Yamine Boudemagh
Citoyen Hyper-Engagé
Abonné·e de Mediapart

216 Billets

2 Éditions

Billet de blog 22 mai 2022

Yamine Boudemagh
Citoyen Hyper-Engagé
Abonné·e de Mediapart

Pour une Union des Français.es d'Outre-Mer et de l'Étranger

Pour pallier le déficit d'image des français.es d’Outremer et de celles et ceux de l’Étranger, leurs 38 député.e.s auraient intérêt à s'unir au sein d'une Union pour l'Égalité en Droit. Il s'agit de s’élever au-dessus des querelles partisanes. Et former à l’Assemblée Nationale un Groupe Politique des Français.es qui Agrandissent la France.

Yamine Boudemagh
Citoyen Hyper-Engagé
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La France est connue pour son histoire exceptionnelle.

Pourtant c’est bien sa géographie qui en fait un pays hors du commun.

D’abord c’est un pays sur lequel le soleil ne couche jamais. Il fait toujours jour en France. De la Guyane à la Nouvelle-Calédonie, de la Réunion à Saint Pierre et Miquelon, il y a toujours un endroit en France où le soleil brille.

Sa plus grande frontière terrestre est avec le Brésil.

Ses seize villes les plus grandes par leur superficie se trouvent toutes en Amérique du Sud.

La France est un pays sud-américain, un pays d’Amérique Centrale et un pays d’Amérique du Nord.

La France est aussi un pays africain, un pays européen et un pays océanien.

C’est ça aussi la France mais ce n’est pas tout !

Cette géographie exceptionnelle fait de la France le pays le plus grand du monde. 

Si la terre de France représente environ 0,1% des terres mondiales, les eaux territoriales de la France représentent environ 8% des eaux mondiales qui appartiennent à un état.

Comme pour tout pays, la souveraineté de la France s’étend sur un peu plus de 22 kilomètres au-delà de ses côtes. Il s’agit de ses eaux territoriales.

Comme pour tout pays, la France bénéficie d’une zone économique exclusive sur plus de 370 kilomètres de sa mer côtière. De par sa géographie exceptionnelle, la France possède beaucoup de côtes. En fait, sa zone économique exclusive est la plus grande du monde. Certains esprits chagrins affirment qu’elle n’en est que la seconde après les États-Unis… mais ils seraient bien incapables de le démontrer scientifiquement.

Évidemment peu de représentants de la France connaissent ces simples faits.

Tous ? Non, une poignée d’irréductibles seraient capables de dessiner la France dans son intégralité. En respectant ses proportions réelles.

Ce sont les 27 député.e.s d’Outre-Mer. 

Et ce sont aussi les 11 député.e.s des Français établi.e.s hors de France.

Certes, ces 38 député.e.s représentent, comme leurs 539 autres collègues, la nation assemblée. Et comme le stipule l’article 24 de la Constitution française, ils votent la loi, contrôlent l'action du Gouvernement et évaluent les politiques publiques.

Leur particularité est d’avoir été élu.e.s par ces français.e.s qui agrandissent la France. Près de deux millions et demi vivent dans la France de l’Outre-Mer et presque autant sont établis hors de France.

Ces presque 5 millions de Français.e.s participent au développement du commerce extérieur de la France, à la promotion de son tourisme et à son rayonnement culturel dans le monde.

Ces presque 5 millions de français.e.s possèdent par le simple fait de leur résidence une meilleure représentation du monde et une meilleure vision de la France dans le monde.

Pour autant seront-elles, seront-ils représenté.e.s à l’Assemblée Nationale ? 

Il est à craindre que non.

Une fois élu.e.s, leurs député.e.s respectifs.ves retrouveront leur chapelles partisanes; et ils voteront comme un seul homme (ou femme, parité oblige) ce que leurs responsables de groupes politiques respectifs leur ordonneront de voter.

La seule liberté de vote dont elles et ils disposeront sera celle que ce même responsable de groupe voudra bien leur octroyer dans sa grande mansuétude.

Is that necessarily so ? 

Est-ce une fatalité ?

Un.e député.e est-elle, est-elle, est-il fatalement la représentante, le représentant de son parti auprès du peuple français ? 

Ne devrait-elle pas, ne devrait-il pas être la représentante, le représentant du peuple français d’abord auprès de ce même parti 

et ensuite auprès du gouvernement ?

Ces questions appellent des réponses.

L’une d’entre elles serait que ces député.e.s, représentant.e.s des Français.es d’Outre-Mer et de l’Étranger, s’élèvent au dessus des querelles partisanes qui minent la vie politique française.

Elles et ils pourraient ainsi former à l’Assemblée Nationale un

Groupe Politique des Français.es qui Agrandissent la France. `

LA FRANCE 5X

Avec 38 député.e.s, il serait le premier groupe indépendant en dehors des trois grandes formations politiques du pays.

Ce groupe aurait plus de poids et d’influence sur le travail des différentes commissions; sa présidente, son président siègerait à la Conférence des Président.e.s. Et surtout son temps de parole serait largement accru.

En comparaison, quel temps de parole, quelle influence un.e député.e noyé.e au milieu de ses collègues du même parti pourrait-elle ou pourrait-il avoir ?

Evidemment, les député.e.s de ce groupe garderaient leur liberté de vote, notamment pour la loi de finances. Mais elles et ils travailleraient tous en commun à restaurer l'image des Français.es d'Outre-mer et celle des Français.e.s établi.e.s hors de France.

L’évidence de cette proposition est telle qu’il ne s’agit plus aujourd’hui que de volonté d’agir efficacement pour les citoyen.ne.s dont on prétend représenter les intérêts.

Et comme toujours en politique, il s’agit aussi de courage.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Entre les États-Unis et l’Europe, l’ombre d’une guerre commerciale
L’adoption d’un programme de 369 milliards de dollars par le gouvernement américain, destiné à attirer tous les groupes sur son territoire, fait craindre une désindustrialisation massive en Europe. Les Européens se divisent sur la façon d’y répondre. 
par Martine Orange
Journal — Services publics
« RER régionaux » : une annonce qui masque la débâcle des transports publics
En lançant soudainement l’idée de créer des réseaux de trains express dans dix métropoles françaises, Emmanuel Macron espère détourner l’attention du délabrement déjà bien avancé de la SNCF et de la RATP, et du sous-investissement chronique de l’État.
par Dan Israel et Khedidja Zerouali
Journal — Fiscalité
Le budget de la ville de Paris est-il vraiment une escroquerie ?
Le ministre des comptes publics Gabriel Attal estime que la gestion budgétaire de la mairie de Paris s’apparente à une pyramide de Ponzi. Une vision caricaturale, qui plus est venant d’un gouvernement qui creuse le déficit de l’État à coups de baisses d’impôts.  
par Mathias Thépot
Journal
Dans le viseur de la HATVP, Caroline Cayeux quitte le gouvernement
Caroline Cayeux a démissionné de son poste de ministre déléguée aux collectivités territoriales. La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique s’apprêtait à statuer sur son cas, lui reprochant des irrégularités dans sa déclaration de patrimoine.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial