"]

"If you hate a person, you hate something in him that is part of yourself. What isn't part of ourselves doesn't disturb us." (Hermann Hesse) [on pense à Henri-Frédéric Amiel (1821-81): "Nous ne sommes jamais plus mécontents des autres que lorsque nous sommes mécontents de nous."]

"L'agréable sentiment d'avoir quelque chose à faire, un but à poursuivre."

"La sagesse qu'un sage cherche à communiquer a toujours un air de folie."

"I have been and still am a seeker, but I have ceased to question stars and books; I have begun to listen to the teaching my blood whispers to me." / "What could I say to you that would be of value, except that perhaps you seek too much, that as a result of your seeking you cannot find."

"Words do not express thoughts very well. They always become a little different immediately after they are expressed, a little distorted, a little foolish." / "Without words, without writing and without books there would be no history, there could be no concept of humanity."

"Some of us think holding on makes us strong but sometimes it is letting go."

"We are not going in circles, we are going upwards. The path is a spiral; we have already climbed many steps."

...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
La véritable histoire d’Omar Elkhouli, tué par la police à la frontière italienne
Cet Égyptien est mort mi-juin pendant une course-poursuite entre la police aux frontières et la camionnette où il se trouvait avec d’autres sans-papiers. Présenté comme un « migrant », il vivait en fait en France depuis 13 ans, et s’était rendu en Italie pour tenter d’obtenir une carte de séjour.
par Nejma Brahim
Journal — Éducation
Au Burundi, un proviseur français accusé de harcèlement reste en poste
Accusé de harcèlement, de sexisme et de recours à la prostitution, le proviseur de l’école française de Bujumbura est toujours en poste, malgré de nombreuses alertes à l’ambassade de France et au ministère des affaires étrangères.
par Justine Brabant
Journal — Europe
L’Ukraine profite de la guerre pour accélérer les réformes ultralibérales
Quatre mois après le début de l’invasion, l’économie ukrainienne est en ruine. Ce qui n’empêche pas le gouvernement de procéder à une destruction méthodique du code du travail.
par Laurent Geslin
Journal — International
Plusieurs morts lors d’une fusillade à Copenhague
Un grand centre commercial de la capitale danoise a été la cible d’une attaque au fusil, faisant des morts et des blessés, selon la police. Un jeune homme de 22 ans a été arrêté. Ses motivations ne sont pas encore connues.
par Agence France-Presse et La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
Faux aliments : en finir avec la fraude alimentaire
Nous mangeons toutes et tous du faux pour de vrai. En France, la fraude alimentaire est un tabou. Il y a de faux aliments comme il y a de fausses clopes. Ces faux aliments, issus de petits trafics ou de la grande criminalité organisée, pénètrent nos commerces, nos placards, nos estomacs dans l’opacité la plus totale.
par foodwatch
Billet de blog
Cochon qui s’en dédit
Dans le cochon, tout est bon, même son intelligence, dixit des chercheurs qui ont fait jouer le suidé du joystick. Ses conditions violentes et concentrationnaires d’élevage sont d’autant plus intolérables et son bannissement de la loi sur le bien-être animal d’autant plus incompréhensible.
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Grippe aviaire : les petits éleveurs contre l’État et les industriels
La grippe aviaire vient de provoquer une hécatombe chez les volailles et un désespoir terrible chez les petits éleveurs. Les exigences drastiques de l’État envers l’élevage de plein air sont injustifiées selon les éleveurs, qui accusent les industriels du secteur de chercher, avec la complicité des pouvoirs publics, à couler leurs fermes. Visite sur les terres menacées.
par YVES FAUCOUP