wawa
Chien qui aboie ne mord pas (et la caravane passe).
Abonné·e de Mediapart

596 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 juin 2022

La haine, c'est la vengeance du faible d'avoir été intimidé.

Le titre de ce billet est de George Bernard Shaw (1856-1950). "Hatred is the coward's revenge for being intimidated." (George Bernard Shaw)

wawa
Chien qui aboie ne mord pas (et la caravane passe).
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Autres citations sur lâcheté et lâches (cowardice et coward en anglais)

"Qu'est-ce qui pousse une personne à se détester? Peut-être la lâcheté. Ou l'éternelle peur de se tromper, de ne pas faire ce que les autres attendent." (Paulo Coelho)

"Les quatre vices principaux correspondent aux quatre vertus. Ce sont la lâcheté, l'intempérance, l'injustice et la sottise." (Alain, 1868-1951) / "La vie, qui a en partage la tempérance, le courage, la sagesse, ou la santé, est plus agréable que celle où se trouvent l'intempérance, la lâcheté, la folie ou la maladie." (Platon)

"La lâcheté est presque toujours due à la simple incapacité de suspendre l’activité de son imagination." (Ernest Hemingway) / "La peur tient à l'imagination, la lâcheté au caractère." (Joseph Joubert)

"De la peur de tous naît, sous la tyrannie, la lâcheté du plus grand nombre." (Vittorio Alfieri)

"Our doubts are traitors, and make us lose the good we oft might win, by fearing to attempt." / "La conscience n’est qu’un mot à l’usage des lâches, inventé tout d’abord pour tenir les forts en respect." (William Shakespeare)

"Les choses ne sont pas si douloureuses ni difficiles d'elles-mêmes; mais notre faiblesse et lâcheté les font telles." (Michel de Montaigne)

"L'homme de coeur est celui qui se fie jusqu'au bout à l'espérance. Désespérer, c'est lâcheté." (Euripide)

"Le courage n'est souvent dû qu'à l'inconscience, alors que la lâcheté s'appuie toujours sur de solides informations." (Peter Ustinov)

"C'est une lâcheté bien commune que celle d'immoler un bon homme à l'amusement des autres." (Denis Diderot)

"A man that flies from his fear may find that he has only taken a short cut to meet it." (J.R.R. Tolkien)

"L'on doit se taire sur les puissants: il y a presque toujours de la flatterie à en dire du bien; il y a du péril à en dire du mal pendant qu'ils vivent, et de la lâcheté quand ils sont morts." (Jean de La Bruyère)

"A coward is incapable of exhibiting love; it is the prerogative of the brave." (Mahatma Gandhi)

"Le timide a peur avant le danger, le lâche au milieu du danger, le courageux après le danger." (Jean-Paul Richter)

"Fear of ridicule begets the worst cowardice." (André Gide)

"Quand on abuse de sa force, on est un lâche." (Henri Jeanson)

...

Le courage est cité ici:

https://blogs.mediapart.fr/wawa/blog/290721/contre-la-peur-un-seul-remede-le-courage

...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
En Inde, après l’attaque contre Rushdie, le silence éloquent des politiques
« Les Versets sataniques » ont été interdits en Inde, son pays natal, en 1988. Un an avant la fatwa prononcé par l’Iran contre Salman Rushdie, qui allait faire de sa vie un enfer. Son agression aux États-Unis en fin de semaine dernière n’a suscité aucune réaction officielle, dans un pays où les condamnations au nom du respect des croyants hindous se multiplient.
par Côme Bastin
Journal
Franquisme : des historiens démontent les thèses révisionnistes relayées par « Le Figaro »
La publication dans un hors-série du « Figaro » d’un entretien-fleuve avec l’essayiste d’extrême droite Pío Moa, pour qui les gauches sont entièrement responsables du déclenchement de la guerre civile en Espagne en 1936, suscite l’indignation de nombreux historiens. Retour sur une entreprise de « falsification ».
par Ludovic Lamant
Journal — Amérique Latine
Au Chili, la menace d’un refus plane sur la nouvelle Constitution
Face aux crispations sur certains points de la nouvelle Constitution, le gouvernement chilien prévoit déjà des réformes au texte en cas d’adoption par référendum le 4 septembre. Une position défensive qui témoigne de l’étroitesse du chemin vers la victoire du « oui ». 
par Mathieu Dejean
Journal — Amériques
Le jeu dangereux du Parti des travailleurs avec les militaires
Créé par Lula en pleine dictature, le PT, une fois au pouvoir, a malgré tout entretenu des relations cordiales avec l’armée brésilienne. Puis des tensions sont apparues, jusqu’à faire revenir officiers et généraux dans l’arène politique, en faveur de Jair Bolsonaro.
par Jean-Mathieu Albertini

La sélection du Club

Billet de blog
Réflexions sur le manque (1) : De la rareté sur mesure
Pour que l’exigence de qualité et de singularité de l’individu contemporain puisse être conciliée avec ses appropriations massives, il faut que soit introduit un niveau de difficulté supplémentaire. La résistance nourrit et relance l’intérêt porté au processus global. Pour tirer le meilleur parti de ces mécanismes psycho-comportementaux, nos sociétés "gamifiées" créent de la rareté sur mesure.
par clemence.kerdaffrec@gmail.com
Billet d’édition
Besoins, désirs, domination
[Rediffusion] Qu'arrive-t-il aux besoins des êtres humains sous le capitalisme? Alors que la doxa libérale naturalise les besoins existants en en faisant des propriétés de la «nature humaine», nous sommes aujourd'hui forcé·e·s, à l'heure des urgences écologique, sociale et démocratique, à chercher à dévoiler et donc politiser leur construction sociale.
par Dimitris Fasfalis
Billet de blog
De quoi avons-nous vraiment besoin ?
[Rediffusion] Le choix de redéfinir collectivement ce dont nous avons besoin doit être au centre des débats à venir si l'on veut réussir la bifurcation sociale et écologique de nos sociétés, ce qui est à la fois urgent et incontournable.
par Eric Berr
Billet de blog
La sobriété, c'est maintenant ou jamais
Le bras de fer en cours avec la Russie autour des énergies fossiles est l’occasion d’entrer de plain-pied dans l’ère de la sobriété énergétique. Pourtant, nos gouvernants semblent lorgner vers une autre voie : celle qui consiste simplement à changer de fournisseur, au risque de perdre toute crédibilité morale et de manquer une occasion historique en faveur du climat.
par Sylvain BERMOND