Ricardo Torres, « Manos », un album sur mesure, fait main, d’une excellente facture, à découvrir et faire découvrir !

album Manos

L’album « Manos »,  les mains en français ceux de  l’artiste en artisan de sons, d’émotions et de rythmes. Rythmes authentiques au fondement d’une musique polysémique, dans ses dimensions magiques,  sociales et festives.

 C’est également une réflexion poétique sur le sens de notre humanité, sur la difficulté d’être dans des sociétés rongées par les inégalités, la violence des rapports sociaux et l’indifférence.

Il apparaît comme l’un des albums les plus politiques de Ricardo Torres, notamment avec le titre « Los Ojos Olvidados », hommage à Ademir Bentancor, militant victime de la dictature militaire Argentine ainsi que  les morceaux « Humanidad » et « Cuando Cambiara ».

Ricardo Torres exprime, à travers ses textes, la même réprobation de l’indifférence que Gramsci qui l’a considérée comme « le poids mort de l’Histoire ».

Ce travail s’inscrit dans une trajectoire personnelle et musicale cohérente. « Manos » développe et prolonge, sur le plan stylistique et rythmique, les idées  contenues dans son précédent album, « Melodia en Menor », dont le titre éponyme est repris dans le projet « Manos ».

Chaque morceau constitue une partie d’un tout cohérent : les mélodies, les rythmes, les textes, les arrangements, sonnent avec une grande sincérité et justesse. Si les rythmes d’Uruguay, comme le « candombe » sont, avec bonheur, très présents ; l’univers musical de Ricardo se caractérise par une fusion de genres, ou se croise et s’entrecroise  rock, pop, latin jazz et musique des caraïbes.

 Il esquisse, note après note, mot après mot, le portrait d’un monde oscillant entre délitement et espoir, nostalgie et amour rédempteur. Une musique ouverte sur le monde et qui l’interroge avec force et empathie.

Aussi, je vous invite vivement  à découvrir cette musique faite avec des mains, « Manos », pleines de vitalité et de sensibilité.

Ricardo a présenté en avant première son dernière album, lors d’une tournée cet été en Uruguay. Avant une scène parisienne, il sera le 10 novembre 2012 à  21 h,  au centre culturel Sydney Bechet. Pour en savoir plus :

 http://www.ricardo-torres.com/

 

Par M. ZERRIATTE,

Concert de Ricardo Torres, le 10 novembre 2012, à 21h - 10 rue Henri Barbusse, 91 Grigny.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.