webiaprod1
Abonné·e de Mediapart

2 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 janv. 2017

webiaprod1
Abonné·e de Mediapart

L’écoconstruction, nouvelle tendance de 2017

Le développement du sentiment "éco-citoyen"

webiaprod1
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Un constat amer

 A l’heure où près de 80 % de la population française est urbaine, de nombreuses problématiques sont soulevées. 
Cette urbanisation quasi totale pousse de plus en plus de personnes à s’interroger sur les conditions de vie en métropole. Pics de pollutions, embouteillages, nuisances sonores font partis des réalités de la vie dans cet environnement.
De nombreuses solutions sont envisagées pour éco-responsabiliser les citoyens mais aussi pour transformer les métropoles en éco-métropoles.
Du point de vue législatif des projets sont aussi élaborés. Néanmoins pour certaines personnes ces actions sont jugées inefficaces, c’est pourquoi ils décident de se lancer dans des projets dits écologiques.

L’écoconstruction, un projet optimisé

L’écoconstruction a pour but d’atteindre une performance de qualité dans différents domaines comme l’environnement, le confort et la santé des occupants d’un bâtiment.
Dans un contexte de lutte contre le réchauffement climatique, le bâtiment doit être pensé pour préserver au maximum les ressources énergétiques.
Il y’a beaucoup de préjugés sur les écoconstructions, notamment au niveau du prix souvent jugés inaccessibles pour encourager ce concept. Ces préjugés sont souvent des mythes comme pour toutes constructions le projet nécessite d’un investissement de base. Néanmoins avec l’essor de nouvelles technologies, il est possible aujourd’hui d’acheter sa maison en kit.
Pour le montage il n’y a pas besoin de nombreux équipements, des échafaudages, qu’il est possible de louer et bien sur une équipe d’experts même si il existe des tutoriels sur YouTube.

Le financement, quelles options ?

 Il y’a les options de financement classiques. Néanmoins de nombreuses alternatives sont proposées. En effet, la Région Rhône-Alpes a développée le « Plan Bois » et le « Plan Solaire », des offres de subventions aux particuliers investissant dans le bois, le solaire photovoltaïque ou thermique. Il est très important de se renseigner pour ne pas passer à côté de ses subventions parfois bien arrangeantes.
Des organismes tels que l’ADEME ou l’ANIL permettent aussi d’être informés sur les moyens de financement pour les projets écologiques.Une nouvelle mode se développe sur le net, le chantier participatif.
Le concept met en relation deux types d’acteurs. D’une part le demandeur qui désire participer à une œuvre à la fois écologique et sociétale. D’autre part, l’offreur qui veut mener son projet à bien en optimisant les coûts.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
À Saint-Étienne, le maire se barricade dans son conseil municipal
Pour le premier conseil municipal depuis le début de l’affaire du chantage à la sextape, le maire Gaël Perdriau a éludé les questions de l’opposition. Pendant que, devant l’hôtel de ville, des centaines de manifestants réclamaient sa démission.
par Antton Rouget
Journal — Budget
Le gouvernement veut trop vite tourner la page du « quoi qu’il en coûte »
Le prochain budget marquera la fin des mesures d’urgence pour l’économie et le système de santé qui dataient de la crise du Covid-19. Le clap de fin du « quoi qu’il en coûte » en somme, dont le gouvernement ne veut plus entendre parler pour résoudre la crise énergétique actuelle. Il pense qu’il pourra maîtriser les dépenses publiques sans pour autant risquer une récession. À tort. 
par Mathias Thépot
Journal — Europe
En Italie, l’abstention a fait le match
La victoire de la droite et de l’extrême droite en sièges cache une stabilité de son électorat. Le pays n’a pas tant viré à droite sur le plan électoral que dans une apathie et une dépolitisation dont le post-fascisme a su tirer profit.
par Romaric Godin et Donatien Huet
Journal — Gauche(s)
Julien Bayou démissionne, les écolos sidérés
Visé par une enquête interne de son parti pour « violences psychologiques », le secrétaire national d’Europe Écologie-Les Verts et coprésident du groupe écologiste à l’Assemblée nationale a démissionné de ses fonctions. Il dénonce une « instrumentalisation des souffrances » à l’ère de #MeToo et à deux mois du congrès des écologistes.
par Lénaïg Bredoux et Mathieu Dejean

La sélection du Club

Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis